Avertir le modérateur

14/11/2007

Contre-pouvoir

Il faut que le contre-pouvoir fasse son apparition (premiers prémices avec des pétitions contre la grève et autre déjà en marche)... Contre-pouvoir contre le laxisme de certaines minorités qui prennent notre pays et nos vies en otage pour défendre des intérêts qui ne sont pas communs à la nation. Il faut que ceux qui sont contre la grève se manifestent, fassent entendre le grondement venu d'en bas... moi, je suis à fond pour descendre dans la rue et dire non à la grève...

lena

Commentaires

S'il y avait une opposition politique, les salariés ne seraient pas dans l'obligation d'en arriver à la grève. Le problème c'est qu'il n'y a pas d'opposition.
Lorsque le gouvernement impose une loi contre l'avis du peuple, ça tourne au blocage.
Avant, le peuple demandait une loi (congès payés, protection sociale...interdiction du travail de nuit pour les femmes et les enfants...). L'assemblée votait la loi.
Aujourd'hui, le gouvernement décide, l'assemblée fait et la loi est imposée au peuple. Logique que le peuple se défende.
Pour moi, même si l'ensemble de la nation ne se sent pas concerné (normal ça touche seulement 100% des salariés sous régime spécial), le mécontentement des salariés EDF, GDF, SNCF, RATP, clerc de notaire....est légitime.
Parler d'équité OK, mais pas vers le bas. Et concernant le régime très spécial des parlementaires, on n'en parle pas beaucoup.
Je pense que tous les salariés devraient être solidaire car aujourd'hui, les loyers explosent, les salaires sont bas, la productivité augmente, les conditions de travail s'aggravent et nous sommes nombreux à travailler durs et ne pas s'en sortir.
Je comprends la colère de ceux qui subissent la grève, mais il ne faut pas se tromper de cible.
Le droit de grève est un droit important. Les pays ou il n'y a pas de droit de grève, c'est des dictatures.
Donc attention

Écrit par : triskel | 14/11/2007

Le contre pouvoir c'est s'organiser en associations d'usager et d'aller bloquer aux depot ratp et sncf pour que ces grevistes comprenent ce que cela representent de ne pas pouvoir aller travailler contre son gré.
Les empecher d'acceder a leur lieu de travail, pour qu'une absence leur soit notifiée ou qu'ils soient eux aussi obligés de taper dans leur quota de Rtt et de congés ...

Ils font la greve des transports ? Soit, je fais fais la greve des pieds, eux qui m'ont si souvent porté, font la greve, ils refusent de me deplacer hors du passage d'accès aux depots et si besoin je m'enchaine aux porte des depot ... allez , tous ensemble !!!!!

Les "usagers" paient pour un service, nous leur fournissons une partie de leur salaire, et pourtant nous ne sommes que des pions dans leur jeux contre les reformes quelles qu'elles soient !!!

Greves, galeres, bouchons ... et les gens qui ont besoin d'assiasnte medicale, par exemple, la personne agée qui fait un malaise cardiaque et qui ne pourra etre secourue a temps .... fera-t-elle partie des 45% de la population qui soit disant "soutien" les grevistes ?

Aujourd'hui ce que ces gens defendent, c'est le droit de partir en retraite au bout de 37,5 ans aux frais du regime "normal" de la secu, car le defecit causé par tous leurs avantages a leur regime, est integralement pris en charge par le regime "normal"!!!
Qu'ils partent au bout de 37.5 ans, ne me gene pas, si leur caisse autofinancée par eux le prend en charge !!! mais pas aux depends des autres regimes !!!

Que dire des salarié EDF-GDF pour lesquels l'indexation se faite sur le DERNIER mois de salaire ?? Quelles sont les statistique des augmentations ayant lieu les deniers mois d'une carriere ?? TOUS, ils sont tous grassement augmentés sur la fin de leur carriere, les derniers mois, afin de gonfler le montant de leur retraite ... dans le privé on parlerait d'abus de biens .. la c le public ... et puis c'est les usagers qui paient ...

Ath

Écrit par : Ath | 14/11/2007

"Lorsque le gouvernement impose une loi contre l'avis du peuple, ça tourne au blocage."


Vois-tu mon ami, il ne faut pas confondre le peuple au sens large, avec une minorité de privilégiés.
Sarkozy a vendu ces réformes aux français en les incluant dans son programme de campagne, et le peuple l'a élu, choisissant de se ranger dans son camp pour faire passer d'urgence des réformes nécessaires.

Du coup non, la loi n'est pas "imposée contre l'avis du peuple", mais bien avec le soutien de ce dernier, il n'y a qu'une minorité qui gueule, et cette minorité bizarrement c'est celle qui voit ses privilèges menacés.

Les conducteurs de TGV font 15 heures par semaine, quid de l'ouvrier qui en fait 40 dans la poussière et le vacarme des marteaux piqueurs ?


Tu parles de ne pas se tromper de cible ? Eh bien c'est le cas, on ne se trompe pas de cible.
Les gens en ont marre d'être pris en otage par une minorité qui défend des privilèges depuis longtemps injustifiés.
Les gens en ont marre de cotiser plus longtemps que d'autres, sans raison.


Je te cite encore une fois:
"Avant, le peuple demandait une loi [...] L'assemblée votait la loi."
"Aujourd'hui, le gouvernement décide, l'assemblée fait et la loi est imposée au peuple."

Justement non, encore une fois c'est le peuple qui réclame un ajustement.
Pourquoi devrais-je travailler plus qu'un employé du public ? A quel titre ?
La pénibilité du travail ? CF l'exemple de l'ouvrier de chantier.
Les salaires plus bas ? Sécurité de l'emploi, moi je peux être viré, ou ma boîte faire faillite.
Ces avantages datent d'un temps où ils étaient justifiés, ils ne le sont plus maintenant et pèsent sur le système français.
Le *peuple* réclame justice et *équité*, tous égaux, tous à 41 ans de cotisation.

Les débiles de syndicalistes appellent à un ajustement par le haut, à savoir réduire la durée de cotisation du privé.
Et où va-t-on trouver l'argent pour les retraites ?
En taxant encore plus un emploi qui a du mal à décoller ?
En taxant les grandes fortunes ? L'impôt tue l'impôt: apprennez les concepts de délocalisation, de fraude, et de paradis fiscal.
En taxant les produits à l'import/export ? On a déjà bien du mal à être compétitifs...
Etonnemment ceux qui appellent à des mesures stupides (CF Royal avec son idée de raccompagner chaque femme policier chez elle, nan mais sérieux...; CF Royal avec son SMIC a 1500 euros, nan mais sérieux...) sont invariablement des *démagogues* qui espèrent convaincre les faibles d'esprits, ceux qui ne réfléchissent pas au financement de ces mesures.

S'il faut un exemple concret allons-y, SMIC a 1500 euros.
Dans ce cas il faut aligner les salaires des autres employés vers le haut (à quoi bon avoir un métier nettement plus qualifié avec des responsabilités et des risques si c'est pour toucher la même paye ?).
Du coup, l'entreprise verse plus en salaires (et en charges!) et doit:
1/ Licencier du personnel ou délocaliser (pertes d'emplois, génial, les gens sont mieux payés mais il y a plus de chômeurs, encore une idée intelligente à la Royal tiens..)
ou
2/ Augmenter ses prix, perdant en compétitivité sur le plan mondial, et n'apportant dès lors aucune augmentation du *pouvoir d'achat*, on gagne plus mais on dépense plus, on a donc créé de l'inflation et réduit la compétitivité de nos entreprises face au monde. Encore une idée intelligente à la Royal tiens...



"Tous les salariés devraient être solidaires"
Et bien justement, il est l'heure que la durée de cotisation dans le public soit alignée sur celle du privé, aucune raison que les uns triment pour les autres.
Ca vous gêne pas de prendre les travailleurs en otage pour défendre VOS privilèges ?
Ca vous gêne pas que ça soit toujours les mêmes qui rament ? (CF allongement de la durée de cotisation dans le privé)
Ca vous gêne pas que je doive prendre des jours de congé sans solde et que mon salaire du mois fonde ?
Vous avez honte de rien... vos leaders se cachent même derrière une soi disant défense du régime général des retraites ? Où étaient-ils quand le privé a été allongé de 37.5 à 41 ans de cotisation ?
De toutes façons le régime actuel ne peut plus continuer, le poids de la démographie et des retraites est trop lourd.
Le privé acceptera de mettre la main à la pâte une fois de plus s'il le faut, mais ça se fera avec le public également, faut pas nous prendre QUE pour des cons.


Ras le bol de ces foutus grévistes, ras le bol des privilégiés qui s'accrochent à un système voué à la faillite et inégalitaire, ras le bol des syndicats qui empêchent notre pays d'avancer au nom d'une minorité qu'ils prétendent défendre.

Go go sarkozy, le *peuple* est avec toi.

Écrit par : Dam | 14/11/2007

Correction Dam, 53% du peuple est avec Sarkozy. Pas le reste, il ne faut pas l'oublier.
On nous cupabilise en nous disant que les caisses sont vides, qu'il faut que tout le monde fasse des efforts.
Résultat:
15 MILLIARDS d'euros offert aux plus riches, le président qui s'augmente de plus de 200%, plus de 100 MILLIARDS d'euros de bénèfs pour les entreprises du CAC 40, les parlementaires qui ne voient pas leur régimes spéciaux touchés d'un iota.
Alors effectivement, il ne faut pas nous prendre QUE pour des cons.
En tous cas Sarko a réussi son coup : diviser pour mieux régner. Le privé tire a boulet rouge contre le public, le public dira "eh voila on vous avait prévenu" en 2008 quand on se prendra quelques années de cotisation de plus.
On bossera comme des cons jusqu'a 65 ans pendant que d'autres s'en foute pleins les poches sur notre dos, et on sera content parce que "ces feignasses de fonctionnaires gauchistes bosseront autant que vous".

Écrit par : Vince | 14/11/2007

Dam, je comprend mieux ton discours depuis que je me suis apercu que tu est dans une école a 6000€ / ans pendant 5 ans. Visiblement nous n'avons pas les memes problemes. Toi c'est "quelle SSII je vais choisir a la fin de mes études d'ingénieuuur informaticieeeeeeen", et moi c'est "comment je vais me loger avec ma retraite amputée de n%".
Pas le meme monde en somme.

Écrit par : Vince | 14/11/2007

IL FAUT QUE CEUX QUI SONT CONTRE LA GREVE FASSENT UNE GREVE ANTI-GREVE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : HERGE | 14/11/2007

Vince:

D'une part il y a ce qu'on appelle l'alternance, mais comme on dit, les cons ne voient que ce qui les intéresse (ça me concerne également remarque)

D'autre part, personne ne parle de retraite amputée, du moins pas si l'on cotise la durée demandée.
Faudrait voir à pas oublier que dans le privé la décote est *nettement* plus brutale que dans le public, pour ceux qui ne cotisent pas la durée totale.


Quant au "cadeau" de 100 milliards d'euros "offert aux riches", on oublie assez souvent l'historique derrière la richesse des gens. On naît rarement riche, on le devient à force de travail et de prise de risque.
Conclusion ? Monte ta boîte, prends le *risque* d'être en faillite personelle.
Comme je le disais, trop d'impôt tue l'impôt, et il est grand temps que ceux qui travaillent 7 mois sur 12 pour l'Etat (fiscalement parlant) aient enfin ce qu'ils méritent.
Après il y a les idéalistes qui persistent et signent, veulent taxer les grandes entreprises et entrepreneurs.
On voit bien ce que ça a donné, les 35 heures sont un succès retentissant (ou pas) et l'emploi se porte au mieux grâce aux faibles charges qui n'asphixient pas les TPE/PME (ou pas).


Enfin concernant l'augmentation de salaire du chef de l'Etat, c'est étonnant comme les esprits les plus faibles se laissent séduire par les headlines des journaux.
Mitterand par exemple était un Saint et n'aurait jamais abusé du système pour nous faire entretenir... oops...


Effectivement on ne vient pas du même monde, dans le mien on travaille et on s'acharne à trouver des solutions:
-comment payer les retraites avec le papy boom qui arrive ?
-comment rester compétitifs face aux pays comme la chine ?
-comment encourager l'embauche ?
-comment décourager les délocalisations ?
-comment aller au boulot quand une minorité vous empêche de vous déplacer ?
-pourquoi je cotise 41 ans et lui 37 ?

Tant de questions, si peu de réponses...

Écrit par : Dam | 14/11/2007

droit de gréve et contre pouvoir OK
Mais quand on a le pouvioir de bloquer le pays (SNCf, EDF? RATP, et politiques)
il faudrait ne pas trop en abuser, sinon on risque de transformer la démocratie en dictature
le droit de gréve est reconnu, mais est t'il utile de rajouter une couche à la pollution en brulant des fumigiénes, des pneus ou autre
la manif OK mais respectons la planéte et les autres

Écrit par : DEVULDER | 14/11/2007

En reponse a DAM,
Quand il y a une tempete de neige le soir de noel, toi tu es au chaud devant ta tele avec ton chauffage a fond ....
Nous a EDF on est en haut des poteaux pour realimenter les gens qui n'ont plus de courant chez eux.
En Decembre 1999, les agents EDF en congé, les inactifs (ce que l'on apelle maintenant retraité) se sont regroupés sans que la direction d'EDF les appelle pour remettre un peu de chaleur et de lumiere dans les foyers et le coeur des gens.
A cet époque les pinguoins qui nous critiquent etait heureux de nous trouver pour finir leur reveillon. Il y en a meme qui se sont servit en embarquant les groupes electrogenes qu'on installait chez leurs voisins.
Je te rappelle que tout ce travail effectué tu ne l'a meme pas vu sur ta facture d'electricité ...
alors quand on se gele par des - 10°c,j'appelle cela travaux pénibles.
Quand on travail dans les barrages de haute montagne, bien souvent on marche avec la caisse a outils sur le dos ainsi que le materiel de rechange ... et quand le temps est trop mauvais on dort dans des refuges de montagne au confort sommaire. cela n'est pas du luxe.
Dans les centrales thermiques on travaille autour de chaudiere a 320° qu'il fasse beau ou mauvais.
Dans les centrales nucleaires on intervient en zone controlé (irradiée).
C'est vrai on a la vie belle, on fait de la montagne, on bosse au chaud j'oubliais ...

Au fait ton horloge etait toujour a l'heure sur ta cafetiere? et ton chauffage marchait ce soir?

Écrit par : yann | 14/11/2007

Je comprends parfaitement que ceux qui pensent que cette grève est illégitime soient en colère, quand tout ne s'accordent pas à notre réalité, à nos convictions cela peut foutre en rogne. Cela peut pousser à agir pour "rétablir" une certaine justice. Ici tu parles de contre-pouvoir, bien que ce terme soit en contradiction avec ton emploi.
Quoi qu'il en soit, je voudrais juste te demander pourquoi les gens font grève?
Pour des raisons analogues à celles que tu exprimes ici assurément. Parce qu'ils ont l'impression de ne pas être écouté (comme d'hab') et que l'on prend des décisions les concernant dans leur dos. Sais-tu combien de mesures sont adoptées sur des coups de tête par quelque ministre ravi de laisser son nom quelque part pendant son passage éphémère au pouvoir? par exemple, au collège quand j'appris le conditionnel, une loi avait été voté récemment pour le nommer "futur du passé" et le conditionnel passé "futur du passé antérieur". Peux-tu donner une autre explication à cela mis à part l'ambition d'un ministre?
Cette digression pour expliquer que les lois ne résultent pas toujours d'une décision murement réfléchie. D'ailleurs qui fait les lois? Comment sont-elles faites? Voilà des questions qui méritent d'être posées. Les intéressés sont-ils consulter ou y a-t-il juste des observateurs d'un parti pris parfait qui font quelques commissions, quelques sondages tout aussi subjectifs, consultent les documents administratifs et rédigent les lois? (D'ailleurs je peux pas croire qu'un ministre donne plus qu'une ligne générale, un accord et un coup de tampon aux lois qu'il demande à l'A.N. de promulguer, puisque les ministères sont comme un jeu de chaise musicale. Par contre ceux qui ne bougent jamais et sont fort habiles à retourner leur veste ce sont les hauts fonctionnaires...). Si l'hypothèse que je viens de bâtir ici était complètement fausse, pourquoi y a-t-il tant de monde dans les rues.
Ce n'est même pas la question (première) de savoir si ces réformes, ce bouquet de lois sont justes ou non. Mais plutôt de savoir si les "citoyens" concernés ont été consultés ou si les décisions ne sont qu'arbitraires. [A-t-on déjà vu un ministre s'impliquer vraiment à comprendre comment marche une usine, une boulangerie, les services publics en profondeur avant de prendre une décision?]
Auquel cas le Parlement et les ministères ne représenteraient pas vraiment les citoyens mais plutôt les partis (au sens individuel et pas organisme politique) de ceux qui en sont membres. Auquel cas ce n'est certainement pas un démocratie qui "marche".
Quand on n'est pas représenté je ne vois rien de plus légitime que de trouver un moyen de se manifester soi-même. Et toi que ferais-tu si les rôles étaient inversés? mais inversés totalement: c'est-à-dire que tu aies, par exemple, le revenu, les horaires de travail, les conditions de vie, la condition familiale (nbr d'enfants...etc.), les conditions de travail... d'un cheminot? Après tout ces réformes ne visent pas uniquement le cadre dans lequel elles sont appliquées mais ont aussi une incidence sur la vie de millions de personnes...
Mais ce n'est que mon opinion

Écrit par : CadArn | 14/11/2007

manque de bol
j'ai 61 ans retraité EDF
J'ai travaillé dans la poussiére des centrales charbon, dans l'amiante, dans les rejets acides des centrales fuel et dans le risque innodore des centrales gaz
Enfin dans le nucléaire ou j'ai approché la marmite plus prés que tu ne pense
je pense qu'il n'y a pas lieu d'énummerer les avantages que nous apporte la maison par rapport au public alors essayons de les enmerder le moins possible

Écrit par : DEVULDER | 14/11/2007

En réponse à Yann:


Et tu crois qu'il n'y a que dans la fonction publique que les métiers sont pénibles et contraignants ?

Quid de l'hôtellerie ? ~60 heures par semaine
Quid des urgences ? Violences, stress, nombreuses heures...
Quid des ouvriers du bâtiment ? Ils supportent les mêmes contraintes que vous...

Il faut arrêter de croire que vous êtes les seuls à ramer.
Tout le monde rame, le pays rame, et il faut bien trouver des solutions.


FAIT ETABLI: le régime actuel de retraites est en faillite
FAIT ETABLI: la pénibilité du travail ne justifie plus les écarts historiques
FAIT ETABLI: le régime de retraite du public ne se suffit pas à lui même et ponctionne sur les autres régimes.

Et en quel honneur ?
Des avantages acquis il y a un demi siècle ?

Lorsque la durée de cotisation est passée de 37.5 à 41 ans dans le privé parce que c'était *nécessaire*, il n'y a pas eu un tel tollé.
Au public maintenant de mettre la main à la pâte, *je* ne vais pas cotiser 45 ans pour financer le régime de ceux qui cotisent 37.5 ans, c'est tout...


Chaque "camp" a ses arguments, ses défenseurs et ses détracteurs, mais rappellez-vous d'une chose: liberté, égalité, fraternité.
Le système actuel est tout sauf égalitaire et fraternel.


Au stade où on en est ce n'est plus de la grève mais du chantage.
Quand les travailleurs du privé vont décider de descendre dans la rue et se cartonner avec les grévistes parce qu'ils en ont marre d'être à la fois vaches à lait et otages, faudra pas s'étonner...
A chaque grève la fronde monte, et bien qu'il soit regrettable de souhaiter du mal à son prochain, je n'attends qu'une chose: c'est que ça pète.

Écrit par : Dam | 15/11/2007

Mais personne ne dis rien sur l’augmentation de salaire de notre bon président de la république, ET QUI VA LA PAYER ????????????? Vous, car lui il ne rapporte qu’a l’état que ce qu’il vous vol en impôts et taxe qu’il nous vole.

Écrit par : deroxat.sncf | 15/11/2007

Salut dam,

Je crois que le malaise existe dans les service d'urgence des hopitaux,
Dans l'hotelerie ca bouge aussi, mais on en parle moins,
Dans le batiment le patronat embauche lau jour le jour ....
Actuellement les caisses des regime speciaux renfloue la caisse des regimes generaux tout les ans, alors ce n'est pas toi qui cotise pour moi, mais plutot l'inverse
Quand tu fait intervenir un artisan chez toi il inclut (noie) la penibilité dans ces tarifs car si il mettait une ligne travaux penible sur une ligne distincte tu ne comprendrais pas...
Alors viens bosser chez nous tu comprendras que tu ne seras meme pas sur de rentrer tous les soirs chez toi car l'electricité marche 24h/24H, que le reveillon de noel tu le passeras peut etre en haut d'un poteau a rebrancher un abonné qui a froid chez lui, tu feras peut-etre le quart en cas de crue des rivieres et j'en passe certaines autres occasion de te faire aimer le metier.
Si ta tele tombe en panne le dimanche t'es plus rien ...
Si tu as une coupure de courant dans ton quartier il y aura sans doute un greviste aujourd'hui qui te reparera ta ligne electrique ....
Si tu veux un regime general chez nous alors on fera comme vous

A 17H ON COUPERA LE COURANT JUSQU AU LENDEMAIN 7H30

Écrit par : yann | 15/11/2007

Sérieux faut arrêter avec l'augmentation de salaire du président...
C'est pas ces maigres 9k par mois qui vont nous mettre dedans.
En plus, lui ose avouer ce que tous ont fait dans l'ombre.
Quelqu'un se souvient avoir entretenu la fille d'un certain président de gauche pendant de longues années ?


- *Non*, il n'a pas tort de s'augmenter, figurez-vous que l'augmentation accordée l'a été pour "aligner le salaire du président sur celui du premier ministre". Etonnamment quand Jospin était premier ministre personne ne critiquait.
- *Oui*, le geste est malvenu dans le climat social actuel, il n'aurait pas dû, ça envoie un très mauvais message.
Mais si l'on veut économiser de l'argent c'est ailleurs qu'il va falloir taper, c'est pas 100k malheureux euros par an qui vont changer la donne.


Il faut réussir à réduire les dépenses publiques, le gaspillage, et ça passe aussi par les parlementaires.
Et puis réussir à réduire les dépenses médicales (y avait un rapport je sais plus où sur le nombre de médicaments que prend en moyenne une personne âgée par jour c'est hallucinant), les fraudes...


Les syndicats parlent d'une future augmentation de la durée de cotisation pour tous de 41 à 42 ans.
Ouah... dans le privé on va se suicider, vous imaginez pas, 1 an de plus.
Par contre dans le public ça commence à claquer des genoux, 5 ans de plus c'est pas la même.

Le système de retraite a été mal construit c'est tout, vu la démographie du pays c'est impensable qu'il puisse continuer ainsi, un alignement (et par le bas) est nécessaire, ou le système finira par tomber.
Et s'il tombe il va entraîner avec lui nombre d'autres systèmes pour compenser ses besoins en argent, la sécu remboursera encore moins bien, les aides au logement vont baisser, les charges augmenter (et donc la compétitivité de la France baisser) .
Plus on attend et plus ça va faire mal, les experts le disent, les chiffres le prouvent.



On est l'un des pays où le travail coûte le plus cher, comment blâmer les entreprises qui délocalisent ?

Vous avez eu le courage de lire jusque là, alors continuez et apprennez ceci:

Une entreprise qui délocalise le fait pour maintenir (ou augmenter) ses profits.
Pourquoi ?
La réponse, c'est sous la pression des actionnaires, qui veulent de plus larges dividences.
Maintenant, qui sont les actionnaires ?
Des multinationales, des grands fonds d'investissements qui ont un poids énorme.
Mais si l'on creuse un peu, on arrive à ceci:

1/ Le particulier, qui réussit à mettre 50-100 euros de côté chaque mois, confie à sa banque l'argent en le plaçant sur un compte épargne. Gardez à l'esprit que le particulier a probablement ouvert le compte dans la banque qui lui rapporte le plus d'intérêts

2/ La banque confie l'argent ainsi placé à des organismes spécialisés dans la gestion et l'investissement. La banque choisit l'organisme qui va lui permettre de faire la plus grande marge sur l'argent placé.

3/ Les organismes font pression sur les groupes dans lesquels ils investissent, pour eux aussi réaliser la plus grande marge possible.


Au final, le particulier est avide, la banque à qui il a confié son argent est avide, et l'organisme qui gère les investissements de la banque est avide.

La faute aux grands groupes ? Non, la faute à tout le monde, la faute à l'épargne en général.

Le problème est que sans épargne et sans écart de salaire (dans un système communiste par exemple) il n'y a aucun *intérêt*, aucune *motivation* à faire plus que les autres.
C'est pour ça que la Russie communiste est tombée, parce que sans gain personnel, personne n'a intérêt à se démener plus que le voisin.


La moralité c'est que le travail coûte déjà assez cher en France pour ne pas le taxer plus, les 35 heures ont déjà fait fuir assez de grands groupes vers l'Est.
Alors où trouver l'argent ? La réponse est chez ceux qui créent le déficit qu'on essaye de combler, au nom de l'égalité (à mon humble avis bien entendu).



Alors encore une fois, oui l'augmentation du président est malvenue, mais non elle n'est ni injustifiée, ni significative.

Écrit par : Dam | 15/11/2007

Yann: et une banque à 17h elle arrête de tourner ? Non, tu peux continuer tes achats, tu peux payer par carte chez monoprix pour faire à manger le soir.

Faut arrêter de délirer o_O


Quant à ne pas être sûr de rentrer pour Noël, j'en sais quelquechose, je vais sûrement être encore d'astreinte :)



Si on part dans les métiers chiants, tu as équipier chez Quick qui est intéressant.
Pas de dimanches, pas de jours fériés, pas de Noël et pas de nouvel an.

Écrit par : Dam | 15/11/2007

les gelures aux doigts, on connait cela depuis 40000 ans et ce n'est pas le poteau électrique qui les rechauffe,ca on l'imagine
si on accepte pas quelques contraintes, il fallait pas embaucher dans une mission de service public mais faire du tricot à la maison à coté de la cheminée et aprés 17 h allumer une bougie puisqu il n'y aura plus de courant
le théme de la pénibilité est un marécage, alors attention il n'y a pas que le service public qui bosse
marin pêcheur, c'est 12 heures par jour toute l'année sauf avis de grand frais
par force 4/5 ça remue en hiver à coté des roches où il faut relever les lignes à bar. quand il y a une déferlante qui te passe au dessus, tu t'accroche pour pas voler dans le décor, tu pisse dans le froc de peur de ne pas revoir ta famille. cela ne ce voit pas compte tenu que tu trempé comme une soupe
tu te sèche un peu et on recommence,.
A quel âge faut t'il revendiqué la retraite ou mourir noyé

Écrit par : jp | 15/11/2007

En reponse a dam:
Quand on entre chez Quick ou autres fast food, on sait depuis le debut que l'on bossera le WE et jours feiés .... c'est dans le contrat!
Quand on entre a EDF on sait que l'on cotisera 16 % du salaire pour une retraite a 55 ans ....
Quand on entre dans le privé on sait que l'on cotisera 4 % du salaire pour une retraite a 65 ans.

Mais si on refuse la casse des regime spéciaux, c'est parce que c'est le premier pas de la casse de tout les regimes de retraite ....

Sur 1 sujet, il y a des gens qui parlent de la prime charbon sans en connaitre les origines alors la chapeau ...

jp me parle des marins pecheurs, je crois que leur caisse de retraite se fait renflouer par la caisse du regime general cette dite caisse se fait renflouer tous les ans par la caisse des regime speciaux. C'est ca la solidarité ...

Les inconveniant de mon metier je les supporte puisque j'ai choisit ce metier par vocation.

Écrit par : yann | 15/11/2007

c'est exact la caisse des marins est déficitaire, pour cause il y a plus de morts en mer qu'a EDF. nos veuves on ne va pas les mettre à la poubelle
pour les 16 % il ne faut pas éxagerer, cela représente l'ensemble des cottisations et non pas la seule cottisation veillesse
pour moi c'est 15 % en global, sachant que vous avez un jackpot de 1% avec votre caisse spéciale entreprise
pour l'instant je suis à la maison, trop calme en mer et pas une écaile à pêcher
mais aussi pas un radis qui rentre, Ce n'est pas votre cas
on attend l'antictclône des accores, quand cela sera le cas je t'invite, tu va t"apercevoir que c'est autre chose qu'un poteau

Écrit par : jp | 15/11/2007

Il faudrait peut-être arrêter cette manière de voir absolument stérile qui dit (je schématise): "Regarde, ces métiers, ma profession, sont plus durs/ aussi durs que ceux-ci, que la tienne; alors je ne vois pas pourquoi tu serais plus avantagé que moi, et j'aimerai que l'on soit tous ramené au même niveau" (sous-entendu par le bas). Ce n'est pas en rabaissant tout le monde au même niveau [de misère] que l'on va se sentir mieux, contrairement à ce que pense/prétend le gouvernement. Mais en faisant le contraire.
On objectera qu'il faut de l'argent pour ça... si l'on faisait payer juste ce que doivent les entreprises avec les taxes, les lois déjà promulguées et appliquées on n'aurait aucun besoin d'argent (les cotisations non versées par le patronat depuis 1991 s'élèvent à plus de 200 milliards d'euros). Et je ne parle pas de tout ce que les députés se foutent dans la poche (vous trouvez juste, vous, que les députés non réélus touchent l'intégralité de leur salaire pendant 5 ans soit l'écart entre 2 élections législatives?), les dépenses pour les cantines parlementaires ou présidentielles, les chauffeurs pour députés, les primes spéciales (auto-)octroyées pour des rapports, et mille autres choses.
Je ne comprends décidément pas pourquoi on s'entredéchire tandis que ceux qui essaient de nous manipuler et de nous diviser s'en mettent plein les fouilles.
Ne faites confiance aux médias qu'avec beaucoup de circonspection étant donné leur étroite filiation avec les politiques et les multinationales...

Écrit par : CadArn | 16/11/2007

Pour ma femme qui "utilise" le train, donc sa voiture en ce moment, j'ai décidé d'envoyer une facture aux différents syndicats pour les frais occasionnés. Cela ne servira à rien mais j'invite tous les mécontents à le faire.

Écrit par : andre | 16/11/2007

le probléme n'est pas de confronter tous les métiers, mais d'arrêter de raconter n'importe quoi
en attendant que cela tourne à l'ouest, je tricote mes filets et resoude mes casiers
Ils sont sympa EDF île d'yeu, il ne coupe pas le courant et ils m'ont dit que cela les arrange parce qu'une partie des Kw de soudure paye une partie de leur caisse de retraite, dont une partie est reversée a celle des marins
C'est la solidarité, ou les shadocs et gibbis ?
a moins que c'est des bobards, le courant vient de la concurrence
va falloir qu'i envisgase cela avec les trains sur le continent, nous on cannaît pas le probléme, peut être qu'il savent que l'on a un moyen de secours avec nos bateaux
J'arrête, ma femme ne va être contente que je bricole sa bécanne pendant son absence, j'ai déja planté la comta

Écrit par : jp | 16/11/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu