Avertir le modérateur

15/11/2007

Témoignage d'un cheminot

Avant toute chose, il faut savoir que notre régime de retraite a été mis en place en 1938, à la création de la SNCF, en s'inspirant des régimes déjà en place dans les anciennes compagnies. En 1945, le gouvernement Français va créer ce qui va s'appeler le "régime général", le système de retraite par répartition actuel. La SNCF va conserver ce qui devient un "régime spécial" qui offre des avantages par rapport au régime général:
 
Pour partir en retraite avec un taux plein (au maximum), il faut cotiser 37,5 ans. Les conducteurs qui travaillent en horaires complètement décalés, ont des "bonifications" qui permettent de gagner 5 ans (cotisation de32,5 ans). Un cheminot peut toutefois partir en retraite:
- à 55 ans pour les agents sédentaires si ils ont au moins 25 ans de cotisation
- à 50 ans pour un conducteur (toujours si ils ont 25 ans de cotisation)
 
En partant à cet âge, ils ne sont toutefois pas au maximum de ce qu'ils peuvent espérer. Pour comparer avec le régime général, le taux de remplacement moyen (le montant de la retraite par rapport au dernier salaire) est de 64 % à la SNCF du fait qu'à 55 ans, la durée moyenne d'activité validée par les cheminots est de 32 ans. C'est ainsi qu'en 2001, les pensions moyennes attribuées aux retraités de droit direct étaient de 1 407 € à la SNCF et 1 590 € pour le régime de référence, soit un écart de 13 %.
 
Il faut savoir que la SNCF a la possibilité de mettre à la retraite d'office ses agents. Certains désirent continuer leur activité, ils ne le peuvent pas. Cette possibilité est très utile à la SNCF pour réduire ses effectifs, surtout dans les secteurs qu'elle restructure.
 
De plus il faut savoir que ce soit disant "avantage" est la contrepartie des contraintes du service public du travail jours et nuits, dimanches, jours fériés et pendant les vacances. Je vous assure qu'il est difficile le 24 décembre au soir de partir en laissant la famille, les amis et le repas de réveillon.

Cet "avantage" est aussi la contrepartie de salaires plus faibles, surtout les dimanche ou les nuits (les heures de "milieu de nuit" entre 0h30 et 4h30 donne droit à une majoration de ....0,20 euros. Oui, je dis bien 20 centimes d'euros). Ah, que nous aimerions être payés 50% de plus les dimanches et les nuits!
 
De plus, et je veux insister sur ce point jamais abordé par les médias, LES CHEMINOTS SE PAIENT LEURS AVANTAGES par une surcotisation de retraite. En effet, le taux de cotisation patronale à la SNCF atteint 28,44 % et est assis sur 87,3 % du salaire brut. Il est donc très supérieur à celui du régime général qui est de 14,18 % en moyenne.
 
Si je me paye ma maison avec un crédit de 15 ans avec de plus grosses mensualités, est-ce que je m'occupe de savoir si mon voisin se paye la sienne avec un crédit sur 25 ans? La situation est là même pour nos retraites, nous nous payons nos "avantages".
 
Alors, me direz vous, ou est le problème? Il y a plus de 100 régimes spéciaux, mais attaquer la SNCF est un symbole. Et à l'intérieur de la SNCF, ce sont surtout les conducteurs qui sont visés, eux qui on bien emm.... les précédents gouvernements (n'est-ce pas Juppé?). Il faut d'ailleurs noter que Sarko et le gouvernement ont bien matraqué leur message en répétant que cette réforme ce faisait "au nom de l'égalité". Quelle égalité? Vous voulez que la SNCF ferme le soir à 19h pour ouvrir à 6h00? Que tout s'arrête le vendredi soir et reprenne le lundi matin? Que nous fermions le 31 juillet au soir pour ouvrir le 01 septembre? Que tous les jours fériés le trafic s'arrête? Et si certains d'entre vous travaillent le dimanche, combien êtes-vous payés? Et la nuit?
 
Pourquoi ne pas attaquer certains régimes spéciaux VRAIMENT avantageux? Comme celui des députés et sénateurs, qui cotisent en moyenne deux fois plus, c'est vrai, mais pour toucher en moyenne SIX FOIS PLUS.
Voilà un lien pour le site WEB des régimes spéciaux. C'est le site officiel. Vous allez pouvoir comparez les différents régimes. Dans la colonne de gauche, essayez de cliquer (tout en bas) sur le régime du Sénat ou celui de l'Assemblée Nationale". Oh !!! Comme c'est étrange!! La page est vierge, "réservée"!!!!
 
Vous ne croyez pas qu'on nous prend - que l'on VOUS prend - pour des idiots? Et le régime des militaires qui, en plus, ont des emplois réservés une fois la retraite atteinte (qui peut intervenir au bout de 15 ans seulement)?
 
Ajoutons que notre présidente, Madame IDRAC, a déjà demandé au gouvernement la suppression de la "surcotisation". Au final, cette opération va coûter de l'argent au gouvernement, aux contribuables, A VOUS TOUS!!! Quel paradoxe !!
 
Le seul fait qui soit tangible, c'est le déséquilibre démographique de notre régime. Actuellement, il y a 1 actif pour 1,75 retraité. Ce déséquilibre démographique fortement négatif de la Caisse des retraites de la SNCF découle des restructurations massives, de la modernisation des techniques et des externalisations mais pas seulement. La politique volontariste de l'Etat dans les années soixante-dix pour favoriser le transport routier au détriment du rail (le fameux GRENELLE de l'environnement ne revient guère là dessus), est une des raisons de la dégradation du ratio démographique. De ce fait, les cheminots ne sauraient être tenus pour responsables de ce rapport défavorable qui est avant tout dû aux suppressions d'effectifs.
 
En 1983 la SNCF a été transformée en EPIC, Etablissement Public, Industriel et Commercial. C'est une entreprise dont le propriétaire est l'état, mais qui doit équilibrer ses comptes. A ce titre, nous ne sommes pas des fonctionnaires. Nous devons être "rentables". La politique de réduction d'emploi et de modernisation a donc continué. Et que penseriez vous si, aujourd'hui, la SNCF n'équilibrait pas ses comptes (et même, désormais, fait des bénéfices)? Nous en entendrions parler!!!
Je tiens d'ailleurs, à ce point de mon exposé, vous donner le lien qui va vous renvoyer sur le site de la SNCF qui répond aux fameuses idioties qui circulent sur la SNCF en ce moment (vous avez peut-être reçu ce fameux mail qui dénigre mon entreprise):
 
Donc, ce déficit démographique existe, mais il existera même si notre régime spécial est réformé. PIRE: la véritable conséquence sera que le déficit du régime de la SNCF sera transféré sur les comptes du régime de droit commun et qu'il ne sera plus supporté par l'Etat. Il est à noter qu'un récent rapport du "Conseil d'Orientation des Retraites" sur les régimes spéciaux estime que le notre va retrouver son équilibre vers 2015/2020, le nombre de retraités actuels diminuant.
 
Pour terminer, je peux vous affirmer qu'aucun de mes collègues et moi même n'allons faire grève de gaîté de coeur. C'est toujours un gâchis et une grosse perte d'argent. Je veux d'ailleurs en profiter pour affirmer haut et fort qu'AUCUN JOUR DE GREVE NE NOUS A JAMAIS ETE PAYE.
 
Par contre Si cette réforme consistait à supprimer un avantage évident, net, avéré et marqué en notre faveur, si une réforme globale était envisagée (les sénateurs, députés et autres), si cela correspondait à un effort de solidarité nationale, alors oui, la réforme nous l'accepterions, je l'accepterais.
Mais pourquoi la réforme ne touche t' elle pas:
- nos élus ?
- les stocks options (qui vont être royalement taxées à 2,5% pour le salarié) ?
- les parachutes dorés des grands dirigeants?
 
Pourquoi ne dit-on pas à la population que 70% des déficits proviennent des caisses des agriculteurs qui percoivent une retraite alors qu'ils n'ont jamais, ou très peu, cotisé? (ceci dit, la solidarité ne me dérange pas, mais qu'on vienne pas nous désigner à la vindicte populaire). Pourquoi Sarkozy s'augmente-t-il de 172% en s'alignant "par le haut" sur ses homologues étranger et sur le 1er ministre alors que les ouvriers doivent être alignés "par le bas"? Bref, vous l'aurez compris, la réforme de notre régime ne s'impose pas, il sert de bouc émissaire au gouvernement, et lui sert à dresser des salariés contre d'autres, c'est une revanche contre ces emm... de cheminots. Nous avons une haute idée du service public, de la sécurité, de la ponctualité, ceux qui sont venu avec moi en ligne ont pu juger. Nous y consacrons notre vie, et aussi, parfois, notre santé. Ne nous laissons pas dresser les uns contre les autres. Ne nous laissons pas raconter n'importe quoi. Nous sommes tous des ouvriers, des mecs qui bossons, qui n'avons pas des millions d'euros en bourse, qui produisons pourtant les richesses de ce pays. Alors oui, je vais faire grève, je m'excuse par avant de vous pourrir la vie pendant quelques jours, mais cette lutte, j'ai envie de la mener, je crois que je dois la mener.

Commentaires

vous me faites marrer a la sncf.. Cotiser 25 ans, et ben. Et dire que des ouvriers dans les fouderies (ou le travail est toujours dur) devront cotiser 40 ans. Et dire que pour leurs vacances, loisirs, colonies de vacances etc, ils n'ont pas un CE surpuissant. Faut arreter de se plaindre et bosser un peu. C'est sur que tout bloquer, quand on peut c'est facile. Baver sur les patrons ca l'est aussi, mais sans patron, pas de boulot et sans tres bon patron, la boite coule. Alors Ratp et Sncf meme combat, accepter d'etre un peu comme tout le monde

Écrit par : ninauk | 15/11/2007

Personne ne nie la pénibilité du travail des cheminots mais il faut être réaliste : les infirmières, les agents de sécurité,les taxis, les pompiers, les commerçants,les agriculteurs.... sacrifient aussi leur week-end, leurs nuits, leurs jours fériés sans avoir une retraite au bout de 25 ans de cotisations.

Il s'agit de mettre tout le monde sur un pied d'égalité sur le dossier des retraites.

Prendre en otage, les travailleurs n'est surement pas la solution pour gagner la sympathie et les soutiens des autres.
Surtout qu'il faut être réaliste, si les nouvelles conditions de travail ne conviennent pas aux cheminots, ils sont libres d'aller chercher un travail moins pénible et à la hauteur de la rémunération qu'ils souhaitent.
Il existe beaucoup de gens prêt à prendre leur relève et qui ne demande que ça de faire leur travail même avec 40 ans de cotisation.

Les cheminots au lieu de se plaindre en dénigrant le travail des autres devraient revenir à la réalité. Le monde à changer pas eux.

Écrit par : @d@ | 15/11/2007

Moi je suis d'accord pour qu'on echange nos emplois si tu le souhaites...

Écrit par : Robert Tripoux | 15/11/2007

mais il nous ferait presque pleurer....
ok, les agriculteurs pompent toutes les caisses de retraite. Je vois un exemple tout récent avec mon père, agriculteur, 46 ans de cotisation, 750,00€/mois (j'ai bien dit sept cent cinquante euros).
Il travaillait aussi tous les samedi, les dimanche, tous les jours fériés. Mais la différence, c'est que quand il travaillait un dimanche, eh bien il devait aussi travailler le suivant et puis l'autre d'après...c'est ce qu'on appelle soigner ses animaux. Je ne l'ai jamais entendu se plaindre et même aujourd'hui, malgré sa maigre retraite, il est heureux car il n'a jamais gagné autant lorsqu'il était actif.
Alors notre cheminot qui se plaint, permettez-moi de l'oublier, de ne plus penser à lui, plus jamais!!!

Écrit par : jc | 15/11/2007

Merci pour ces explications. Personnellement je trouve scandaleux la manière dont on vous présente comme privilégié.
La grève n'est pas facile à supporter quand on est un usager comme moi, mais je n'oublie pas que ce sont ces mêmes grèves qui ont permis beaucoup d'avancées sociales. Que les élus montrent l'exemple sur la réforme de leurs régimes et après on discutera des autres régimes spéciaux.

Écrit par : Phil | 15/11/2007

mais il nous ferait presque pleurer....
ok, les agriculteurs pompent toutes les caisses de retraite. Je vois un exemple tout récent avec mon père, agriculteur, 46 ans de cotisation, 750,00€/mois (j'ai bien dit sept cent cinquante euros).
Il travaillait aussi tous les samedi, les dimanche, tous les jours fériés. Mais la différence, c'est que quand il travaillait un dimanche, eh bien il devait aussi travailler le suivant et puis l'autre d'après...c'est ce qu'on appelle soigner ses animaux. Je ne l'ai jamais entendu se plaindre et même aujourd'hui, malgré sa maigre retraite, il est heureux car il n'a jamais gagné autant lorsqu'il était actif.
Alors notre cheminot qui se plaint, permettez-moi de l'oublier, de ne plus penser à lui, plus jamais!!!

Écrit par : jc | 15/11/2007

Soi les cheminots ne sont pas contents de leur sort, pourquoi ne quittent-ils pas la SNCF ?
Ras le bol des nantis qui en veulent toujours plus pour leur corporation.

Écrit par : jeanpol | 15/11/2007

Si c'est pas si avantageux ce régime spécial, pourquoi faire tout ce bordel pour le garder?
Hein?

Écrit par : Nyko | 15/11/2007

"LES CHEMINOTS SE PAIENT LEURS AVANTAGES par une surcotisation de retraite"... Faites moi rire !!! La caisse de retraite des cheminots est déficitaire, elle ne peut pas payer tous ses retraités.... alors qui cotise pour compenser et conserver aux salariés de la SNCF ces avantages du régime spécial ?? Ben les contribuables tiens.... Les travailleurs du privé qui sont bloqués par les grèves en ce moment même !

Écrit par : Marie | 15/11/2007

Le métier d'agriculteur est le plus DUR toute catégorie confondue !

PAS DE VACANCES ! TRAVAIL 7 jours / 7 ! pour les agriculteurs qui ont des bêtes et résultat 750 euros de retraite à la fin !

Et je parle pas des militaires ! Le plus gros risque qu'ils encourrent c'est la mort !

Franchement les gens de la SNCF, faut relativiser !

Écrit par : denis | 15/11/2007

nan mais serieusement je bosse dans l'informatique et j'etais aussi dans ma boite le 24 au soir pour voir si tout se passe bien.

Et l'ouvrier en usine qui lui a un metier dangeureux ( machine outil, presse,...) bosse plus longtemps et ne se plein pas....

Oui le monde n'est pas parfait pour eux mais pour moi les inconvénient du poste sont déjà dans le salaire et les jour de recup et absolument pas dans la retraite qui doit etre la meme pour tous.

Meme si je pense qu'un macon, qu'un pompier ou qu'un ouvrier a la chaine sera plus user par son travail et on doit reflechir a des solutions pour ses gens la et non pour ceux qui nous prennent systemeatiquement en otage...

Écrit par : olivier | 15/11/2007

je comprends pas les cheminots.....faire grêve car le pouvoir d'achat est menacé, car l'emploi risque d'être supprimer OK. Mais faire grêve car on a signé un contrat il y a 30 ans disant que l'on va cotiser 37,5 ans n'est pas justifier. Maintenant la situation économique a changé, la démographie a changé, il est nécessaire de réformer. On me dit qu'ils cotisent plus OK mais il ne cotisent pas de telle sorte que un 1 cotisant=1 retraité. Ils travaillent le week end les jours fériés OK mais plein de personne le font aussi dans ce cas le problème est un problème de rotation d'effectif permettant de travailler soit noel soit le jour de l'an d'une année sur l'autre. Quand vous travailler les jours fériés vous n'avez pas de RTT derrière? il faut arreter de se plaindre et accepter le changement. Savez vous que meme avec 40 années de cotisation on arrive toujours pas a équilibrer le régime de retraite et qu'il faudra peut être meme cotiser 41 voir 42 ans?
Si le problême est la pénibilité, il faut demander à avoir plus d'automatisation des appareils afin de la diminuer
Comparer les salaires aussi ne sert à rien, généralement ceux qui gagnent bien leurs vie sont ceux qui ont pris des risques ou ont des responsabilités*:
ex quitter un emploi pour un autre, changement de carrière etc...
* Je m'explique les cheminots ont des responsabilités mais ceux qui risquent leurs têtes en cas d'erreur sont tjs les responsables au dessus.

Écrit par : titi | 15/11/2007

OK on aligne:
il faut donc retirer 14% du salaire des personnes qui traitent les cheminots de nantis!!!!!!!!!

LES CHEMINOTS SE PAIENT LEURS AVANTAGES par une surcotisation de retraite. En effet, le taux de cotisation patronale à la SNCF atteint 28,44 % et est assis sur 87,3 % du salaire brut. Il est donc très supérieur à celui du régime général qui est de 14,18 % en moyenne.

Écrit par : benmil | 15/11/2007

Et bien voila, on y est : des gens qui ne prennent même plus le temps de lire une page entière et répondent des inepties en commentaires. Manipulés qu'ils sont s'en arrivés à prendre du recul lorsque l'on prend le temps de leur expliquer les choses. Je pense que beaucoup de ceux là sont jaloux mais surtout ignorants. ALLER RELIRE CETTE PAGE et vous comprendrez vos erreurs de jugements.
Effectivement il ya beaucoup de manipulation de la part du gouvernement, pourquoi? et bien parce qu'un bouc émissaire c'est facile à trouver quand il ya des problèmes dans un pays. des problèmes créés par une politique qui se prétend d'utilité publique, alors que lorsque l'on lit entre les lignes, elle s'évertue à séparer les riches des pauvres... Au delà de toute politique, cela s'appelle le nivellement par le bas et la technique de diviser pour mieux régner : c'est là que les gens n'ont pas encore tous percuté!

Encore une chose, par rapport aux cheminots : pour info, la France n'a pas validé la décision de l'Europe de déclarer légale la possibilité de faire grève uniquement en permettant aux usagers de circuler gratuitement... d'où le mode de grève assez radical...
De plus, si un cheminot quitte son emploi : il perd les bénéfices de ses cotisations retraites, et oui.

Alors braves gens de ce pays, posez vous des questions, pourquoi tant de désinformation?

Écrit par : cessail | 15/11/2007

Cessail merci je commençais à désespérer enfin quelqu'un qui a pris la peine de tout lire et qui a compris.

Écrit par : X@V | 15/11/2007

Certaines réponses montrent qu'ils ont lu avec leurs hormones et pas de manière rationnel. Par exemple, ne retenir que le nombre d'années de cotisations. Mais la pension de retraites perçues est en conséquence ! 25 années = 25 x 2% de 87,3 % du salaire (= une partie du salaire qui s'appelle traitement) des 6 derniers mois = 43,65 % de votre dernier salaire en admettant qu'il n'ait pas bougé les 6 derniers mois et qu'il ne soit pas composé d'autres primes légitimes telles que les heures supplémentaires (tiens, comptabilisées pour la retraite dans le privé ! puisque repris dans le calcul de salaires perçues dans le calcul des 25 meilleures années).

Qui part au bout de 25 ans d'après vous ? A part la femme d'un cadre sup du privé ...

Ne nous dressons pas les uns contre les autres et admettons qu'il est simpliste de de mettre en regard 40 ans pour tous si la base de calcul n'est pas la même

Écrit par : Utah | 15/11/2007

Sarkozy a reussi ce qu'il voulait faire : semer la zizanie entre tous les français; il n'y a plus de gauche car il a débauché quelques traitres.Il est en train de reussir car des français jalousent d'autres français.Nous sommes tous des idiots car son plan marche.Nous allons tous nous faire écraser alors qu'eux les politiques rigolent.

Écrit par : farinakawa | 15/11/2007

Sarkozy a reussi ce qu'il voulait faire : semer la zizanie entre tous les français; il n'y a plus de gauche car il a débauché quelques traitres.Il est en train de reussir car des français jalousent d'autres français.Nous sommes tous des idiots car son plan marche.Nous allons tous nous faire écraser alors qu'eux les politiques rigolent.

Écrit par : farinakawa | 15/11/2007

Je subis la galére, masi le gouvernement aurait dû montrer l'exemple avant d'embéter des milloins de personnes.

Écrit par : Diablito | 15/11/2007

Je suis ouvrier non qualifié, je gagne 90% du smic, je ne suis pas syndiqué, je ne suis pas gauchiste, je prend les transports en commun, je m'attend à une retraite misérable. Je dis Bravo. Continuez. Si nous sommes "alignés par le bas", c'est bien que nous ne sommes pas syndiqués, justement. Allez-y à fond, et ne nous oubliez pas, vous qui avez la possibilité de faire grève. Merci pour ces éclaircissements.

Écrit par : laurent | 15/11/2007

Avant d'entrée à la SNCF j'ai travaillé 5 ans dans le privé sur une chaine de production .Horaires types bureau donc bien facile pour laisser les enfants à la creche ou l'école.J'étais plutot tranquille assez bien payé sans stress particulier ,tous mes week-end de libres ....ah j'oublié le 13 ieme mois.ais je me voyais mal faire toute ma vie ce type de job.actuellement je suis électricien signalisation tgv je travaille principalement sur les voies ,suis d'astreinte toute les 6 semaines (24h/24)et fait en moyenne 50 nuits par an + des formations au bout de la france .NOS ENFANTS SONT BALLADES A DROITE A GAUCHE CHEZ GRAND-PARENTS mais j'aime mon metier.Mais je me vois tres mal faire le mariole pres des voies apres 60 ans voir + car 42.5 années de cotisation vont nous tombés sur le coin du nez.C'est pour cela que je défends notre régime spécial.l

Écrit par : steph | 15/11/2007

Bravo à tous ceux qui ne travaille pas à la S.N.C.F, vous avez raison de les remettre en place. Je suis fille de cheminot, soeur de cheminot, belle-soeur de cheminot et tante de cheminot. Je peux vous dire que dans ma famille ils n'ont jamais fait grève. Nous les enfants, épouse etc... nous n'avons jamais manqué de rien, la preuve que si ils ne gagnaient pas des millions, nous avons étés très heureux. Et de plus nous sommes tous propriétaires de notre maison et même un peu plus.
Alors vous voyez bien que vous êtes manipulés par ceux qui ont fait du syndicalisme leur métiers. Ce sont les moins bêtes d'entre vous.

Écrit par : lyze | 15/11/2007

A propos des grèves payées: http://www.lefigaro.fr/actualites/2007/11/13/01001-20071113ARTFIG00237-ratp-ces-grevistes-pas-comme-les-autres.php


Quant au financement des régimes spéciaux, nous payons 60% des montants des retraites selon le conseil d'orientation des retraites.. Alors dire qu'ils se financent tout seul, c'est de la provocation!!

Écrit par : Moi | 15/11/2007

"Vous ne croyez pas qu'on nous prend - que l'on VOUS prend - pour des idiots? Et le régime des militaires qui, en plus, ont des emplois réservés une fois la retraite atteinte (qui peut intervenir au bout de 15 ans seulement)?"

Contente-toi de parler de ce que tu connais ou renseigne toi bien, sur les autres, avant de balancer des âneries sur les militaires. ( et sur les emplois réservés, il me semble que vous avez des retraités qui ont des emplois à l'étranger très très bien payé...)

Écrit par : marinencolere | 15/11/2007

Je ne pense pas que si la réforme passe je vais me lever à 2 heures du matin pour 2€14 de plus par heure ou les dimanches et fériés pour 4€22 de plus par heures. Je crois que le smic est à 8€60 de l'heure. Combien dans le privé vous êtes payé pour ses heures dites le si vous avez le courage de mettre les chiffres. J'attend une réponse.

Écrit par : Patrol | 15/11/2007

Ma super copine travaillait à l'usine avant et maintenant elle est controleur SNCF. Pour l'avoir fait, je vous GARANTIS que pour rien au monde elle n'aimerait y retourner ! A cause des syndicats, elle est obligée de faire grève meme si elle n'a pas envie. Un de ses collègues qui était allé travailler quand meme a vu son casier tout taggé et a senti qu'on (les collègues) le regardait d'un mauvais oeil...

Les cheminots, avant de se plaindre de la pénibilité de leur travail, devraient aller voir SUR PLACE dans les usines comment ça se passe (au lieu de rester chez eux au chaud pendant qu'ils paralysent tout le monde). Je suis sure qu'ils se rendraient compte de leurs chances...

J'ai travaillé à l'usine au début de ma carrière (en chambre froide), mon père a travaillé à l'usine toute sa vie (chimie). Maintenant j'ai un boulot dans un bureau chauffé. Je reconnais la chance que j'ai, donc quand j'entends que les cheminots ont un travail pénible....

Il y a qq années j'ai signé un CDI. Au bout de 2 ans j'ai été licenciée économique et pourtant c'était un contrat à durée INDETERMINEE. Alors les cheminots, un contrat signé à l'embauche ne garantit pas qu'on va rester à ce poste toute sa vie et notamment que vous allez cotisez 37,5 ans ! Faut se mettre au gout du jour.

Pourquoi les fonctionnaires se plaignent tout le temps et n'ont pas le COURAGE d'aller dans le privé ? Parce qu'ils savent qu'ils perdront tous leurs AVANTAGES (et notamment la sécurité de l'emploi). Il ne faut pas oublier que leur réputation, les fonctionnaires se la sont faites eux memes. Faut pas s'étonner que personne ne peut plus les voir !

Pour finir, je soutiens de tout COEUR tous ces gens à qui on empeche d'aller travailler. J'ai de la chance je suis de Lyon, j'ai une voiture, je peux aller travailler. Il est 19h00 je vais partir, je serai chez moi à 19h30. Mais ça ne m'empeche pas d'avoir une pensée pour tous celles et ceux qui à cette heure sont en train de se geler sur un quai.

Bon courage à tous, demain est un autre jour...

Marie la lyonnaise

Écrit par : Marie de lyon | 15/11/2007

Moi,je suis Pompier Pro, je bosse depuis 27 ans, les week-end et les jours fériés.J'ai un trés bon salaire, ma retraite est à 60 ans avec une boni de 5 ans pour 25 ans de service mais à condition d'être rentré jeune.En principe le départ ce fait entre 55 et 60 ans.Par contre ma retraite est calculée sur mon traitement de base sans les primes.Je suis pour que tout le monde puisse partir à 60 max et laisser libre ceux qui veulent continuer.Par contre 50 ans c'est hors du temps et en plus 90% des cheminots partant à 50 ans continuent de travailler jusqu'à 55 voir 60 ans dans des boites privées.Qu'is se battent pour conserver leurs aquis sociaux(train gratos, ce,récup... ok mais pas la retraite à 50 ans qui est completement dépassée.Il faut réformer, laisser les gens qui désirent travailler au taquet, bosser jusqu'à 70 ans de pouvoir le faire, mais garder cette retraite à 60 ans avec un revenu décent pour les gens qui ont travaillés trés dur..Maçons, charpentier,infirmieres,BTP, routier...et j'en oublie beaucoup et qui désirent arrêter.

Écrit par : Bertrand | 15/11/2007

Vous etes graves les gens, syndiquez vous bordel au lieu de vous laissés enfler en etaznt résigné....

Écrit par : Moi | 15/11/2007

Vous n'avez jamais travaillé dans le privé, ni n'avez été agriculteur. Je trouve lamentable votre passage sur les agriculteurs.

Mes parents étaient des petits agriculteurs et leur retraite ils ne l'ont prise qu'à 65 ans après avoir cotisé plus de 45 ans ! Mes parents n'ont jamais pris de vacances et travaillaient 7 jours sur 7. Maintenant que mon père est décédé même avec sa pension de reversion, ma mère doit vivre avec moins de 1000 euros par mois...

Et que dire des chauffeurs routiers, des gens qui font les 3 huit à la chaîne dans des abbatoirs pour animaux ou bien les ouvriers dans la construction qui vivent des semaines entières sur un chantier à 800 km de chez eux dans le "confort" d'une caravane ...

Monsieur le cheminot, vraiment je n'arrive pas à avoir pitié de vous.

Écrit par : iott | 15/11/2007

Bravo pour ton courage de vouloir témoigner.

Il y a trop de manipulation dans ce conflit (a)mené de main de maitre (et en force) par Sarkozy. En mettant en première ligne les cheminots pour les régimes de retraites spéciaux, il a habilement opposé les travailleurs français entre eux. Il savait qu'en cas de grève les employés du privé allaient cracher leur dégout, leur haine des cheminots, qui ne sont pourtant que des citoyens comme eux qui ont la chance d'avoir des privilèges (mais ne sont pas leus seuls pour autant, qu'on se le dise) dans cette société du chacun pour soi où l'autre est presque considéré comme un salaud s'il s'en tire mieux que soi.

A celà s'ajoute une désinformation totale relayée par différents médias (internet, TV...) qui permet d'entretenir des rumeurs et des préjugés éternels sur les cheminots et leurs métiers ainsi que sur leurs réelles conditions de travail et revendications, et de maintenir les gens dans le flou.

Ainsi, les vrais nantis, les intouchables, la caste qui détient le pouvoir s'amuse de voir la société se tirer sur elle-même et s'évite de remettre en cause ses immenses avantages et son propre régime de retraite car qui pourra agir contre ça ? Mais bientôt sera venu le moment de s'attaquer aux employés du privé, le Medef attend. Quelle belle societé.

Écrit par : Jim | 15/11/2007

A propos du déficit ...

Dans le régime général, les caisses de retraites s’entraident de façon à ce que les caisses bénéficiaires (ex : celle des informaticiens) renflouent les caisses déficitaires (ex : celle des mineurs, des cordonniers, etc.) En effet, il y a plus d’informaticiens en activité aujourd’hui, que de cordonniers ou de mineurs. Pour les cheminot(e)s ce déficit démographique est compensé par l’état comme l’y oblige un règlement européen (CE 1192/69). Le départ anticipé (50 ou 55 ans) est entièrement financé par les cheminot(e)s et leur employeur (+ 6.79 % de cotisations par rapport au régime général).

De plus, le régime des cheminot(e)s, selon le COR, (le Conseil d’Orientation des Retraites rattaché auprès du Premier ministre) sera bénéficiaire, à partir de 2010, (100 M€ pour atteindre 300 M€ en 2020)

Les solutions pour tout le monde :

- permettre de travailler au-delà de 55 ans
- taxer les achat/vente de mêmes actions dans la journée (= spéculation et non participation au financement du développement d’une entreprise)
- réserver par exemple 2 points sur la TVA à 19,6 % pour financer les retraites (cela fait participer également les biens produits à l’étranger qui sont sources de déficit des caisses de retraite puisque les emplois détruits en France ne cotisent plus)
- permettre la retraite progressive comme au Danemark : travailler à temps partiel à parir de l’âge légal de départ (le temps non travaillé étant pris en charge par la caisse de retraite).

SOYONS CREATIF !

PS pour Marie de Lyon : Veux-tu que ta copine Contrôleur finisse par connaître les problèmes de précarité comme tu l'as connu. Conseilles-tu de niveler par le bas plutôt que d'essayer d'améliorer ton sort à toi. Veux-tu que comme en Angleterre on privatise les chemins de fer pour les reprivatiser (Cf. RailTrack=RFF) ou que les Compagnies de chemins de fer (trains) devenues privées après 5 ans mettent le couteau sous la gorge de ton Conseil Régional pour qu'il rallonge plus de fric parce que contrairement à ce qu'il avait promis dans l'Appel d'offre qu'il a emporté il ne sait pas faire moins cher que l'ancienne compagnie public ? Au fait, un ticket de métro à Londres, c'est 3 euros !

Écrit par : Utah | 15/11/2007

Les cheminots ont le pouvoir redoutable de bloquer le pays. Ils en usent et abusent à tout bout de champ. Qu'ils ne s'étonnent pas si la population est remontée contre eux et ne veut même plus essayer de comprendre leurs situations.

Écrit par : Pompee | 15/11/2007

Moi j'aurais 2 propositions:
La première est de laisser les choses telles qu'elles sont, mais qu'une nouvelle caisse de retraite soit créée pour les régimes spéciaux et qu'ils gèrent leur retraite comme ils le souhaitent sans aucune intervention financière d'autres caisses ou de l'Etat. Comme cela on verrait bien s'ils arrivent à s'auto-financer leur retraite puisqu'ils paient plus que tout le monde.

La seconde est d'ouvrir certains de ces services comme les transports au privé.
C'est ce qu'il se passe au Japon et le Japon est de loin le pays à avoir le meilleur réseau ferré du monde. Il y a une compagnie publique et des compagnies privés qui permettent de très bien cadriller le pays et d'offrir une qualité de service optimum.

Écrit par : Lulu | 15/11/2007

Une correction: en ce qui concerne "les stocks options (qui vont être royalement taxées à 2,5% pour le salarié)"

Je ne sais pas d'où viennent ces 2,5%?
Les plus-values sont soumises au régime des plus-values mobilières soit 40% dont 10% pour la CSG & RDS.

Écrit par : Stock | 15/11/2007

Bonsoir tout le monde,

Chacun voit midi à sa porte.
Pour ma part, j'ai parcouru à pied ce soir les 8 kms qui séparent mon lieu de travail de mon domicile.
Une heure de marche en musique, une heure non pas à pester contre ceux qui m'imposent cela mais à me réjouir...
Parce que j'ai appris ce matin que j'allais être papa d'une petite fille.
Ca permet de relativiser, et ça galvanise.

Faites l'amour, pas la grève!
Romu

Écrit par : ROMU | 15/11/2007

les conditions de travail ont bien changé depuis 1938 ... les locomotives à vapeur qu' il fallait remplir au charbon, c' est fini, maitenant les conducteurs sont chauffés voir climatisés. Moi non plus je n' ai pas de vacances, j' ai du bosser 8 noel sur les 17 années que j" ai bossé pour l' instant. J' ai quasiment pas de vacances, je bosse très souvent le soir et les 3/4 de mes we. Je dois aussi cotiser au moins 40 ans pour une retraite. et j' ai aussi une famille avec des enfants qui me voient pas beaucoup ! Alors je rigole bien quand je vous vois vous plaindre !

Écrit par : James | 15/11/2007

service minimum avantages maximum emmerdeurs maximum ;;; on en a marre de vous arc boutés sur vos privilèges

Écrit par : cougar30 | 15/11/2007

Les personnes suffisement stupide pour s'abreuver des âneries des médias et de sarko sur les cheminots tomberont bientot de haut ^^

Une fois la sncf (la ratp et le reste) vaincut sarko pourrat continuer son avancée et prolonger un peu plus le temp de travail pour tout le monde...
(Qui sait il fêterat peut être ca en s'octroyant encore une augmentation haha)

Écrit par : robert | 15/11/2007

Je ne suis qu'un simple usager de la sncf et même si cela ne m'amuse pas de galérer dans les transports, je trouve cela tout à fait normal que les cheminots se battent pour conserver leurs acquis.

Et j'espere sincerement que le gouvernement reculerat quelque peu sur les regimes spéciaux que la vie reprenne un cour normal.

Écrit par : David | 15/11/2007

bravo pour cet exposé qui montre parfaitement la complexité de la question, la volonté du gouvernement de diviser les travailleurs, et l'importance de négocier. bon courage.

Écrit par : floflo | 15/11/2007

L'augmentation de Sarkosy semble etre un des arguments clés qu'utilisent les grevistes pour contrer tte remarque ...

Quel est le salaire du DG de la SNCF ??

Cela ne choque personne de voir des gens qui on bien moins de responsabilités qu'un president de la république toucher des salaires mirobolants et des stock option et autres ...

Alors .. remettons sur la table les elements du debat, votre combat pour defendre des privilèges "medievaux" ...

Et puis quand on nous fait un laius de 3 pages pour nous expliquer que les regimes speciaux sont financés par les charges de nos cheminots ... à hauteur de 28% ... les charges PATRONALES, pas celles du cheminot, les chagres P-A-T-R-O-N-A-L-E- !!!!

8.1% de chomage ... combien de ces chomeurs n'echangeraient pas leur situation surement "confortable" a vos yeux, contre vos conditions "dificiles" de travail ...

Ath.

Écrit par : Ath | 15/11/2007

OK ! tenez bon TOUS! Mon père était cheminot avec un tout petit salaire. Quand il est entré à la SNCF, les copins se moquaient de lui parce que personne ne voulait y entrer : les salaires étaient trop bas, comme compensation on permettait de ne cotiser que 37 années et demie et maintenant on voudrait retirer un acquis ! Tous nous devrions vous soutenir car tous ceux qui vous dénigrent auront leur tour ! Sarko a commencé par vous, le reste suivra ! Ce qui est dégoûtant c'est qu'on fait tout pour diviser, dresser les gens les uns contre les autres mais .... ne dit-on pas qu'il faut diviser pour régner ! ARRÊTEZ TOUS DE DENIGRER LES CHEMINOTS, de dire que ce sont des flemmards, la preuve que non : Quand ils sont en grève, le travail s'arrête n'est-ce pas une preuve qu'ils font-tous- comme vous, leur job !!!TENEZ BON, BEAUCOUP VOUS SOUTIENNENT ET CEUX QUI DEBLATERENT SE RENDRONT COMPTE PROCHAINEMENT QU'ILS ONT EU TORT !!!!

Écrit par : Emy | 15/11/2007

42 ans voir plus pour le regime general, c'est pour bientot...

Écrit par : seb | 15/11/2007

N'oublions pas que les autres fonctionnaires sont à 40 ans et bientôt 41 ans pour s'aligner sur 42 ans par la suite dans 5 ou 10 ans....

Alors où est la solidarité de ces régimes spéciaux .... ? vont-ils rester longtemps au 37.5 ans ..... ??? on ne l'espère pas ....

Solidarité ??? Et pourquoi pas les utiliser à l'approche de le retraite à renseigner le public aux guichets puisqu'ils sont si fatigués de conduire.

En 1995 le travail était pénible.... là on nous parle plus de pénibilité... cela ne marche plus ...

De toute façon cela fait 1 an que tous les syndicats et gauche se préparent à ces grèves ...; ils ont eu le temps de quoi mettre de coté pour cela ... Espérons que les hauts syndicalistes ne se feront pas rembourser leurs journées de grèves.

Ceux sont les cheminots qui divisent la France ... eux à 37 ans et demi et le reste à 41 et 42 ans ....

En tout cas moi, fonctionnaire catégorie B aux finances, avec 1.800 € par mois, bientôt 20 ans d'ancienneté, 45 jours de congés, (34 jours de congés et 11 jours RTT), je ne ferais pas grève le 20 Novembre... et je ne suis point du tout solidaire avec les cheminots ... et je ne me plains pas quand je vois ceux au smic du privé et des catégories C en début de carrière de la fonction publique ... c'est plutôt à eux qu'il faut penser ... et non aider ces cheminots qui gagnent entre 2000 à 2500 €.

Et pas de soucis pour encourager Sarko !!

Écrit par : FonctioR | 15/11/2007

http://www.entreprise-sncf.com/communiq/hoax.html

Pour les gens qui croient encore certaines chose allez jeter un oeil ici, apres lecture bah on se rend compte que beaucoup de choses qui circulent sur les privilèges des cheminots sont fausses...

Écrit par : gégé | 15/11/2007

Je voudrais juste faire une remarque à propos de l'argument toujours mis en avant par les grévistes : Sarko s'occupe des régimes spéciaux avant d'allonger le temps de travail de tout le monde.

Voila le problème avec les cheminots. Ils ne comprennent pas que, EVIDEMMENT, le temps de travail va être allongé pour tout le monde. C'est indispensable pour maintenir le système de répartition.
A refuser toutes réformes pour des raisons égoistes (excusez-moi, dire que vous faites grève aussi pour le privé, c'est un peu léger), c'est ce système solidaire que vous mettez en danger. Avec votre comportement irresponsable, c'est tout droit vers 100% de fond de pension.

J'ai 28 ans, et je sais très bien que je bosserai jusqu'à 68-70 ans. bosser 45 ans pour 90 années de vie, ça ne me paraît pas scandaleux.

Écrit par : François | 15/11/2007

françois tu n'as que 28 ans hein on verra à 60 si tu as un boulot penible !!

avant d'allongé le temp de travail n'y aurais pas moyen de trouvé du travail pour ces 8 % de chomeur et de rmiste pour qu'il puisse venir cotisé pour les futures retraites, non ?
il parrait aussi qu'on a un fort taux de chaumage chez les jeunes, mais le gouvernement à decidé d'allongé le temp de travail et de favorisé le travail des seniors, alors les jeunes attendez vous a travailler plus longtemps parceque les vieux sont pas pret de prendre leur retraite, le temp pour trouvé du boulot va etre plus long pour vous, vu que dans ce pays on ne creer pas beaucoup de travail. mais des richesses pour les riches

Écrit par : seb | 15/11/2007

Je ne doute pas que j'en aurai ma claque à 60 ans (j'ai des horaires variables et je n'ai que deux jours fériés par an, Noel et le 1er mai, TOUS les autres jours de l'année je travaille, est-ce un métier pénible ??).
Mais je fais face à la réalité. Je suis jeune, et il faut que je travaille pour payer les retraites et la dette abyssale laissée par la génération de mes parents. A moins que les grèves ne continuent et que les réformes ne se fassent pas. Ainsi le système de retraite par répartition explosera et je travaillerai pour alimenter mon plan épargne retraite perso.

Quant au problème du chômage, il va se résorber, de lui-même. Ca a commencé d'ailleurs, 25 ans qu'il n'a pas été aussi bas. Et ce, à cause de la démographie. Vous savez, cette fameuse démographie qui va nous obliger à travailler plus longtemps.

Écrit par : François | 15/11/2007

Excellent exposé, argumenté et vrai !
Les réactions hostiles relèvent probablement d'une prise de conscience, par leurs auteurs, d'avoir été manipulés.
Eh oui, ça fait mal à certains de découvrir que le "pack argumentaire contre les cheminots privilégiés" délivré par les médias ne marche plus lorsqu'il est confronté à la réalité des chiffres.

Je ne résiste pas à vous servir un extrait d’un article (« 37,5 torchons ou bien 40 serviettes ? ») de Claude Danthony, maître de conférences de mathématiques à l'École normale supérieure de Lyon :
Il compare les régimes du privé et du public (qui n'est pas encore celui de la SNCF).
Néanmoins cet extrait révéle toute la complexité des comparaisons.

Le mot " annuité " correspond en fait à un nombre issu de calculs totalement différents dans les deux régimes. En gros :

- Dans le public, le nombre d'annuités correspond au temps où l'on occupe effectivement un emploi, au prorata du temps de travail (ainsi, 1 an de travail à mi-temps donne une demi annuité, 1 an à 80% donne 0,8 annuité, etc.).

- Dans le privé, c'est bien plus compliqué. Cela dépend d'abord des sommes perçues :
On valide, pour chaque année civile, un nombre de trimestres correspondant au salaire soumis à cotisations dans l'année.
C'est ainsi, pour prendre un exemple, qu'un cadre qui a travaillé 3 mois dans une année civile obtiendra une annuité entière (alors qu'un smicard qui a travaillé 3 mois n'obtiendra lui que 0,5 annuité : est-ce bien équitable ?).

De même, un an de travail à mi-temps compte pour une annuité complète. On rajoute ensuite certaines périodes non travaillées : chômage (en partie), congé parental (sous conditions), etc.
A cela s'ajoutent des bonifications qui diffèrent totalement entre les deux régimes, dont la bonification pour enfant accordée aux mères (2 ans dans le privé, 1 dans le public).

En résumé il est parfois plus " facile " d'obtenir des annuités dans le privé que dans le public.


Cosoge

Écrit par : COSOGE | 15/11/2007

Personnellement, j'en ai marre de les entendre parler mecs de la SNCF. Ils disent travailler pendant les vacances, les samedis, les dimanches, les jours fériés ... . Mais ce ne sont pas les seuls. Dans les hopitaux, les pompiers, les flics, l'hotelerie restauration pour ne cité qu'eux font pareil. Ils ne touchent pas forcément plus de travailler de nuit ou le dimanche (hotelerie/restauration par exemple). Maintenant, et cela n'engage que moi, à la sncf, il ni a pas que des conducteurs de train : il y a aussi des secrétaires, des venderus de tickets, des informaticiens qui profitent des même avantages que les conducteurs de trains. Ont ils eux aussi un métiers aussi pénible? Je ne pense pas. Puis les mecs, c aussi un choix que vous avez fait non?
Ils y a des métiers que je trouve plus dur que le votre moi. Par exemple, les éboulleurs, ils bossent dehors, qu'il fasse froid ou chaud et quand nos poubelles qui puent sont dehors, ils les prennent quand même. Il y a aussi les travaux plublics. Vous avez déjà goudronné des routes en plein été sous le soleil quand il fait 30° à l'ombre et encore plus au soleil.
Enfin bref, il faut faire quelque chose pour les retraites de tous. Maintenant, il faudrait penser à être un peu solidaire plutot que de penser à sa propre gueule.

Écrit par : bruno | 15/11/2007

Mais c'est le principe de la grève de faire chier les gens...!!!

Vous voulez quoi? que les cheminots se défendent en distribuant des roses?

Quand demain le CDI disparaitra (rappel : c'est dans le programme du candidat Sarkozy), l'accepterez vous sans rien dire?
Votre seul moyen d'action, c'est de créer le mécontentement de votre patron, de votre gouvernement. Et pour cela, qu'une chose à faire : la grève!

Dans un soucis d'"équité" avec les travailleurs chinois, je propose qu'on aligne nos salaire sur les leurs et qu'on fasse bosser les gosses...

Pourquoi toujours s'aligner sur le "bas"?

Écrit par : nicolo011 | 15/11/2007

From http://krach40.blogbourse.com

Supposons que tous les jours, 10 hommes se retrouvent pour boire une bière et que l'addition se monte à 50 euros (normalement, 5 euros chacun). S'ils payaient la note de la façon que l'on paie les impôts, selon les revenus de chacun, on aurait l'exemple suivant:

Les quatre premiers, les plus pauvres, ne paieraient rien, zéro cent.

Le cinquième paierait 50 cents.

Le sixième paierait 1,50 eur.

Le septième paierait 3,50 eur.

Le huitième paierait 6 eur.

Le neuvième paierait 9 eur.

Le dernier, le plus riche, devrait payer 29,50 euros à lui tout seul.

On arrive donc bien à 50 euros.

Ils décidèrent de procéder comme décrit. Les dix hommes se retrouvèrent chaque jour pour boire leur bière et semblèrent assez contents de leur arrangement. Jusqu'au jour où le tenancier du bar les plaça devant un dilemme: «Comme vous êtes de bons clients, dit-il, j'ai décidé de vous faire une remise de 10 euros. Vous ne paierez donc vos dix bières que 40 euros.»

Le groupe décida de continuer à payer la nouvelle somme de la même façon. Les quatre premiers continuèrent à boire gratuitement. Mais comment les six autres, les clients payants, allaient-ils diviser les 10 euros de remise de façon équitable? Ils réalisèrent que 10 euros divisés par 6 faisaient 1,66 euros.

Mais s'ils soustrayaient cette somme de leur partage, alors le cinquième et le sixième homme allaient être payés pour boire leur bière (1,16 euro et 16 cents). Le tenancier suggéra qu'il serait plus judicieux de réduire l'addition de chacun selon le même barème et fit donc les calculs.

Alors?

Le cinquième homme, comme les quatre premiers, ne paya plus rien, Un pauvre de plus.

Le sixième paya 1 eur au lieu de 1,50 eur (33% de réduction).

Le septième paya 2,50 eur au lieu de 3,50 eur (28% de réduction).

Le huitième paya 4,50 eur au lieu de 6 eur (25% de réduction).

Le neuvième paya 7,50 eur au lieu de 9 eur (17% de réduction).

Le dixième paya 24,50 eur au lieu de 29,50 eur (16% de réduction).

On arrive bien à un total de 40 euros.

Chacun des six clients payants paya moins qu'avant, et les quatre premiers continuèrent à boire gratuitement.

Mais une fois hors du bar, chacun compara son économie.

«J'ai seulement eu 50 cents sur les 10 euros de remise», dit le sixième et il ajouta, montrant du doigt le dixième: «Lui, il a eu 5 euros!!!»

«C'est vrai», s'exclama le septième. «Pourquoi il aurait eu 5 euros de réduction alors que moi je n'ai eu que 1 euro? Le plus riche a eu la plus grosse réduction!»

«Attendez une minute, cria le premier homme. Nous quatre n'avons rien eu du tout. Le système exploite les pauvres».

Les neuf hommes cernèrent le dixième et l'insultèrent.

Le jour suivant, le dixième homme ne vint pas. Les neuf autres s'assirent et burent leur bière sans lui. Mais quand vint le moment de payer, ils découvrirent quelque chose d'important: ils n'avaient pas assez d'argent pour payer ne serait-ce que la moitié de l'addition.

Et cela est le reflet de notre système d'imposition. Les gens qui paient le plus d'impôts tirent le plus de bénéfice d'une réduction de taxe et, c'est vrai, ils resteront plus riches. Mais si vous les taxez encore plus fort et les condamnez à cause de leur richesse, ils risquent de ne plus se montrer.

Pour ceux qui ont compris, aucune explication n'est nécessaire.

Pour ceux qui n'ont pas compris, aucune explication n'est possible.

NDRL : les tranches d'impostions sont ceux du Canada, mais l'histoire est universelle. De plus, le dixième homme est celui qui gagne 37.200 euros ou plus par an.

Écrit par : Marc | 16/11/2007

m. le cheminot :vous écrivez : "Et le régime des militaires qui, en plus, ont des emplois réservés une fois la retraite atteinte (qui peut intervenir au bout de 15 ans seulement)?"(sic). depuis quand les militaires ont ils une retraite comme vous l'écrivez, à 15 ans de service ? Quel est le montant de cette "retraite" ?Savez vous M. le cheminot qu'il existe des limites d'âge et que si vous n'êtes pas sous officier, donc n'avez pas réussi de concours, l'on vous met à la porte, savez vous que l'on peut vous mettre à la porte à 49 ans (limite d'âge du grade sergent-chef ) si vous ne passez pas adjudant ? la vie du militaire (contrairement à celle du gendarme qui peut faire une carrière complète sans changer de grade ) est ponctuée d'examens et concours. J'ai un diplôme de conducteur de travaux tous corps d'état, responsable de mes chantiers pendant dix ans après ma mise à la retraite! Savez vous que après 17 ans de grade d'adjudant chef ( l'un des plus jeunes conducteurs de travaux TCE, expert militaire en bâtiment) je touche 1600 euros BRUT ! Je n'ai jamais vu naître mes enfants, des Noël , Nouvel an, fêtes familiales seuls , j'en ai passé beaucoup, j'ai été muté 17 fois dans ma carrière, je ne vous parle pas des risques, savez vous ce que c'est que de partir une année sans sa famille ? Quand j'ai fait construire ma maison, j'étais à 6000 km !, ma famille était restée en France, trop risqué où j'allais! Arrêtez de parler du militaire, vous ne connaissez rien hormis ce que l'on vous dit.
En parlant des "emplois réservés" j'avais interdiction de travailler pour une entreprise avec la quelle j'avais été en contact par des marchés de travaux et ce pendant dix ans! Sinon, c'était la prison et une amende ( en 99 , de plus de 500 000 F!).
Oui, le militaire a un régime spécial, il connaît bien souvent la différence entre uen balle qui siffle et une balle qui claque!
Pour votre information, j'ai eu des civils sous mes ordres et j'étais obligé de leur attribuer la prime de rendement alors que...

Écrit par : Mili | 16/11/2007

PERSONNE N'EST JALOUX DES CHEMINOTS ET DE LEURS AVANTAGES !!!!

C'est fou ca ! Personne ne pense que Mr SARKOZY a monte les francais les uns contre les autres puisque de toute facon les cheminots n'ont rien a envier !
La preuve en est : REGARDEZ OU VOUS EN ETES ARRIVES !!!

Entre un travail rebarbatif mal paye mais sans pression jusqu'a 60 ans et un travail interressant bien paye avec pression ou a 50 ans on peut esperer pouvoir profiter de ses investissements je choisis la 2eme voie.

Vous avez un travail complique, mais vous n'etes pas les seuls. Donc retournez au travail et allez nourrir vos enfants pour qu'ils ne suivent pas vos traces.

Écrit par : Aurelien | 16/11/2007

"Vous ne croyez pas qu'on nous prend - que l'on VOUS prend - pour des idiots? Et le régime des militaires qui, en plus, ont des emplois réservés une fois la retraite atteinte (qui peut intervenir au bout de 15 ans seulement)?"

Les emplois réservés n'existent pas (ou sinon ils sont bien planqués), il existe en revanche des stages de reconversion.

Mon père aurait du être viré de l'armée à 52 ans, la veille de son anniversaire (comme on peut le dire sur sa carte militaire avec la date de limite de consommation). Je dis viré et pas mis en retraite. Il a réussi à rester encore un peu en changeant d'armes, ce qui lui a permis de rester 4 ans supplémentaire et enfin atteindre un retraite complète. Et encore heureusement qu'il a fait la yougoslavie 2 fois sinon il lui manquerait encore quelques années.

A 15 ans de cotisation, ils peuvent en effet prendre la retraite, mais je pense pas qu'ils vont bien vivre avec cette maigre retraite. Comme les conducteurs apparamment (ce que je ne savais pas, merci de me l'avoir appris).

Écrit par : Phryos | 16/11/2007

la retraite des fonctionnaires est calculee sur une moyenne des 6 derniers mois de salaire ; alors que ds le prive ,c'est sur une moyenne de 25 ans !!!!!!!!!! et la reforme ne changera pas ca .

Écrit par : daniel | 16/11/2007

et après ça passe sa retraite tranquilou à madagascar à se taper des minettes
deux fois plus jeunes, tout cela payé par nous qui cotisons non pas 40 ans mais 41 !

Écrit par : Rigoletoto | 16/11/2007

dans ce pays, les avantages sont proportionnels à la force de nuisance des corporations !!

ce mouvement est honteux et remets en question la légitimité du droit de grève !

Écrit par : Kram | 16/11/2007

Excellente idée ce que vous dites de fermer la gare a 19h et la rouvrir a 6h , darreter le vendredi soir et reprendre le lundi matin ...cela permettrai aux francais de voux comprendre et de vous suivre et aurai le meme impact que la greve totale!

Écrit par : eric | 16/11/2007

ce que dit cet individu me scandalise au plus haut point! je crois que dans la série des oscars de la mauvaise foi, ce cheminot décroche la palme d'or toutes catégories!! comment ose t il dire qu'ils se payent leurs avantages? la surcotisation patronale est intégrée dans les couts des billets! c'est donc l'usager, et donc le contribuable qui leur paye leurs avantages!! ce qu'il ne dit pas c'est que la part salariale est inférieure à celle payée dans le privé! c'est prendre les gens pour des idiots que de tenter de nous faire croire ces gros bobars!!
Pratiquement tous les chiffres qu'il donne sont faux, voire même trompeurs pour certains!! c'est honteux de voir ça !! je n'ai qu'une seule chose à dire à ce monsieur! DEGAGE !!!! prend la ta putain de retraite et fais pas chier !! mais dégage de la!!!

Écrit par : lafouine | 16/11/2007

kram et tous les autres ... meme si mo je nai pas les avantages de la sncf, aux moins eux se bouge et mobilise !! eux au moins ne laisse pas un president saugmentait de 172 pour cent sans rien dire ..( pourquoi sarko natil pas inversé les salaires de fillon et lui? ) ...ce qui est bizard cest que tout le monde gueule contre la greve ..mais personne ne fait greve...tous ont le meme discours on veut travailler ok , mais tous trouve normal qu une minorité aient des avantages... depuis 1 semaine jessaye de motivé les gens pour quils fassent greve contre tous ses avantages et que tout le monde soit a egalité . tout le monde me dit oui cest une bonne idée ..mais a larrivée plus personne ... pourquoi? d'abord je pensais faussement que les paysans faisaient un travail difficile je leur ai dis attendé vousaussi ne vous laissez pas faire ce nest pas normal que les cheminots se disent avoir un travail dur alors que le votre lest! mais voila jai decouvert la realité les paysans ne sont pas si mal loti!! le pauvre paysan qui rale tout les jours et en faite un beau privilegié!!! .. puis jai vu dautre profession ..et la pareil ... alors bizard que personne ne veut passser a lacte... non pas bizard parce que tout simplement les francais ont tous qq part des petits privileges qui une fois on les mets a decouvert se font tout petit pour pas en parler et la arrete de raler.... les seules qui ne cotises pas pour la retraites sont ..les rmistes!!! cest pour cela que le gouvernement depuis qq années a tous fait pour que les chomeurs deviennent des rmistes !!! ... si les francais etaient si mecontant de leur vie , ils irai manifesté contre les privilegiés, contre sarko et son auto augmentation, contre les deputés, et leur gros priviléges, arreterer de voter pour uncandidat qui est deja au gouvernement mais voterai pour un local pour les municipales etc ...
si la france allait si mal que ça , les francais serai dehors entrain de faire voir leur mecontentement !! alors que la les francais ont lestomac bien rempli de privilege en tous sens et en plus accepte que certain ont de gros privileges!

Écrit par : eric | 16/11/2007

lafouine ...apparament toi tu as bcp de privileges!! mais tu ne veux pas que dautre en ai

Écrit par : eric | 16/11/2007

la france qui se plait!!! on est des pauves paysans... on est des pauvres commercant ( voir sketch raynaud) on est des pauvres fonctionnaires, on est des pauvres infirmieres, et meme notre president dit je suis un pauvre président je travaille 7 jour sur 7 , je dois etre dispo 24 sur 24 pendant 5 cest dur !!
vous etes tous des prisonniers !!! cest tristes vos vies !!! ceux qui comptes les point retraites a 30 ans ( voir meme les jeunes qui au lieu de VIVRE leur vie ! non ils subisssent tous , sont dans leur prison mentale !!!

Écrit par : eric | 16/11/2007

la france qui se plaint!!! on est des pauves paysans... on est des pauvres commercant ( voir sketch raynaud) on est des pauvres fonctionnaires, on est des pauvres infirmieres, et meme notre president dit je suis un pauvre président je travaille 7 jour sur 7 , je dois etre dispo 24 sur 24 pendant 5 cest dur !!
vous etes tous des prisonniers !!! cest tristes vos vies !!! ceux qui comptes les point retraites a 30 ans ( voir meme les jeunes qui au lieu de VIVRE leur vie ! non ils subisssent tous , sont dans leur prison mentale !!!

Écrit par : eric | 16/11/2007

Et pendant qu'on parle des cheminots, on ne parle pas du délit d'initiés d'EADS et des caisses nores du MEDEF.....

Écrit par : chauma | 16/11/2007

Leses caisses noires du MEDEF... qui alimentent les caisses noires des syndicats. Parlons en

Écrit par : Fanch | 16/11/2007

Je suis agent guichet à la SNCf et on part à la retraite à 55 ans, travail le samedi dimanche jours fériées, en horaires décalés (jusqu'à 1h30 du matin) avec une vie sociale et de famille complètement détruite et avec un salaire de 1300 euros net.

Ok pour partir à 60 ans mais alors on veut des horaires de travail normaux du lundi au vendredi de 9h00 à 17h00.

C'est quand meme bizarre car les gens qui gueulent ont leur dit : "vous avez qu'a postuler à la SNCf" et ont leur explique nos horaires., la plus personne gueule.


Pour NINAUK, ne dites pas n'importe quoi sur le CE de la SNCF!! On a un CE minable! la preuve les voyages coûtent moins cher chez LECLERCS VOYAGE qu'au CE SNCF.

Écrit par : polo | 16/11/2007

Les cheminots se paient leur surcotisation: bien bien, mais en y regardant de plus prés c'est les cotisations patronales qui sont plus élevées, et les cotisations patronales c'est la Sncf qui les paie, question subsidiaire combien de fois la sncf a-t-elle été bénéficaire ces 15 dernieres années? et quand la sncf est en deficit (deficit pour lequel la surcotisation participe) qui renfloue les comptes si ce n'est l'etat donc les contribuables.
Cqfd

Écrit par : bunny | 16/11/2007

Juste une question:
Lorsque les grévistes voudront bien reprendre leur travail (de service public) exigeront-ils le paiement de leurs jours de grève comme ils le font d'habitude (et obtiennent satisfaction).
Je précise que les autres travailleurs (qui ont de la chance d'avoir du boulot , qui ne bénéficient pas du statut de régime spécial, et qui travaillent tout autant et d'une manière parfois plus pénible)ont encore une fois été pénalisé et n'ont pas été payés les jours ou ils n'ont pus se rendre à leur travail.
A la fin de la grève, ils seront déjà comptant de ne pas avoir été virés pour "absentéisme forcé" et demanderont encore moins à leur patron de se faire payer les jours de grève de ceux qui bénéficient des régimes spéciaux.
Merci encore à ces derniers, et à quand la prochaine grève puisqu'elle ne leur coute rien et leur permet de se reposer.

Écrit par : Bernard | 16/11/2007

vivement que l'on contractualise ces fonctionnaires !! vivement que l'on privatise ces grands corps d'états et que l'on établisse de vraies lettres de missions de service publique !! dans laquelle est inscrite l'obligation de service ! et non pas l'obligation de moyens ! vivement que l'on inventorie les métiers qui sont vraiment pénibles! car en ce moment, ce sont plutot des fonctionnaires en queête de bonne conscience qui défilent, pas des gens fatigués ! on ne me la fait pas à moi! bande de fainéants priviégiés! quant à éric, franchement je te plaints, à te lire, je crois que tu as loupé pas mal de cours de français ! allez éric! prend ton balais et va popubeller! tu n'es bon qu'à ça de toute façon !! laisse de coté les trucs que tu ne comprends pas stoplé! lol

Écrit par : lafouine | 16/11/2007

Retrouvez le quotidien du banlieusard sur les lignes C et D du RER...

Écrit par : mesaventuresferroviaires | 16/11/2007

Quelle honte de publier un tel message en vous plaignant sans cesse de vos conditions de travail et de vos malheureuses petites années de cotisations!!!! Peu importe la durée de vos cotisations, débrouillez-vous pour autofinancer avec votre caisse de retraite!!!! Et n'attendez pas du système général le financement de vos AVANTAGES SCANDALEUX! Oui c'est scandaleux! Que ce régime ait été mis en place à une certaine époque, dans un certain contexte, ok, mais auj le contexte est différent, vos conditions de travail plus que nettement améliorées, vos très nombreuses primes tjs maintenues malgré le fait que les inconvénient aient été éliminés! Non, mais on rêve!!! Descendez de votre cocotier!!!
La cerise sur le gateau, c'est votre capacité à rester dans votre bulle, je dirais même votre monde, votre planète! Vous croyez être les seuls à avoir des horaires décalés, à devoir travailler la nuit, les jours fériés, y compris Noël.
Il y en a beaucoup qui ont ce type de conditions de travail, et qui sont payés au smic et qui n'ont pas la sécurité de l'emploi et encore moins vos divers et très nombreux avantages de toute sorte!
Je le répète QUELLE HONTE!!!!!
Et les générations à venir, vous y pensez?!? Elles vont devoir travailler jusqu'à 70 ans pour payer tout ça!?!
Voyez un peu plus loin que le bout de votre casquette!!!!!!!!!!
Vous voulez travailler tjs moins en ayant tjs plus! Le beurre, l'argent du beurre, la crémière, la ferme, etc. Et puis quoi encore!!!! Et bien débrouillez-vous et assumez-vous avec votre caisse de retraite, bande d'irresponsables (et je contrôle mon langage soyez en certains).

Écrit par : Delphine | 16/11/2007

pour repondre a bunny:

Deja la sncf n'est pas en deficit depuis trois ans et si elle l'a été ces derniere année , c'est d'une part pour reconstruire le reseau français aprés la guerre et d'autre part pour vous permettre d'avoir des technologie comme le TGV (je ne crois pas avoir eut de plainte la dessus)!

Et je signal egalement que les cheminots PAIENT EN TOTALIT2 leur retraite !

Aprés au niveau des salaires, venait chez nous et on en reparlera. Mais vous allez me dire "ben fallait pas y aller", oui mais si on y est , c'est qu'on l'aime cette entreprise!

Aprés , j'entend bcp de monde dire "vivement la privatisation" : on en reparlera mais quand cela arrivera (jespere pas), vous verrez ce que vous aurez gagner (allez voir ce qui se passe en angleterre => 9 reseau différent = un etat des voies lamentable et un materiel vetuste faute d'investissement le tout dotée d'un prix du billet incroyable!!)

@LAfouine=> une reaction plus que gamine, arrete d'ecouter tout ce qui se dit autour de toi et sors un peu de chez toi!! Une reaction comme la tienne prouve qu'il y a encore sur terre des personnes qui n'ont aucune cervelle et qui suivent betement l'avis des autres. Dommage pour toi, tu sera un soumi toute ta vie et on te retrouvera peut etre un jour en train de promener le toutou de notre bon president (ou peut etre que tu l'es deja xD )

SNCF

Écrit par : SNCF | 16/11/2007

Je suis désolé mais je n'adhère pas à votre témoignage. Vous n'êtes pas les seuls à travailler pour Noel, à ne pas réveillonner avec votre famille et vos amis. Vous n'êtes pas les seuls à faire des horaires décalés. Je pense d'ailleurs que vos compensations en jours de repos sont bien organisés que pour les infirmier(e)s par exemple. Si cela vous tient tant à coeur, pourquoi ne venez vous pas dans le privé ??? Seriez vous prêt à annuler vos vacances au dernier moment parce que votre patron vous le demande sinon vous perdez votre job ? Vous êtes tout à fait en droit de défendre vos acquis. Il est certain que personne ne le fera à votre place. Maintenant, n'essayer pas de nous démontrer par A+B que vous "méritez" vos avantages ou que ce sont de "faux" avantages. N'essayez pas de nous faire croire que vous êtes à plaindre. Personne n'est dupe. Vous nous parlez d'une pension de l'ordre de 1400 à 1500 euros en partant en retraite à 55 ans. Mais qui peut se prévaloir d'une telle retraite aujourd'hui ??? Certains ne touchent même pas ca en salaire actif en fin de carrière !!!! Mon père qui a travaillé plus de 42 ans dans la maconnerie ne touche même pas 1000 euros de pension aujourd'hui ! Alors arrêter de nous faire pleurer. Aujourd'hui, des smicards se voient perdre du salaire par votre faute car il ne peuvent pas rejoindre leur lieu de travail. Leur rembourserez-vous ?

Écrit par : Bruno | 16/11/2007

Et moi je travaille 50 heures par semaine connard !

Écrit par : marco | 16/11/2007

marco :soit tu te fait avoir par ton patron (donc c'est toi le connard) ou soit tu as un salire de pdg (et reboom dans ta gueule de "connard" xD)

Écrit par : laz' | 16/11/2007

Courage !

Surtout n'écoutez pas les grincheux, les idiots et les vrais nantis qui vous opposent à vos semblables. Battez vous, jusqu'au bout. Ce que vous faites aujourd'hui pour vous, vous le faites aussi pour nous.

Que ceux qui ne se rendent pas compte que si vous craquez aujourd'hui, c'est 42 ans pour tous demain, n'ont vraiment rien compris.

PS. Je ne bénéficie pas de régimes spéciaux, je suis parisienne, et pénalisée par les perturbations qu'entraine la grève sur le trafic du métro, mais je suis entièrement, pleinement solidaire avec vous.
Tous ensemble n'est pas une vaine phrase.

Écrit par : Titine | 16/11/2007

Que de la propagande !!!

Mais si il veut rester à 37,5 ans de cotisation , d'accord .
Mais dans le meme temps , je demande au gouvernement d'arreter de verser les 350 millions d'euros annuelle dans les caisse de retraites de cheminots qui sont vide !!!

Écrit par : Gilles | 16/11/2007

En tout cas, ce que je remarque, c que vous etes tous au boulot (et ne me dite pas le contraire) et QUE PERSONNE NE BOSSE ALORS ARRETER DE DIRE QUE LES CHEMINOTS SONT DES FENEANTS!!! vous etes tous pareil, vous critiquez mais vous ne regarder meme pas chez vous!

Moi j'ai travailler cette nuit donc je suis chez moi , donc je ne fait pas semblant de travailler , MOI!!! xD

oO vous etes demasqué oO !!! xD

Écrit par : laz' | 16/11/2007

@Gilles => 350 millions d'euros, tu as vu cela ou? c ta maman qui te la dit ou un gamin qui passait et tu l'as soufflé a l'oreille!

Si tu veux les chiffres exact, va sur le site de la sncf et tu les aura!! Mais raconte pas de betise stp !

Écrit par : laz' | 16/11/2007

@Gilles=> et loes caisses des cheminots sont vide car on est une entreprise publique donc on a pas le droit de faire de benefice=> revise tes fondamentaux ou va coucher masi fait quelque chose!!

xD

Écrit par : laz' | 16/11/2007

Je suis gréviste et je suis fier de faire grève.
Comptent ou pas je continuerais de vous emmerder jusqu’aux,
Et ont gagnera.

Écrit par : deroxat.sncf | 16/11/2007

Dans 20 mn de ce jour, Michel Delaporte a 47 ans et 27 ans à la SNCF et gagne que 1600 €, je lui conseille de rentrer à la RATP car 1600 € c'est le salaire d'embauche plus les primes
Pour les fonctionnaires, ce sont effectivement les 6 derniers mois du salaire de base sans les primes, sans complémentaire , ce qui donne moins de 1500 € actuellement pour 40 ans de cotisation réelle sans bonifications dès 2008
reprenez le boulot les fainéants de la SNCF et de la RATP
merci et arrêtez de vous plaindre sur les horaires ou quittez votre emploi, je connais beaucoup de jeunes qui sont prêts à y rentrer à la SNCF, indiquez moi l'adresse exacte où on peut écrire pour se fair embaucher

Écrit par : brigitte | 16/11/2007

Quand je lis les commentaires de ceux qui disent "les français sont manipulés par le gouvernement" ... mais laissé moi rire et arrêtez votre délire ! J'ai l'empression que rentrer à la SNCF c'est comme rentrer dans une secte. Tous les cheminots ont exactement le même langage : nous sommes persécutés par les autres, nous bossons jour et nuit, on a le plus dur métier du monde blablabla... En plus vous connaissez sur le bout des doigts tous les chiffres de cotisations... à croire que vous avez que ça à foutre au boulot. Moi je suis dans le privé et je passe pas mon temps à reluquer mes cotisations ma retraite... Je bosse !!! Je pense qu'il n'y a plus d'autres solutions pour la sncf : la privatisation. Franchement ça vous fera les pieds !

Écrit par : Herve | 16/11/2007

Et je vous pellerais le jonc.
Hi hi hi hi hi hi hi hi hi

Écrit par : deroxat.sncf | 16/11/2007

@titine : bien vu, il y a encore des personnes lucides qui ne gobent pas toutes les conneries sorties à la Télé au moins.

Dans 6 mois, le gourvenement commencera a avancer le passage à 42ans (comme le MEDEF la déja annoncé) car pour les 41 ans c'était déja acquis par la précédente loi et on vera si .

Les reactions actuelles ne sont dues qu'a de la jalousie primaire de peronnes ne sachent pas faire la part des choses sans que leur atitude leur soit dicter par les médias car on ne critique que les cheminots alors que le régime des politiques est beaucoup plus avantageux et ca ne choque quasiement personne.

Écrit par : tom | 16/11/2007

@Hervé=> je pense que nous sa ne nous fera rien la privatisation mais aux usagers si!!

On en reparlera!

En attendant, va cirer les pompes de ton patron sinon t'aura paas le droit a ton gateau de 11h

xD

Écrit par : laz' | 16/11/2007

Juste pour infos...concernant la fabuleuse augmentation de Sarko...

Son augmentation, selon les médias, est approximativement de 170% puisque passant de 7 084€ à 19 331 € (chiffres exactes fournis par Roger Karoutchi, secrétaire d'Etat chargé des relations avec le Parlement).

Mais puisque nos amis cheminots et autres grévistes quelques qu'ils soient (même les étudiants grévistes et bloceurs qui ont une étrange conception de la notion de grève et de la démocratie) reprennent constamment et avec une profonde mauvaise foi (ou ignorance c'est au choix) permettez que je précise juste une chose:

Avant augmentation : 7 084 € + 13 000 € de primes diverses = 20 084 € (brut)
voilà ce que touchaient nos présidents de façon obscure et non su (car payé par les fonds secrets)

Après "augmentation" : 19 331 € (brut) et suppression des primes vues ci dessus, payée par le budget officiel de l'Etat (dixit les fonds secrets pour la cause et tant mieux)

résultat : à peu près 3,9% de réduction.

Alors augmentation de salaire? oui sans aucun doute.

Augmentation de ce que touche le président de la république? oui...si vous êtes de mauvaise foi et démago...

Enfin, juste pour prendre à contre pied ceux qui prétendent que le montant des traitements des politiques et du Président de la République se justifient par leur responsabilité, sachez que leur responsabilité est plutôt limitée...
Si l'on considère qu'ils ne risque que de ne pas être réélu, mais que cela ne les mettrait pas en situation de chômage (évident qu'ils seraient placés quelque part ou reprendraient leur activité professionnelle) et ils toucheraient leur retraite de politiques (donc pourraient même décider de devenir dillettante s'ils n'ont pas la folie des grandeurs sans oublier les aides de retour à l'emploi dont ils bénéficient http://www.linternaute.com/actualite/dossier/05/salaires-politiques/salaires.shtml).
La seule chose qui justifie une rémunération décente pour ces gens à mon sens est le sacrifice de leur vie privée qui est sans commune mesure à comparer avec nombre d'autres métiers (je ne dis pas qu'il y en a pas d'autre), et la lutte contre la corruption.

Je préfère en somme savoir nos politiques avec de très bon salaires et avantages en nature les prévenant de toute corruption (enfin espérons le) que l'inverse...la corruption fesaiant beaucoup plus de mal économiquement, écologiquement, socialement que ces quelques salaires d'un montant honnête.

Écrit par : mickey | 16/11/2007

Le gouvernement à raison!!!
Les cheminots sont tous faignant!!!!
Ils veulent quoi encore?
Laisser un peu les entreprises se développer!!
Retirons la retraite au cheminot et aux autres!
Augmentons le nombre d'heure de travail, aprés tous dans les autres pays on ne travail pas 35 heures!!
Prenons exemple sur la chine, pas de secu, pas d'assedics, pas de droit de gréve, salaire solidaire pour tous les salariés!!
Détaxons les riches pour qu'ils puissent investirent en france.
Laissons les patrons s'augmenter de 40% par an, laissons notre seigneur s'augmenter de + de 146% (la france n'est qu'une grande entrprise)

Serieusement, peut être qu'il faut prendre l'argent ou il y en a et pas dans la classe moyen.

De plus le gouvernemet en rajoute une couche, maintenant que tu es pauvre et pour te defendre, tu paies!!

Quelle solidarité ce gouvernement!!
En fait l'état va bientôt être coté et privatisé, si cela continu!!
Je vais prendre quelque action de France SA.

Ce n'est qu'un cauchemard, on va bientôt se reveiller!

Écrit par : cali | 16/11/2007

Vous n'êtes qu'une belle bande de fénéants!!!
Allez travailler en usine à la chaine et vous comprendrez la chance que vous avez.
Et arretez de nous prendre en otage (car nous on aime notre travail contrairement à vous), ce sont des gens comme vous qui ruinez le france !!!

Écrit par : Grave | 16/11/2007

@Herve : c'est vrai que la privatisation simplifira la question car on ne gardera que les TGV et pour les liaisons TER/Transilien seul les gares des villes importants seront conservées pour que cela soit rentable.

Quand il y aura eu un accident entre des trains de deux opérateurs et que la remise en service q'une ligne mettra le temps qu'il faut à la justice pour savoir qui doit payer les travaux, on rigolera encore plus a prendre quotidiennement la voiture.

Écrit par : tom | 16/11/2007

VOUS pauvres salaries à moins de 2500 EURO par mois

Battez vous nom de dieu pour garder les restes de cette classe sociale

Vous n étés que des SALARIES de merde égoïste et faussement arriviste car à moins de 2500 ou 3000 ( c ce que je touche les bons mois) vous etes rien que des ouvriers

en face SARKO'BAND ( lagardere , bouygues,pinault,.....) eux ils émargent en milliards d'euro

BATTEZ VOUS ou fermer votre gueule et ramassez les miettes

Un salarié qui se bat depuis toujours et qui se battra dans la rue pour pérenniser les acquis que mes ANCIENS ont obtenu dans les larmes et le sang
Un salarié qui se battra encore pour lui et aussi quoique vous en gueulez pour vous PAUVRES salariés ouvriers paysans ou tout autre élément productif SOUMIS au monde du FRIC à moins de 2500 ou 3000 € ( soit en disant 2 secondes de gain de lagardère avec EADS avec votre fric de PAUVRE contribuable)

CONTINUER à bosser pour un Pauvre pécule mais surtout FERMER VOS GUEULES

Écrit par : thierry | 16/11/2007

Cette guerre des "avantages" - toi t'as ça et moi j'ai pas ça - est puérile et fait le jeu de toute personne qui voudrait tirer les conditions de travail des moutons vers le bas de manière générale.

Et à lire vos commentaire, celà semble marcher à merveille...

Et pourquoi ceux qui n'ont pas tels ou tels avantages (non donné aux petits plus qu'ont uniquement les autres) jouent-ils les moutons qui se laissent tondre de plus en plus court, et ne se battraient-ils pas (un peu pour une fois) tous ensemble pour tirer les qualités de leurs métiers vers le haut ?

Ah mais bon ! Une grève ça tappe sur la fiche de salaire et dans le portefeuille. On préfère évidemment assurer ses petits soussous mensuels en faisant le dos rond et en tappant sur les autres au nom de l'"égalité" pour que le niveau de vie moyen du français chute encore plus. On trouve toujours pire que soit mais alors qu'on est près à voire chuter le niveau de vie de ceux qui ont "plus", on n'est pas près à voire le sien rejoindre le gouffre de ceux qui ont "moins" que soit ...

Allez jouons ce jeu jusqu'au bout : les chômeurs sont des actifs, ils travaillent aussi. On devrait tous abandonner tout ce dont nous disposons et qu'eux n'ont pas.
Ben si. Etrange dans ce cas comme tous ceux qui jalousaient les avantages "des autres" ne sont pas près à abandonner les leurs... Vous allez surement trouver de très bon argument pour garder vos différences "en plus" avec des actifs qui ont moins que vous...

Superbe arme sociale, la jalousie... Ca n'aura certe pas échappé à notre gouvernement qui tire le niveau de vie moyen des français vers le bas. Mais ce n'est pas la particularité de ce gouvernement-ci... Cela fait plusieurs décennies que les gouvernement de droite et de gauche jouent à ce petit jeu.

Écrit par : xyp | 16/11/2007

Je suis fille de cheminot. Mon père n'a jamais payé un seul billet pour se déplacer , ce n'est évidemment pas un avantage. la personne avec qui il vit actuellement a obtenu des titres de transports gratuits -en 1ère classe- jusqu'à la fin de ses jours. j'ajoute qu'il était syndicaliste et piquet de grêve alors qu'il était cadre et qu'il a une pension de 2500 euros depuis près de 30 ans, que tous ses frais de santé sont pris en charge à 10% Examens, radiologie, séjours en clinique ...etc et qu'il n'a pas une idée très précise du régime des autres qui d'ailleurs "n'avaient qu'à faire comme lui, rentrer à la SNCF". il est sympa mon père mais il n'a strictement rien compris et j'ai l'impression qu'il n'est pas le seul.

Écrit par : michèle | 16/11/2007

Arrêtez de nous faire pleurer. Vous croyez vraiment que dans le privé, quand on vient travailler un WE on est payés forcément en heures sup bonifiées ? Ce que vous ne voulez pas admettre, c'est que l'on supprime vos privilèges, cela est pourtant aujourd'hui nécessaire (et je ne suis pas UMP). Je pécise également que loin de "pourrir" la vie des gens vous allez mettre l'emploi de certains en danger. Mais dans votre élan bien égocentrique, vous vous en foutez complètement !
Je ne vous salue pas

Écrit par : antoine | 16/11/2007

J'ai connu la sncf de l'intérieur pour y avoir fait un stage de 8 mois. Tous les soi-disant efforts que vous faites les jours fériés, les nuits... vous oubliez de dire que vous êtes très LARGEMENT compenser par des jours de récup ou payer en heure sup. Donc vos efforts ne sont pas gratos. Quand j'étais la-bas les gens avait tout cumulé au moins 8 semaines de congés. Si un jour férié tombait un dimanche et bien vous aviez droit à un congé supplémentaire... et la liste est longue.

Écrit par : Herve | 16/11/2007

Mais il n'y a qu'une bande de... je ne trouve même pas les mots ! Comment faire pour vous faire comprendre qu'une personne qui a des avantages puisse défendre ses avantages !?
Arrêter d'être inconscient ou pire des imbéciles s'élevant au son des tambours du gouvernement !
Vous pensez vraiment que l'équité c'est ce problème de régimes spéciaux !?
Non mettons tout le monde aux même horaires, au même régimes (gouvernement y compris !) ca c'est de l'équité !
Comment ne comprennez vous pas que les cheminot payent leurs cotisations et que nous nous payons ceux qui nous dirigent avec tant de bonté et qualité !?
Si vous voulez vous enerver... enervez vous contre le gouvernement pour avoir une reelle transparence de la facon dont est volée eu non dont est géré notre argent envers ceux que VOUS avez élu

Pauvre ignorant je vous plaint...

Écrit par : Laurent | 16/11/2007

michele=> si je suis ton pere et que je vois ça, je te desherite!!
ensuite, pour ce qui est de la conjointe de ton pere, elle beneficie de 8 voyage gratuit par an (et pas illimité a vie)

Ensuite ton pere touche 2500 euros de retraite mais qd on voit qu'il roule en 1ere classe , ça veut dire qu'il était cadre supérieur a la sncf donc .....

Ne fait pas de ton pere une generalité!

Écrit par : laz' | 16/11/2007

Plus je lis les commentaires et plus les gens ne lisent pas ce que peut dire l'autre...
Un dialogue de sourd en somme !
Ok la greve ça fait chier, lorsque j'étais dépendant du train, j'ai souvent pesté contre la SNCF, l'ai traitant de fainénants, d'emerdeur etc...
Aujourd'hui, je travaille dans cette entreprise et je me rends compte qu'on a beaucoup de préjugés vu de l'exterieur.
Certains commentaires disent de ne pas juger sans connaitre une profession (concernant notamment les militaires et les agriculteurs comme il a été dit)
Mais vous faites pareil en déversant votre venin contre les cheminots !
Je veux bien croire que lorsqu'on subit la greve, on est beaucoup de rancoeur contre les grevistes qui vous empechent d'aller bosser (j'ai été comme vous)
Mais essayez de comprendre qu'il n'y a pas plus de nantis à la SNCF qu'ailleurs !
Je bosses à la SNCF pour 1700 €/mois (avec primes), je ne payes pas le train (mais ne l'utilise que pour mes déplacements professionnels), j'ai utilisé 2 fois le CE pour partir au sport d'hiver :
et alors ? Z'etes jaloux de ça ? Ben venez bosser chez nous alors !
Venez voir comment on travaille à la SNCF et ne vous contentez pas d'écouter le cousin ou le tonton cheminot, et le pire toute la désinformation qu'on peut lire ou entendre dans les médias !

40-41-42 ans de cotisation pour le retraites, est ce vraiment la solution ?
Non malheureusement, on va dans le mur avec ce systeme !
Le gouvernement n'est pas capable de faire une vraie réforme pour vraiment résoudre le pb des retraites, alors par stratégie politique et pour obtenir de la popularité, Sarko s'attaque aux régimes spéciaux
De la poudre aux yeux en fait !
Si Sarko arrive à passer sa réforme, la majorité va applaudire et Sarko aura le titre de "L'homme qui a vaincu les Régimes Spéciaux"
Et alors ? Ben rien...
Y'aura tjrs des pb dans les retraites, le pouvoir d'achat du français sera tjrs aussi bas, nos impots vont augmenter etc...

Vous avez l'impression que la situation n'est pas juste ?
Manifestez avec les cheminots pour demander que votre systeme de retraite soit remis en cause !
Vous n'avez pas le droit de greve ? Là effectivement c'est plus compliqué...
Et c'est là le probleme, le privé n'a aucun moyen de pression sur le gouvernement pour contester des réformes, c'est : soit tu acceptes sans rien dire, soit tu changes de boite
En somme, le gouvernement peut faire se qu'il veut...

Moi je dis : heureusement qu'il y a encore un contre pouvoir de la rue (mené par les syndicats) sinon on se ferait encore plus m..... que cela n'est !

Bon courage aux personnes qui sont dépendantes des transports en communs !

Écrit par : Djey | 16/11/2007

Bonjour,


J'en ai marre d'entendre les gens se plaindrent sur leur salaire, leurs privilèges etc...

Si t'es pas content d'être cheminot et de bosser de nuit, change de métier et vient dans le privé, mais arrêter de pénaliser tout le monde.

De plus:
On paie des impôts pour vous payer votre salaire
On paie un abonnement pour payer vos salaires.
On paie encore même si nous n'avons pas de trains.

Il n'y a pas une incohérence la dedans?

Écrit par : Vince | 16/11/2007

L'incohérence est dans ce que tu dis, Vince !

Il a été dit, redit et repété comment fonctionnait le financement de la SNCF !

Informe toi avant de dire des énormités comme celle-ci !

Tu travailles à la SNCF ? Tu sais comment fonctionne cette entreprise ?
Ne parles pas de chose que tu connais pas !
Et evites de répéter des choses que tu as entendu accoudé au comptoir d'un bistrot !

Tu travailles dans quoi toi ?

Écrit par : Djey | 16/11/2007

Laz' : c'est quoi cette histoire d'héritage ? Dire ce que beaucoup de pauvres gens qui bossent sans aucun avantage - il y en a des millions- sans aucune sécurité d'un emploi à vie- ce qui avouez le est un très gros avantage (voir sur la durée de vie), avec des pensions de retraite calculées sur les 25 meilleures années- qui payent leurs titres de transports pour prendre des trains qui souvent n'arrivent pas à l'heure, restent en rase campagne, tagés, insécurisés, est une insulte ou un deni est vraiment ajouter à la mauvaise foi une totale absence de citoyenneté. Grave. Quand à l'héritage, rassurez vous il idéologiquement contre cette idée. Vous avez des problèmes avec l'héritage ?

Écrit par : michèle | 16/11/2007

ahaha

Vince quand tu dis si tu n'es pas comptant d'étre cheminot viens dans le privé je te répond si tu n'es pas content des cheminot pour quoi tu prends le train?

Prends ton vélo, ta voiture, uses tes chaussures , et ne prends pas de congés payés c'est un privilége obtenue par les syndicats et nottament par la mobilisation de nombreux cheminot

Écrit par : roro | 16/11/2007

Mon point de vue est surtout que l'on a complètement dévoyé le droit de grève.
Si je ne m'abuse, il s'agit bien du droit de ne pas travailler.
Or ce droit de ne pas travailler s'est transformé au fil des années, souvent par idéologie, en droit à faire chier les autres et parfois même à détruire l'outil productif ou le bien public.

Messieurs les grèvistes de tout poil, que vous ne soyez pas d'accord pour que l'on remette en cause vos acquis, je le comprends très bien. Que vous manifestiez bruyament votre mécontentement, c'est parfait.

Mais que vous bloquiez vos entrepôts et vos facs, empêchiez vos collègues non grèvistes de travailler, foutiez le feu à des tronçons de voie pour arrêter le traffic ne relève pas à mon sens du droit de grève. C'est tout simplement du domaine de l'anarchie et cela n'a pas de place dans un pays démocratique digne de ce nom.

Écrit par : Wilou | 16/11/2007

Pour répondre à Vince : les cheminots sont contents de ce qu'ils ont car il s'agit de ce qu'ils ont signé dans leur contrat de travail qui prévoit des compensations en contrepartie d'un devoir de continuité de service (je crois que c'est le terme).

Le soucis c'est qu'aujourd'hui on veut retirer d'un seul plateau de la balance certains éléments; de l'autre coté on laisserait tout. Ca crée un déséquilibre et une remise en compte des termes des contrats de travail signés.

Dans le privé je ne pense pas qu'à la signature du contrat il soit écrit "vous partirez à la retraite à xx années en contrepartie de quoi vous vous engagez à assurer la continuité du service". Nous si.

En tand que conducteur j'aime mon métier avec l'ensemble de ses particularités. Il est clair que si on me retire des nuits, des découchers etc. ça ne me fera pas plaisir, de même si on me retire les compensations à ces particularités. Le métier est un tout et attaquer ses spécificités quelles qu'elles soient le dévalorise.

Concernant votre "abonnement", sachez que vous ne payez véritablement qu'un tiers du prix réel de votre parcours. Ensuite en cas de grève dur, la SNCF rembourse fréquemment les cartes oranges sur la période de grève (je pense que ce sera fait pour cette fois ci aussi).

Pour infos dans le privé les conducteurs de train touchent 30% de salaire en plus, ils ont une voiture de fonction, un ordinateur portable etc... En revanche ils n'ont pas le devoir de continuité de service. Un incident sur la ligne ? Ca pourrait être amusant d'entendre à la radio sol-train des conversations du genre :

"Un incident sur la ligne devant moi ? Ah ok peut-être mais désolé moi j'ai fait les 8h de boulot, hiers c'était pareil et j'ai déjà donné, ce coup-ci je laisse le train là et je rentre chez moi, débrouillez vous."

Aujourd'hui aucun cheminot ne ferait ce genre de chose par soucis de continuité du service : quand il y a un incident, cela peut prendre 8h, 12h, 20h, on reste au boulot jusqu'à ce que l'on puisse nous relever. Point. Le privé a des droits différents du public sur certains points comme celui-ci.

Deplus le privé a un objectif différent du public : le profit. Le jour où les cheminots penseront réellement d'abord à leurs petits profits personnels et iront dans le privé, alors je vous conseille de ne plus prendre le train : ça risquerait de saigner tous les 4 matins contre un butoir... La sécurité ça coute très cher et ça ne rapporte pas un sous. L'avantage d'un service public c'est que l'argent on s'en fout, on fait passé la vie de nos voyageurs d'abord. Par contre si un jour ça devient public, les trains arriveront à l'heure certes, peut-être même plus à l'heure qu'aujourd'hui. En revanche je me demande combien de cadavres on trouvera sur les voies parce que les gestes de sécurité (si chers en temps et en argent) n'auront pas été effectués afin d'éviter de faire baisser la courbe de rendement...

Écrit par : xyp | 16/11/2007

Je n’interviens pas pour défendre les cheminots, ils n’ont pas besoin de moi, ils sont suffisamment grands et organisés pour cela …

Cependant, en toute rigueur, il faut bien reconnaître que les taux de cotisation aux caisses de retraites annoncés par le rédacteur de l’article sont tout à fait exacts. C’est facilement vérifiable sur Internet. Que cela se traduise par un écart en sortie n’est donc pas nécessairement une injustice criante.

Par ailleurs, il est vrai que leur caisse est renflouée par celle du régime général, sur la base des règles du régime général, du fait du déséquilibre démographique enregistré sur ce secteur sur une quarantaine d’années.
Malgré tout cela ne m’apparaît pas plus scandaleux que certaines compensations à l’intérieur même du régime général. En effet, par exemple, aujourd’hui les informaticiens (plus nombreux qu’il y a quarante ans) paient pour les sidérurgistes (moins nombreux qu’il y a quarante ans). Là, bien entendu, personne ne trouve à y redire.

De la même façon la double cotisation des parlementaires ne m’indignait pas, comme personne ne s’indigne que son voisin de palier ait fait le choix de se constituer une retraite complémentaire par le biais d’une assurance vie par exemple. Par contre le faible nombre d’années exigées par une pension complète me gène.

Même s’il est vrai que les agriculteurs ont généralement de petites pensions que personne ne songe à leur contester, il faut bien reconnaître que ce sont les principaux bénéficiaires, avec les ministres du culte, puisqu’ils n’ont pas ou qu’ils ont peu cotisé.

Il faut se méfier des déclarations et raisonnements à l’emporte pièce sous prétexte d’équité.

L’espérance de vie augmentant il est logique de cotiser plus longtemps. Mais l’espérance de vie des femmes étant supérieure à celle des hommes ne serait il pas normal qu’elle cotisent plus longtemps ? … Evidemment sur ce point je plaisante.

Écrit par : VIRE | 16/11/2007

Xyp, inutile de décrire ton métier à la SNCF, la plupart des gens ont déjà leur avis "préjugés"
Pour eux, tu es un "fainéant privilégié"

Inutile aussi de tomber dans le jeu de "je regarde ce que mon voisin touche et ses privilèges", c'est débile !

On galere dans le privé, on galere à la SNCF, on vit bien dans le privé, on vit bien à la SNCF etc...
C'est un dialogue de sourd ! On est toujours le "pauvre" ou le "riche" de quelqu'un
Ne pas comprendre ça signifie qu'on a pas grand chose dans la tête !

Écrit par : Djey | 16/11/2007

Oui, cette grève gêne. Le gouvernement, les patrons, les salariés. Surtout les salariés semble-t-il. Pourquoi les salariés ?
Êtes-vous contents de travailler pour un patron qui s'enrichie, s'octroie régulièrement d'énormes augmentations tandis que vous vous contentez de miettes distribuées avec parcimonie les années fastes ? De passer la journée sous la pression de petits chefs qui ne font que retransmettre les directives de leur hiérarchie, du patron ? Constament sous la menace de représailles, de sanctions voire de licenciement, vous risquez constament la dépression aliénante tandis que le patron vit dans une opulente quiétude. N'éprouvez-vous jamais des difficultés à boucler les fins de mois ? Payer votre loyer ? Emmener vos enfants en vacances ?
Salariés du privé, cessez de taper sur d'autes pas toujours fonctionnaires et revendiquez aussi du salaire, du pouvoir d'achat (soit dit au passage que les prix ont augmentés de 2% en un an, qui a 2% de ralonge tous les ans ?). Qand vous aurez cassé les cheminots, qu'aurez-vous gagné ? Rien. Pas même la reconnaissance de vos patrons ni du gouvernement, qui vous voyant divisés, pourrons régner.
Salariés du privé, un peu de courage que diable, revendiquez, manifestez, faites la grêve mais cessez de vous monter les uns contre les autres, vous faites le jeu des patrons.

Écrit par : MitraSun | 16/11/2007

OULA ! je crois que c'est pire que ce que je pensais! un dialogue de sourds, un clivage dans la population : diviser pour mieux régner, donner un os à ronger aux pauvres et ils ne regarderont pas la bétise de l'action!
OUI les cheminots ont des avantages, mais OUI vous en avez tous d'autres!
NON on ne vous demande pas de tirer sur les autres, mais OUI d'essayer de maintenir vos avantages à vous en étant solidaires!
=> Voila l'erreurs des personnes mal informées : elles ne tentent pas de défendre le régime général qui se casse la gueule à coup de fausses réformes (au fait, une réforme c'est une réflexion suivie d'un remaniement : vous croyez que ça devrait se résumer à l'allongement de la durée de cotisation dont vous patirez?), elles tentent de rogner l'os qu'on leur donne : fustiger des pseudo nantis.
NON, les cheminots ne sont pas tous des conducteurs de trains ("qui ne mettent plus de charbon dans le wagon"), il ya aussi des administratifs, des chefs, des cadres et des mecs sur le terrain (de jour, de nuit, froid, chaud, astreinte, jours fériés, récup, rtt, congés...) : une réalité d'entreprise, comme partout!
Seulement voila, on vous dit que ce sont eux les problèmes du régime de retraite : AH BON et depuis quand???? Il faut réfléchir, prendre du recul : et ça on vous fait croire que vous n'avez pas à le faire, puisqu'on la fait pour vous...
je suis sure que vos parents vous ont à tous appris à faire la part des choses : alors on tente: vaut-il mieux se battre entre classes moyennes à coup de "lui il a mieux que moi", ou bien se battre tous pour obtenir mieux et ouvrir les yeux : la désinformation est une manipulation, en dehors de toute sympathie politique, et qu'on soit de droite ou de gauche (s'il y en a encore une), je crois que nous les citoyens devont réfléchir à nos choix, et faire savoir lorsqu'on se sent détournés des vrais priorités : et pas celles qu'on nous met sous le nez!
Encore une chose, je voudrais dire à tous ceux qui l'emploie : que l'expression "pris en otage" est absolument déplacée lorsuqe l'on réfléchi aux réalités subies par des vrais otages, et pas des gens qui ne peuvent pas prendre le train (dont je fais partie je vous rassure!)
BONNE REMISE EN QUESTION à tous!

Écrit par : cessail | 16/11/2007

Je suis scandalisé voire insulté par ce cheminot qui veut se faire plaindre.

Les régimes spéciaux de retraites sous pretexte d'horaires pénibles ne sont absolument pas justifiés car d'autres catégories sont bien plus pénibles et ne bénéficie d'aucun régime spécial.

Il ne faut pas pleurer sur ces cheminots qui partent travailler un 24 décembre. Car même si leur dimanches ou leur nuit ne sont majoré que de 20 centimes, quel salaire ont-ils à la fin du mois ? 2000 euros? peut-être plus.

- Compter le nombre de pompier qui meurent par an par rapport au cheminots. Les pompiers qui risque leur vie pour sauver la votre ne gagnent pas autant.

- Les employés qui tirent des palettes de plusieurs kilos pour mettrent en rayon, qui s'explose le dos pour un salaire de misère (environ 1000 euros) et pour une retraire qui ne sera certainement pas de 1500 euros comme les cheminots non plus.

- Les employés de restauration qui travaille les dimanches, les jours fériés, qui commencent tôt le matin et finissent tard le soir, payé au SMIC.

- Les travailleurs(e)s à la chaine qui doivent certainement mieux savoir ce qu'est le stress sont également payé au SMIC.

- Les ingénieurs de Renault qui en viennent à se suicidé tellement leur stress est invivable.

- Les employés du batiments ou des autoroutes qui travaillent dans le froid l'hiver et sous le soleil l'été ont certainement plus de problèmes de santé que les cheminots à faire un travail aussi physique à -5° l'hiver ou à 50° en plein soleil l'été. Combien gagnent-ils ? 1000 euros? 1200?

Ce cheminots est un ignorant. Je suis scandalisé de voir qu'il crache sur la retraite des militaires.
Les militaires peuvent en effet prétendre à un droit de retraite après 15 ans de service. Ce droit est de ... 300 euros par mois. Pour bénéficier d'une retraite à taux plein. Il faut atteindre la limite d'age dans le grade qui est situé entre 55 et 60 ans. Et tout au long de sa carrière, ce militaire aura accompli des mission sur des bateaux ou à l'étranger pendant plusieurs semaine voire plusieurs mois. Combien de 25 décembre, il n'aura pas passé avec sa famille sans doute plus qu'un cheminots.

Ce n'est pas la France entière qui commence sa journée à 6h00 et la termine à 19h. Beaucoup de catégorie professionnel font des horaires aussi difficile voir plus. Beaucoup de catégories professionnel ont un travail aussi difficile voire plus. Et eux n'ont pas les moyens de se payé une maison, il vivent dans une cité HLM, sont payé au SMIC et cotisent 40 ans.

Enfin, ce cheminot à le culot de s'en prendre aux agriculteurs. Ces braves gens n'ont aucun horaires, ne savent pas ce qu'est des vacances, des dimanches et des jours fériés. Ils accomplissent leur passion dans l'incertitude du lendemain sans savoir si ils auront les moyens de garder leur exploitation l'année d'après. Il méritent sans doute plus, même si il ne cotise pas, une retraite convenable pour les récompenser de leur vie de labeur.

Le salaire moyens des Français est de 1500 euros/mois. 70% de la population gagnent moins. Ce qui fait que les cheminot et l'ensemble des grévistes font partie des 30% de la population les plus aisés.

Donc cette grève est une grève de bourgeois.

Cette grève est une grève de personne déjà très bien payé, qui bénéficie de beaucoup d'avantage.
Et quand on leur demande de travaillé un peu plus par solidarités et par équité envers nous, ils refuse et pire: il nous empèche d'aller travailler pour aller gagner nos maigres salaires que l'on a par rapport à eux.

Alors messieurs ne croyez pas que l'on sera solidaire de vous. Car vous ne l'êtes certainement pas de nous.

Écrit par : CADOT | 16/11/2007

He bien chaque personne n'a qu'a se battre POUR SES AVANTAGES ! Donc arrêter de raler parce que les cheminots utilise leur droit de grève !

Écrit par : Laurent | 16/11/2007

CADOT arrête de dire que les cheminots sont des bourgeois, tu es RIDICULE !

Lis les temoignages des gens de la SNCF sur ce blog, et tu comprendras !
Enfin, je l'espere...

Écrit par : Djey | 16/11/2007

C'est un spectacle de voir les manants s'étriper ...

Écrit par : compte | 16/11/2007

cadot: tous vous etes que des sous humains !!!( comme dirai freche ) ..et il a raison!
regardez vous , d'un coter il y a les anti cheminots de lautre les pros.. et a larrivée ca changera quoi? rien vous serez toujours dans vos petites vies .. sauf quelques un qui seclatent..sarko et cie ...eux bouffe bien, eux voyages bien.. eux vous dise allez travailler, eux vous dise prenez exemple sur nous on boss tout le temps nous ..regardez moi le dimanche je suis allé au tchad chercher les francais... je me plains pas moi... chacun a la vie quil veut , a vous de sortir de cette prison mentale que la societé vous a greffé dans votre cerveau

Écrit par : eric | 16/11/2007

ma grand mere est morte a cause de vous les pompiers ne sont pas passés merci a tout les cheminots bande de faignant!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : Marco | 16/11/2007

j'ai une famille à nourrir, j'ai un gros crédit à rembourser, je suis malade de vos foutaises de grèves! et dire qu'il y a des gens qui meurt de faim dans le monde!!! Mme MARTIN m'a tappé sur les doigts et chui menacé de me faire virer! bande de cheminaux en carton, je vous merde!

Écrit par : Makoo | 16/11/2007

J' adore les commentaires qui cinglent les cheminots en nous rappelant, que soit disant ce sont les contribuables qui paient le départ à 55 ans. Au delà du fait que toute les caisses sont solidaires entre elles, et leur expliquer que leurs caisses est également déficitaires et qu 'elles ne seront pas à l 'équilibre en 2020, je rappelle que les Cheminots sont AUSSI DES CONTRIBUABLES ! Vous croyez quoi que je ne paie pas d 'impôts ?
Je n 'ai pas d 'enfant, je me déplace à pied, pour suivre le raisonnement si profond des contestataires du regime des cheminots, je devrai refuser de payer des impôts pour les écoles, les routes, les hôpitaux (je suis pas malade...), en voilà un raisonnement d 'idiot égocentrique, vous voulez tous une maison, une voiture de sport, une femme mannequin, sinon c 'est un scandale, " Monsieur, Monsieur c 'est de sa faute si j' ai pas cela !" De vrai gosse, quand c 'est pas les cheminots c 'est les immigrés, les autres toujours les autres, moi moi moi et mon beaux pere il était commandant, mon oncle agriculteur, et je voudrai gagner plus et... merde tiens ! 3 mois au Sahel pour ceux qui trouvent que leur vie n 'est pas assez belle, eux n 'ont qu 'un objectif trouver à manger dans la journée, je vis en France, chaque jour l 'actualité me rappelle que j 'ai de la chance, Sarko est un éxécutant du peuple, les cheminots font partie du peuple, c 'est un arriviste, sa prochaine réforme est la mise ne place d 'un contrat permettant le renvoi "plus facile" des salariés afin d 'aller vers une économie libérale, son esprit de fronde, populiste et totalitaire, il galvanise les foules avec ses discours, en promettant une solution miracle aux ahuris. A tous ceux qui pensent que l 'ouvrier doit etre exploiter, ces patrons qui se croient "supérieurs" et qu 'en cela il mérite des salaires dépassant toutes les mesures, allez investir ailleurs, en Ethiopie par exemple, mais non trop content de trouver des installations, des financements, des aides de toute sortes ( aide à l 'embauche,...), on ne vous accueillera pas comme les soit disant sauveurs que, vous, vous prétendez être. C 'est la base qui soutient le sommet pas l 'inverse.

Alors je rappelle aussi pour mémoire que par exemple la branche infrastructure ) la SNCF, c 'est 57 000 agents, avec une centaine de métiers différents, qui vont du chaudronnier à l' ingénieur conseil, on fait circuler des trains, il y a de la technique derrière, seulement comme d 'habitude, au lieu d 'essayer de comprendre, non c 'est plus simple de discuter des rumeurs et de refaire le monde en buvant le café et en colportant des bêtises, moins on a de connaissances plus on les étale, c 'est connu ! Il ya 4 branches différentes, donc des centaines d 'autres métiers encore...
JE sais c 'est un coup d 'épée dans l 'eau, autant essayer d 'expliquer à un raciste pourquoi il doit comprendre l 'égalité entre les hommes, j 'irai jusqu 'à 40 ans de cotisation ca ne changera pas vos vies...

Écrit par : Thomas | 16/11/2007

Sincèrement désolé pour votre grand-mère Marco et on peut comprendre votre douleur, ... mais je ne pense pas qu'on puisse faire de tels liens ...

Par ailleurs on écrit "fainéant" avec un s quand il y en a une bande ...

Écrit par : faire | 16/11/2007

20 minutes correspond au parcours moyen du francilien, en ce moment je crois qu on peut le rebatiser "le 3h" !!! galère ces grèves qui nous prennent en otage. Ca en devient pénible; le droit de grève est un droit en non une obligation, si ca continue ces fonctionnaires posseront des avis de travail!!!! Vraiment trop de fainéant ds la fonction public!!! MAis bon ils ne se rendent pas compte qu ils se mettent à dos la France, mais peut on le reprocher a ces gens qu on un cerveau d escargot???? le dialogue est difficile....

Écrit par : john | 16/11/2007

Ma grand mere est morte hier soir !!!!et vous me faites un cours d'ortographe mais pour qui vous prenez vous!!!j'ai la haine !!!Faire c'est ca ??!!! Va te faire foutre!!!!!

Écrit par : marco | 16/11/2007

A chaque fois, lorsqu'un conducteur parle de la "pénibilité" de son travail il ne savent nous citer que les horaires décalés...Mais enfin, que devrait dire les ouvriers aux horaires postés, les conducteurs de poids lourd etc..... des tas de gens qui eux, n'ont pas les avantages de la sncf. Un peu d'équité que diable!

Écrit par : léo | 16/11/2007

Les pompiers nous ont annoncés avoir perdu 20 minutes dans les bouchons de Paris il en aurait fallu que deux pour la sauvez merci a tous!!!!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : Marco | 16/11/2007

OULA ! je crois que c'est pire que ce que je pensais! un dialogue de sourds, un clivage dans la population : diviser pour mieux régner, donner un os à ronger aux pauvres et ils ne regarderont pas la bétise de l'action!
OUI les cheminots ont des avantages, mais OUI vous en avez tous d'autres!
NON on ne vous demande pas de tirer sur les autres, mais OUI d'essayer de maintenir vos avantages à vous en étant solidaires!
=> Voila l'erreurs des personnes mal informées : elles ne tentent pas de défendre le régime général qui se casse la gueule à coup de fausses réformes (au fait, une réforme c'est une réflexion suivie d'un remaniement : vous croyez que ça devrait se résumer à l'allongement de la durée de cotisation dont vous patirez?), elles tentent de rogner l'os qu'on leur donne : fustiger des pseudo nantis.
NON, les cheminots ne sont pas tous des conducteurs de trains ("qui ne mettent plus de charbon dans le wagon"), il ya aussi des administratifs, des chefs, des cadres et des mecs sur le terrain (de jour, de nuit, froid, chaud, astreinte, jours fériés, récup, rtt, congés...) : une réalité d'entreprise, comme partout!
Seulement voila, on vous dit que ce sont eux les problèmes du régime de retraite : AH BON et depuis quand???? Il faut réfléchir, prendre du recul : et ça on vous fait croire que vous n'avez pas à le faire, puisqu'on la fait pour vous...
je suis sure que vos parents vous ont à tous appris à faire la part des choses : alors on tente: vaut-il mieux se battre entre classes moyennes à coup de "lui il a mieux que moi", ou bien se battre tous pour obtenir mieux et ouvrir les yeux : la désinformation est une manipulation, en dehors de toute sympathie politique, et qu'on soit de droite ou de gauche (s'il y en a encore une), je crois que nous les citoyens devont réfléchir à nos choix, et faire savoir lorsqu'on se sent détournés des vrais priorités : et pas celles qu'on nous met sous le nez!
Encore une chose, je voudrais dire à tous ceux qui l'emploie : que l'expression "pris en otage" est absolument déplacée lorsuqe l'on réfléchi aux réalités subies par des vrais otages, et pas des gens qui ne peuvent pas prendre le train (dont je fais partie je vous rassure!)
BONNE REMISE EN QUESTION à tous!

Écrit par : cessail | 16/11/2007

Et si malgrés les apparences, les avantages étaient les mêmes ?

Vraiment, le témoignage de ce cheminot est trés interressant et la majorité des réponses le sont tout autant....
A la lecture de ces textes il en ressort qu'aujourd'hui les conditions de travail ont changé, il est normal que la société change elle aussi.
Certains métiers ont conservé les avantages des structures corporatistes du siècle dernier et aussi leur désavantages.
Il est temps au nom de l'égalité que les avantages et les désavantages de toutes les professions soient lissés.
Ce qui veut dire que les salaires soient taxés à l'identique pour les fonctionnaires comme pour ceux du privé, que les charges patronnales, les salaires, les congés, les primes, les heures de travail, etc, soient identiques dans le privé et dans l'administration.
Même si je ne suis pas certain qu'au final le personnel de la SNCF ait un niveau de vie vraiment supérieur aux autres (rapport penibilité / horaires / revenus), je crois que les disparités dans la distribution de ces avantages sont la source de conflits et d'incompréhensions entre les différentes catégories.

Nous sommes au troisième millénaire et il est temps que nous organizions une société moins brumeuse, moins floue et plus équitable.

Je travaille dans le privé, j'ai des horaires supérieurs aux 35H00, il m'arrive de travailler le week-end, la nuit et de ne pas être à la maison pour les fêtes mais je ne suis pas sûr pour autant que j'accepterai de travailler à la SNCF.....

Les syndicats s'ils étaient vraiment du coté des travailleurs demanderaient qu'une remise à plat soit faite pour tous afin que l'on puisse choisir son métier en toute connaissance.

Merci à vous tous, agents de la SNCF, travailleurs du BTP, Pompiers, Commerçants, Fonctionnaires etc, de travailler pour créer une nation qui somme toute n'est pas malheureuse loin s'en faut !

René.

Écrit par : René | 16/11/2007

Je n’interviens pas pour défendre les cheminots, ils n’ont pas besoin de moi, ils sont suffisamment grands et organisés pour cela …

Cependant, en toute rigueur, il faut bien reconnaître que les taux de cotisation aux caisses de retraites annoncés par le rédacteur de l’article sont tout à fait exacts. C’est facilement vérifiable sur Internet. Que cela se traduise par un écart en sortie n’est donc pas nécessairement une injustice criante.

Par ailleurs, il est vrai que leur caisse est renflouée par celle du régime général, sur la base des règles du régime général, du fait du déséquilibre démographique enregistré sur ce secteur sur une quarantaine d’années.
Malgré tout cela ne m’apparaît pas plus scandaleux que certaines compensations à l’intérieur même du régime général. En effet, par exemple, aujourd’hui les informaticiens (plus nombreux qu’il y a quarante ans) paient pour les sidérurgistes (moins nombreux qu’il y a quarante ans). Là, bien entendu, personne ne trouve à y redire.

De la même façon la double cotisation des parlementaires ne m’indignait pas, comme personne ne s’indigne que son voisin de palier ait fait le choix de se constituer une retraite complémentaire par le biais d’une assurance vie par exemple. Par contre le faible nombre d’années exigées par une pension complète me gène.

Même s’il est vrai que les agriculteurs ont généralement de petites pensions que personne ne songe à leur contester, il faut bien reconnaître que ce sont les principaux bénéficiaires, avec les ministres du culte, puisqu’ils n’ont pas ou qu’ils ont peu cotisé.

Il faut se méfier des déclarations et raisonnements à l’emporte pièce sous prétexte d’équité.

L’espérance de vie augmentant il est logique de cotiser plus longtemps. Mais l’espérance de vie des femmes étant supérieure à celle des hommes ne serait il pas normal qu’elle cotisent plus longtemps ? … Evidemment sur ce point je plaisante.

Écrit par : Vire | 16/11/2007

eh ben dis dont les pauvres a plaindre mais étalé donc vos salaires messieurs les conducteurs de trains vos primes, et combien de vous tous achetez dans les commerces, avec votre coopérative. il faut arréter de nous prendre pour des cons, il faut simplement que les usagers ayent manifester devant les centralas syndicales. et puis le CGT sert le PC qui n'a plus la cote, et qui est appelé à disparaitre
et puis Monsieur Thibault faut bien qu'il justifie ses avantages
aller au boulot

Écrit par : patgot | 16/11/2007

"""OK on aligne:
il faut donc retirer 14% du salaire des personnes qui traitent les cheminots de nantis!!!!!!!!!""""

La légende des petits salaires du public....je suis désolé, mais moi je travail dans le privé, j'ai toujours travaillé dans le privé d'ailleurs....et bien, quand je vois (ici: http://www.entreprise-sncf.com/communiq/hoax2.htm) les salaires des grévistes, je serais bien content d'être payé autant moi...........

Réveillez vous les fonctionnaires, le monde à changé depuis le début du siècle!!!!
Des fois il faudrais relativiser et arrêter de temps en temps de se plaindre, surtout quand on voit tout les avantages que vous avez...

Écrit par : Léo | 16/11/2007

léo =>

deja premier truc , les cheminots ne sont pas fonctionnaire car si ils seraient fonctionnaire, ils n'auraient pas leur autonomie de gestion ( et vlan dans ta g...)
Alors arete de suivre les idée de ta petite soeur et essaie de grandir par toi meme!
xD

Écrit par : laz' | 16/11/2007

Je voulais réagir à ce tas d'ineptie débiter par un cheminot, mais d'autres personnes ont réagi et certainement mieux que ce que j'aurais pu dire... Je peux rajouter ceci, à la SNCF il y a 500 000 actifs pour 1 100 000 retraités, si ils devaient s'autofinancer ils devraient emprunter 5 milliards d'euros par an, Les retraités de la SNCF représente 12% des retraités en France et touchent 20% des cotisations, tandis que les agriculteurs représentent 30% pour 8% des cotisations (chercher l'erreur), temps de travail effectif (temps de conduite) 25 heures par semaine, no comment... N'aller pas ensuite dire que ce sont des mensonges car ces chiffres ont été donné par des économistes et approuvés par des syndicalistes de la SNCF sur une émission de la 5...

Conclusion, avec votre grève vous avez réussi à vous mettre la France à dos, vous êtes complètement à l'ouest, alors il faut partir maintenant... Si si allez barrez vous, on fileras vos boulot aux cheminots allemands qui travaillent jusqu'a 67 ans, 41 heures par semaine pour 1500 euros...

Écrit par : thierry1515 | 16/11/2007

Pauvres cheminots ! Ils sont tellement malheureux.

Eh oh, les Caliméros : on revient sur terre et on ouvre grand les yeux ok ! Est-ce qu'un Smicard qui travaille à l'usine n'a pas à se plaindre ? Il ne fait pas grève lui pourtant, il ne peut pas se le permettre. Il perdrait son job.

Quand on n'est pas satisfait de son travail, on le quitte. Vous ne voulez plus bosser ? Ok, on peut faire venir des cheminots d'Allemagne, ils seront heureux de venir bosser à vos postes (ils gagnent 1.000 euros nets de moins que vous et ils bossent jusqu'à 67 ans eux).

Allez les fainéasses, vous retournez tout de suite au travail ou on vous tappe...

Écrit par : Catherine | 16/11/2007

Bonne idée Thierry, mais les cheminots allemands sont en grève ... la Suisse peut être ...

Écrit par : Taux | 16/11/2007

thierry1515=> je tien a rappeler qqchose => les chiffre que tu donnes sont totalement faux!
A la sncf, nous sommes 160.000 actif pour 300.000 retraité.
Les chiffres que tu donne sont ceux de tous les regime speciaux (sncf, edf, gdf, militaire, mineurs..., deputés...)
Cela prouve encore une fois que nombre de personne ecoute ce qu'il entend et réinterprete a sa facon sans verifier ce qu'il avance...
Bravo thierry, belle maturité!
xD

Écrit par : laz' | 16/11/2007

Vos revendications, à la SNCF, sont vraiment des mensonges ! vous n'avez pas plus de pénibilités que les autres et c'est la société toute entière qui paie vos retraites. Alors vos bobards allez les raconter aux africains, aux gens d'Amérique latine, à tous les pauvres de Calcuta ..... vous les ferez pleurer de honte pour vous. Et quand l'ultime moment de quitter cette terre arrivera de quoi pourez vous vous vanter, si ce n'est de l'avoir un peu plus apauvrie ,
On oublie aussi de parler de ces retraités de la SNCF qui touchent leur retraite (très confortable ) en France et vont travailler pour des salaires mirobolants à l'étranger.

Écrit par : Gastone Ledoux | 16/11/2007

catherine=> vient me frapper, j'attend que ça mais en attendant, moi je suis en greve mais toi tu es censé travailler alors arete de te foutre de notre gueule!!

Écrit par : laz' | 16/11/2007

"Allez les fainéasses, vous retournez tout de suite au travail ou on vous tappe..." Catherine on se calme, sur ton mari si tu veux ...

Écrit par : Taux | 16/11/2007

Le conducteur de train n'utilise que -0.01% de son cerveau il faut le dire ce n'est pas un travail très cérébrale alors leur demander de comprendre pour les retraites peine perdue!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : Marco | 16/11/2007

@Laz Ooooh désoléééééé, j'ai pris les chiffres des régimes spéciaux et je les ai collé sur la SNCF, vraiment pardon je m'excuse profondément... Mais 160 000 actifs pour 300 000 retraités c'est toujours du 1 pour 2 ça... Tu n'as fais qu'une seule chose en ouvrant ta gueule, c'est confirmer ce que je disais...

Écrit par : thierry1515 | 16/11/2007

Les cheminots n'ont qu'une grande gueule c'est tout rien dans la tête bande de nazes!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : Marco | 16/11/2007

@taux c'est normale que les cheminots allemands soient en grève quand on voit les avantages des cheminots Français et qu'en plus ils se permettent d'ouvrir leur gueule pour en avoir encore plus...

Je connais une allemande qui m'a dit que de chez elle la grève est incomprise. De la bas la France passe pour un pays de faignants...

Écrit par : thierry1515 | 16/11/2007

Marco, on écrit " ... ce n'est pas un travail très cérébral ..."

Écrit par : faire | 16/11/2007

La France le plus long long poil dans la main du monde!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : Marco | 16/11/2007

va te faire enculé Faire c'est bien écrit!!!

Écrit par : Marco | 16/11/2007

Marco, on écrit " va te faire enculer ..." soyons corrects, au moins dans l'orthographe ...

Écrit par : faire | 16/11/2007

Tout ça est bel et bon...et j'entends ces arguments... mais pourquoi terminer par cette référence à la lutte que vous avez envie de mener.
Moi, salarié du privé, je n'ai rien a priori contre les régimes spéciaux. Mais vu que ça n'a pas l'air si follichon, je vous propose de joindre le régime général des salariés du privé...
- retraite du régime général calculée sur la moyenne des 25 meilleures années, limitée à 50 % du salaire de la Sécurité sociale.
- retraite complémentaire par points, cotisée à 10 % pour les salariés ou sur salaire en tranche A (dont 2 % ne donnant pas lieu à l'ouverture de droits à retraite) et à 16 % pour les cadres sur le salaire au-dessus de la tranche B
- départ à "taux plein" à partir de 60 ou 40 années de cotisation (sinon décote...)

L'idée se serait de remettre à plat les régimes spéciaux d'abord, puis de négocier dans chaque entreprise la situation des salariés, par exemple en vous permettant de bénéficier des règles qui s'appliquent aux salariés du privé pour les heures supplémentaires ou les récupérations de 3x8.

Sur le plan démographique et au-delà de l'horizon muré de la petite entreprise qu'est devenue la SNCF, le problème c'est l'allongement de la durée de la vie, pas les ajustements (même circonstanciels et répétés) d'effectifs.

Au fait la retraite n'est pas une maison que vous vous payez à crédit, c'est une bagnole dont vos enfants rembourserons le crédit....

Enfin, que la réforme coûte plus cher ou moins cher, à l'arrivée ce qui compte surtout c'est qu'elle coûte à ceux qui en profitent. Donc à l'entreprise SNCF et à ses salariés, et si ça ne suffit, la solidarité nationale et intergénérationnelle du régime général des salariés du privé prendra bien volontiers sa part, à iso-conditions. Et si la solidarité est déficitaire globalement, on réduirat la voile pour tout le monde. ça c'est l'égalité...

Et du coup, le salarié nanti que je suis (car cadre bien payé, et bien imposé et bien cotisant tout partout) ne paiera pas 2 fois et de manière opaque : en tant que contribuable et en tant que cotisant social.

Bizzzz

Écrit par : Ema | 16/11/2007

Les cheminot nantis ? oh, il ne font ptet pas pas travail le plus pénible du monde, mais de la a les appeler "nantis" , "Privilégié", faut pas abuser non plus, d'autres sont bien bien plus nantis et privilégié qu'eux.

Écrit par : EowynCarter | 16/11/2007

Vous dites : « De plus, et je veux insister sur ce point jamais abordé par les médias, LES CHEMINOTS SE PAIENT LEURS AVANTAGES par une sur-cotisation de retraite. En effet, le taux de cotisation patronale à la SNCF atteint 28,44 % et est assis sur 87,3 % du salaire brut. Il est donc très supérieur à celui du régime général qui est de 14,18 % en moyenne. »

Vous soulignez avec raison que les cotisations de retraite sont plus élevées à la SNCF que dans le régime général. Pour être tout à fait précis, il faut dire que les cotisations patronales sont plus élevées (28,44% - le chiffre que j’ai est de 33,72%, mais bon, disons 28,44 - contre 20%) , alors que les cotisations salariales sont moins élevées (7,85% à la SNCF contre 12,75% dans le régime général). Autrement dit, à la SNCF, ce n’est pas le salarié qui paye ses avantages, mais l’usager. En effet, la cotisation patronale est une charge de l’entreprise. Or, comme vous le soulignez dans votre billet, les comptes de la SNCF se doivent d’être équilibrés. Donc les charges doivent se retrouver dans les recettes, et les recettes, ce sont la somme des prix des billets vendus. A qui sont vendus les billets ? Aux usagers, CQFD.

Écrit par : ThierryCH | 16/11/2007

thierry=> je te signal au passage que le prix des billets en france est le moins chers de toute l'europe! (qu'est ce que tu reponds à cela?)

Écrit par : laz' | 16/11/2007

et 'Faire"=> bien jouer , vas y remet ce "marco" a sa place ! ^^

Écrit par : laz' | 16/11/2007

Laz', cela ne contredit pas ce que je viens de dire.

Écrit par : ThierryCH | 16/11/2007

thierry => je n'ai pas ma fiche de paie sous les yeux mais pour les charge salarial, je ne suis pas sur du tout.

Apres en ce qui concerne les usagers, vous ne payer pas nos retraites avec le prix du billet , vous payer votre transport, aprés libre a nous de faire de cette argent ce que l'on veut (soit le reinvestir, soit pour les salaires...)

Écrit par : laz' | 16/11/2007

ThierryCH, il me semble qu'en raisonnant ainsi on avance guère.
Car anfin, lorsqu'un salarié perçoit un avantage de son entreprise (augmentation de salaire, 13e ou 14e mois, jour de repos, prime quelconque, ...) c'est toujours le client final qui quelque part le paie ...
quand les salariés de Total, en fin d'année, vont recevoir des actions gratuites, et l'année a été excellente pour eux, qui les aura payées si ce n'est nous tous en passant à la pompe ...
Là, franchement, ce n'est ni une découverte, ni une particularité ...
Cordialement

Écrit par : taux | 16/11/2007

je cite: " j'ai fais 1995, je peux faire 2007" et encore " je gagne 1600euro par mois, les Noêl, Jour de l'An ou les dimanches passés au guichet, nous dire privilégiés, c'est insupportable!"

Alors je pose la question suivante: qui lit ses contrats avant de signer?
sont- ils seuls à faire des astreintes? sont- ils seuls à gagner 1600euro?
Qui pense à ceux qui gagnent moins? qui pense à ceux qui non pas d'horaire? qui pense à ceux qui bossent jusqu'à 60 ans?
D'où auraient -ils le droit de travailler moins?
D'où ils prennent le droit de nous prendre en otage? ça ne leur fait pas peur de refaire 1995? qu'ils sont mignons! et nous dans tout ça?

pour les plus chanceux d'entres nous, il y a la voiture (au prix de l'essence, où est le problème?!), les RTT se posent... et pour les autres?
ceux qui n'ont ni voiture, ni RTT, ils font comment?
entre ceux qui galère pour trouver un job, qui sont mal vu parce que justement ils habitent loin, ou pire en "banlieue".
ceux qui ne peuvent aller au boulot ni se faire remplacer, à force d'absences, même "justifiées", il ne faut pas oublier qu'ils peuvent se faire virer!
C'est vrai que ne pas aller travailler par les temps qui court c'est un luxe qu'on peut tous se payer!

Et le plus drôle dans l'histoire, c'est que même pendant en grève il faut payer notre ticket!

Écrit par : lilyfromparis | 16/11/2007

Courage : je suis de tout coeur avec vous... Et si la majorité des Francais est aveugle des manoeuvres de Sarkosy et de sa propagande, il reste encore quelques personnes lucides que votre mouvement fatigue et agace mais qui comprennent!!!

Écrit par : sikidi | 16/11/2007

Oh ca va!
Ca commence a bien faire ces récriminations de gosses gatés!

VOUS demandez égalité pour tous dans votre grève (vu sur vos bannières) or ou est l'égalité quand vous bossez moins de temps que tous les autres?

Et c'est bien gentil de parler des gens de la restauration, des pompiers, des militaires, mais vous oubliez quelques métiers, les infirmières et autres gens d'hôpitaux, et surtout, la police! (ah oui, eux c'est considéré comme normal qu'ils en chient de toute façon, c'est vrai)

Sachez messieurs dames, que ces policiers que les 3/4 d'entre vous critiquent a tout bout de champs et sont bien content de trouver en cas de problèmes, bossent de nuit, week end, et jours fériés.
Sans se plaindre, sans majoration de nuit ou majoration de week end, sans prime de risques, sans avantages comme on l'air de le penser certains, qu'ils bosseront leurs 40 comme tout le monde pour avoir droit de toucher 85 % de leur retraite, qu'ils bossent 8h20 par jour, avec seulement une pause de 20 minute dans toute la journée pour... 1600 euros.

Donc ça me fait bien rigoler quand je vois un chauffeur de bus RATP, 6h de travail, pauses de 15 minutes toutes les heures (dixit himself), se plaindre de bosser de temps en temps le week end, de devoir prendre sa retraite plus tard que 50 ans, d'avoir un métier "dangereux", et de pas être assez payé! (2300 euros net).

Un peu de sérieux, et d'humilité!

Écrit par : balkis | 16/11/2007

Mes chers compatriotes de galère,

c'est avec rage que je prend ma plume (informatisée certes) pour dire haut et fort:
RAS LE BOL DE LA GREVE!!

Qu'ils aient raison ou tord n'est pas le problème, le droit de grève existe, mais pas le droit d'otage!
Hors la France est en otage depuis toujours:
A chaque grève de la part des transports, ils bloquent leur lignes, au lieu de tout simplement jouer sur la gratuité ce qui ferait bien chié la direction! ... euh l'Etat.

Alors, moi, simple voyageuse parmis vous, vote pour le remboursement de Novembre si ils continuent ainsi que la gratuité des transports en Décembre,
( ça fera plus de sous pour Noël)

Arrêtons de nous faire bouffer 53,50 euro minimum tous les mois, pour ne pas en profiter un maximum!

L'union fait la force, foutons leur une bonne raclée!!
Amicalement,
CRBV
(Comité du Ras le Bol des Voyageurs)

Écrit par : lilyfromparis | 16/11/2007

lillyfromparis => il faut etre bete pour acheter un ticket de train le jour de greve....la meuf elle achete un ticket alors qu'il n'y a pas de train!! trop fort!!

ET vous allez me dire "pour ceux qui ont un abonnement mensuel, la sncf ne rembourse meme pas...faux...=> il suffit de faire la demande ( c sur elle va pas venir toute seule!!)

Écrit par : laz' | 16/11/2007

Laz', pour la cotisation salariale, je vous le confirme :
http://fo-cheminots.com/article.php3?id_article=1666

Pour le reste, je crois que vous vous trompez : le prix du billet, c'est une recette, l'ensemble des recettes couvrent toutes les charges de l'entreprise, y compris les cotisations patronales. Demandez à vos collègues de la comptabilité. Je ne remets pas ceci en cause, mais je considère dès lors qu'il n'est pas exact de dire que les cheminots se payent leurs avantages.

Écrit par : ThierryCH | 16/11/2007

taux, vous avez tout à fait raison. Je considère juste qu'il n'est pas exact de dire que ce sont les cheminots qui se payent leurs avantages, comme cela est dit dans ce billet.
Dès lors, je ne vois pas pourquoi les cheminots seraient exonérés des efforts qui sont demandés à tous les salariés, c'est à dire l'allongement de la durée de cotisation.

Écrit par : ThierryCH | 16/11/2007

réponse à Djey.

Les cheminots gagnent plus de 2000 euros par mois, soit plus que les 3/4 des français.

Alors, si c'est pas des bourges, c'est quoi, des pauvres peut-être.

C'est plutôt à toi de réflechir. Mais encore faut-il avoir un cerveau pour ça. Franchement apprend la vie, petit.

Tu verras ainsi, le nombre de travailleur pauvres qui font un travail difficile tant sur le plan psychologique que physique.

Tu verras également qu'il y a effectivement un fossés entre ces deux mondes. Fossé que tu contribue à creuser avec tes réponses à la con. Car tu ne fais qu'insulté tous ces pauvres gens dont, visiblement, tu te fous royalement.

Cette attitude n'inspire que le mépris.

Écrit par : cadot | 16/11/2007

thierry=>
c sympathique de discuter avec toi car tu apportes des elements et tu ne repete pas betement ce que tu entends!

en ce qui concerne les avantages, je t'assure que les cheminots paie eux meme leurs avantages!

Pour exemple, tu as un 13e mois.tu ne paie rien sur ce 13e mois (par de charge!) et ben figure toi que les cheminots paie les meme charges sur leur 13e mois que sur un mois normal! donc en faisant un bref calcul: un cheminot qui à 37.5 ans de boite a cumulé avec son 13e mois environ 3 ans de plus donc au final, cela fait 40.5 ans de cotisation mais cela on en parle pas a la tele, je me demande pourquoi!!

Écrit par : laz' | 16/11/2007

cadot=> je vais juste prendre un exemple simple et concret pour demantir tes 2200 euros par mois!

je suis cheminot depuis 27 ans!!
Je touche 1900 euros net et je suis au dernier echelon de la maitrise!!

Voila, si tu veux je peux t'envoyer une fiche de paie sans probleme!

Écrit par : laz' | 16/11/2007

comité du ras le bol voyageurs....bref passons


En lisant toutes les insultent envers les cheminots je n'ai qu'une envie c'est de continuer à faire gréve!

Pour tout les rebelles d'internet, si vous avez de si grandes bouches, venez nous voir sur les piquets de gréve on en reparle avec plaisir mais je suis sur qu'il n'y aura pas les mémes mots....

Je propose aussi aux personnes qui pensent sur ce blog que les fonctionnaires sont des nantis d'arréter d'écrire des messages de leurs boulots car vu que vous étes débordé vous prenez du retard car c'est bien connu dans le privé ya pas de faignants, les gens n'ont pas de temps à perdre en écrivant des messages de merde.

Bonne journée à tous

Usez bien vos chaussures...

Écrit par : roro | 16/11/2007

Les agents SNCF qui se permettent de dire "Avant d'entrée à la SNCF j'ai travaillé 5 ans dans le privé sur une chaine de production", ben retournes-y mon petit, va travailler dans le privé, tu verra ce que c'est, la pression de la rentabilité, le chômage au bout de ton nez, le travail de nuit aussi, les heures sup non rémunérées, etc... Franchement SNCF et compagnie, vous nous prenez vraiment pour des marioles. Chez moi, on cotise 47 ans, depuis 18 ans (si on est pas salarié, on paie quand même un certain montant), jusqu'à 65 ans. Personne ne part avant sans perdre une bonne partie de sa retraite. Ah oui, aussi, on ne fait pas la grève, si on est pas content on change point. Et on travaille entre 40 et 45 heures la semaine... Lorsqu'on nous a dit "baissons à 36h", le peuple a dit non. Pourquoi ? Peut-être bien parce qu'on sait calculer, et qu'on ne peut pas diminuer qqch sans compenser ailleurs. Ceci dit, on est pas plus malheureux, on a un taux de chômage inférieur à 3%, un taux d'imposition bien plus bas que chez vous, nos universités sont parmi les meilleures d'Europe, et, ah oui, un niveau de vie légèrement supérieur (travailler plus pour gagner plus...). Ce "paradis" s'appelle la Suisse, et j'invite volontier tous ceux qui n'en peuvent plus d'une France qui dit non dès que le mot "changement" est prononcé à venir y travailler et y habiter. On a de la place, et besoin de personnes prêtes à travailler plus pour gagner bcp plus... Ah, cheminots et compagnie, vous pouvez rester chez vous, cette invitation n'est pas pour vous

Écrit par : toto82 | 16/11/2007

petite erreur, c 1900 euros brut
desolé.

Écrit par : laz' | 16/11/2007

toto82, on veut pas de toi aussi chez nous et vient pas parler avec tous les cadeaux fiscaux que vous avez las bas!! espece de con!

Écrit par : laz' | 16/11/2007

TROUBLANT SILENCE DE SARKOZY
Rien ! On n'entend plus rien du côté de l'Elysée ! Notre-président-chéri-qui-cause n'a pas donné de la voix dans le poste depuis une semaine environ, date de début des mouvements sociaux . Une apparition chez les marins-pêcheurs , puis silence-radio. Quelles explications plausibles peuvent être ...

Publié Publié il y a 5 heures dans R.Kirsch-Blog | Lire la suite

Écrit par : SNCF | 16/11/2007

TROUBLANT SILENCE DE SARKOZY
Rien ! On n'entend plus rien du côté de l'Elysée ! Notre-président-chéri-qui-cause n'a pas donné de la voix dans le poste depuis une semaine environ, date de début des mouvements sociaux . Une apparition chez les marins-pêcheurs , puis silence-radio. Quelles explications plausibles peuvent être ...

Publié Publié il y a 5 heures dans R.Kirsch-Blog | Lire la suite

Écrit par : SNCF | 16/11/2007

Laz', dès lors, ce qui serait juste, d'après moi, serait d'intégrer le 13ème mois dans le calcul de la pension des cheminots (et même les primes, pourquoi pas, si l'assiette de cotisation est également étendue aux primes).

Nota : à vérifier, mais je ne suis pas sûr qu'un salarié du régime général ne cotise pas sur son 13ème mois, quand il en a un.

Écrit par : ThierryCH | 16/11/2007

TROUBLANT SILENCE DE SARKOZY
Rien ! On n'entend plus rien du côté de l'Elysée ! Notre-président-chéri-qui-cause n'a pas donné de la voix dans le poste depuis une semaine environ, date de début des mouvements sociaux . Une apparition chez les marins-pêcheurs , puis silence-radio. Quelles explications plausibles peuvent être ...

Publié Publié il y a 5 heures dans R.Kirsch-Blog | Lire la suite

Écrit par : SNCF | 16/11/2007

TROUBLANT SILENCE DE SARKOZY
Rien ! On n'entend plus rien du côté de l'Elysée ! Notre-président-chéri-qui-cause n'a pas donné de la voix dans le poste depuis une semaine environ, date de début des mouvements sociaux . Une apparition chez les marins-pêcheurs , puis silence-radio. Quelles explications plausibles peuvent être ...

Publié Publié il y a 5 heures dans R.Kirsch-Blog | Lire la suite

Écrit par : SNCF | 16/11/2007

ThierryCH, sauf erreur une grande majorité de cheminots serait prête à accepter un allongement de cotisation, mais la réforme ce n'est pas que ça ... et la remise en cause de certains points n'écessiterait, pour être équitable, une remise à plat complète : niveau des salaires (il n'y a pas que des mécanos à la SNCF), assiette prise en compte pour le calcul de la pension, niveau de cotisation, durée hebdomadaire de travail (on ignore souvent que pendant très longtemps la durée hebdomadaire de travail était supérieure de 10% à celle du privé, éh oui, c'est une réalité), retraite complémentaire, ... je ne pense qu'un traitement à la hussarde puisse être garante d'équité ...

Écrit par : Taux | 16/11/2007

thierry=> pour le 13e mois, c'est sur, j'ai verifier sur celui de mon beau pere de decembre 2006!

Aprés, il faut bien comprendre que les cheminots ne sont pas contre le passage à 40 ans mais a ce moment la, il faut egaliser les salaire avec ceux du privée ainsi que les cotisationpour la retraite!

Écrit par : laz' | 16/11/2007

Autre chose, et de source sure puisque je connais ladite personne, il faut savoir que ceux qui ne veulent pas faire grève, subissent insultes, menaces, pneus crevés.

La grève est un droit oui, pas une obligation! Mon amie n'avait pas obligatoirement l'argent pour changer ses pneus!

JE n'ai pas l'argent pour me permettre de me faire virer de mon boulot par VOTRE faute!

Je ne vous remercie pas.

Écrit par : balkis | 16/11/2007

tout a fait d'accord avec taux!

j'aime ce genre de sicusion où opposant et pro discute sans debordement et sans commentaire debile!

Écrit par : laz' | 16/11/2007

@laz, comme quoi visiblement la sncf n'engage que les gens particulièrement brillants et qui connaissent à la perfection la langue française, les jurons en premier. Ca élèvel le débat, je suis impressioné. Et personnellement je n'ai pas de cadeau fiscal, mais si tu arrêtais de parler de ce que tu ne connais pas (comme le système fiscal suisse, visiblement), et de bêler avec tes congénères, tu te rendrais compte de la bêtise de tes propos aussi, et tu retournerais travailler (c'est pour ça qu'on vous engage à la base non ?)
Bonne journée de glande !

Écrit par : toto82 | 16/11/2007

Taux, toujours d'accord avec vous ; mais certains syndicats ne donnent pas l'impression d'être prêts à accepter un allongement de la durée de cotisation. J'espère que ce n'est qu'une fausse impression.

Écrit par : ThierryCH | 16/11/2007

balkis, les com inutile, tu t'en passes car ici, il y a une discussion interressante avec thierry!

Écrit par : laz' | 16/11/2007

toto=> excuse moi mais je prend mon service a 22H!!

donc en attendant celui qui est au travail et qui fait semblant , c'est toi (apres c'est lui qui dit qu'il fait 45h/ semaine MDRRR)

Écrit par : laz' | 16/11/2007

Ah certes, il est inutile de dire "merci, je viens de perdre mon boulot grâce a vous"..
Vive la démocratie..

Écrit par : balkis | 16/11/2007

1900 euros brut ? ce qui veut dire environ 1600 euros net.

Bizarre. Le cheminot qui a fait son témoignage auxquelle j'ai répondu a affirmé qu'un cheminot qui partait à la retraite à 55 ans gagnais 1400 euros de retraite soit 64% de sa dernière fiche de paye ce qui fait 2100 euros par mois ce qui correspond en effet à la fiche de paye que j'ai vu d'un voisin cheminot très humain qui partage amplement mon point de vue sur la question.

Visiblement, tu te fais arnaquer. Ou sinon tu me barratines comme tu veux, c'est toi qui choisit

L'époque du charbon est fini, les gars. A l'époque vous méritiez ces avantages, mais plus maintenant.

.

Écrit par : cadot | 16/11/2007

thierry=> le gouvernement essaie de nous rouler sur tte la ligne donc les syndicat garde une forte pression!

Écrit par : laz' | 16/11/2007

cabot= > envoi ton mail, je te la scan si tu ve!!

et ne prend pas ton voisin pour une generalité....parce que il n'y a pas que des cadres a la sncf!

Écrit par : laz' | 16/11/2007

laz => si je fais "semblant" de travailler, ensuite je vais vers bon boss et je lui dit j'ai un "semblant" de résultat ? MDR, tu crois qu'il suffit d'être derrière un ordi pour être payé ? Non, dans le privé ce qui compte c'est uniquement le résultat. Ceci dit, t'inquiète pas pour moi, si j'ai pas fini ce soir, ben je reste plus tard, 22h, 23h, 24h... Je ne rentre que le boulot fait... Ceci dit, la pause syndicale, elle existe aussi chez vous non ?

Écrit par : toto82 | 16/11/2007

Laz', OK, mais le 13ème mois de votre beau-père ne comptera pas pour sa retraite ...

Bref, vous avez raison (avec Taux), on ne peut pas discuter des différents points du contrat social indépendamment les uns des autres. Mais je pense très sincèrement que les 40 ans devraient être appliqués aux régimes spéciaux comme ils ont été appliquée aux autres régimes : ce n'est que justice, puisque c'est un principe de réforme qui fait l'objet d'un assez large consensus dans la société (depuis Jospin). La garantie pour les cheminots que le verrou de fin de carrière saute pour pouvoir continuer à travailler après 55 ans, et que le choc soit suffisamment bien amorti en particulier pour que les plus anciens n'aient pas une pension dégradée, devrait suffire à faire passer ça, à mon avis.

Écrit par : ThierryCH | 16/11/2007

"le gouvernement essaie de nous rouler sur tte la ligne donc les syndicat garde une forte pression!"

ça, Laz', c'est vous qui le dites ... ! Permettez moi de ne pas partager cette impression (ceci dit bien informé est celui qui détient la vérité en la matière).

Écrit par : ThierryCH | 16/11/2007

Je viens d'aller voir sur le site "entreprise.sncf.com". On ne peut pas dire qu'il mentent.

C'est encore pire que ce que je pensais

Salaire d'un conducteur TGV: 2200 euros net au début - 4880 euros en fin de carrière

Salaire des autres conducteurs : entre 1600 et 1800 euros net au début - entre 3000 et 3400 euros en fin de carrière

Ce n'est pas moi qui l'invente.

Donc, je confirme. Les cheminots en fin de carrière gagnent 2 fois plus que la moyenne des français. Ce sont bien des bourges trop gaté.

Alors "laz" arrete ton barratin ou sinon va voir ton chef, tu te fais arnaquer.

Écrit par : cadot | 16/11/2007

ThierryCH, Sud défend les 37.5ans, mais pour les autres je n'ai vraiment pas l'impression que ce soit le point d'achoppement ...

C'est un dossier bien plus complexe qu'il n'y paraît, aux facettes multiples ...

L'équité et la logique ne sont pas nécessairement là où on croit a priori ...

Comme je l'indiquais dans un message précédent, puisque qu'on vit plus vieux il faut cotiser plus longtemps. Soit. Mais puisque l'espérance de vie des femmes est supérieure à celle des hommes alors il est logique qu'elles cotisent plus longtemps. Inattaquable, non?

Trève de plaisanterie. Je suis à la retraite et j'ai 43 ans de cotisation.
Mon fils est entré dans la vie active à 25 ans. 43 + 25 = 68 ...

Écrit par : Taux | 16/11/2007

Taux, trêve de plaisanterie, mais les hommes n'ont qu'à soigner leur santé aussi bien que les femmes, et ils profiteront de la retraite plus longtemps ;-).
Ce qui ne porte pas à plaisanterie en revanche, c'est que les métiers les plus pénibles sont certainement peu féminisés. Mais là, les compensations, c'est à travers les négociations autour de la pénibilité qu'elles doivent être obtenues.

Écrit par : ThierryCH | 16/11/2007

et sinon concretement , parce que a mon avi c'est pas parce que vous faites greve que le gouvernement va dire aller on les laisse tranquille
qu'est ce que vous voulez ?
qu'est ce que vous attendez de cette greve ?

Écrit par : lucie | 16/11/2007

ThierryCH, je crois que nous arrivons à la conclusion que ce n'est pas un dossier aussi simple qu'il y paraît. Je comprends les réactions de certains, notamment de ceux qui subissent, mais il est parfois un peu dommage de ne pas prendre le temps de comprendre.

J'ai voté SARKO, mais je n'approuve pas la méthode, les méthodes devrais je dire car aujourd'hui il a mis tout le monde dans la rue.

Il y a des réformes à faire, incontestablement, même douloureuses, mais je ne pense pas que ça puisse se faire à la hussarde. S'il y a rejet on aura tout perdu.

Écrit par : Taux | 16/11/2007

Je lance un appel à tous les usagers de ne plus payer leurs billets et leurs cartes orange lors de la reprise du traffic a nous de faire la grève à présent la roue tourne plus de salaires pour les cheminots ca va leur faire du bien!!

Écrit par : Julien | 16/11/2007

julien , fait le et on aura une prime d'amende (avec notre prime du charbon ^^ )

et cabot, nous la pause c 20 minute et pas 2h (le tps que tu es là ^^)

sur ceux, je vous laisse et bonne marche (pour les c..)

Bonne soirée thierry!

Écrit par : laz' | 16/11/2007

ne payons plus nos billets de train il n'y a rien a défendre actuellement sauf de la faignantise!!!!!!ras le bol!!

Écrit par : Julien | 16/11/2007

julien. Si cela était possible...

Écrit par : cadot | 16/11/2007

Lucie, voilà ce que j'attends :

Puisque l'espérance de vie des femmes est supérieure à celle des hommes alors il est logique qu'elles cotisent plus longtemps. OK ?

Écrit par : Taux | 16/11/2007

Tout est possible il faut être courageux svp si on met une amende par exemple de 70€ je leur dirait et bien 70 € - 600€ (1 semaine de salaire) la sncf me doit 530 €!! ne payez plus!!!!courage!!

Écrit par : Julien | 16/11/2007

Laz. Sur le site "entreprise.sncf.com" il nous informe que la prime de charbon n'existe plus.

Tu est démasqué myto.

Ensuite, crétin. Tu connais pas ma vie. En ce moment, je travaille de nuit pour 1200 euros par mois. C'est pour ça que j'ai le temps de parler et d'eduquer des cons comme toi.

Je fais parti de ces travailleur pauvre qui ont du mal à joindre les deux bouts.

Alors espèce de petit bourgeois. Retourne dans ton monde avec tes 1900 euros par mois et viens pas te frotter à la vrai vie. Tu ne le supporterais pas. Ce serait trop pénible pour toi

Écrit par : cadot | 16/11/2007

Que les cheminots se méfient les usagers vont péter les plombs!

Écrit par : Julien | 16/11/2007

ok a condition que les hommes puissent devenir enceinte et porter les bébés et s'en occuper
mais ce n'est pas le propos

Écrit par : lucie | 16/11/2007

Taux, d'accord sur votre conclusion. Mais ma vision des syndicats des services publics et de la fonction publique, c'est qu'ils ne sont pas au service de l'intérêt général mais au service d'intérêts catégoriels (ce que je juge normal d'ailleurs, mais leur action se fait parfois envers et contre toute équité, et sans respect pour les usagers). Certes le gouvernement a voulu montrer les muscles, mais c'est ce que font les syndicats à chaque fois qu'un gouvernement, de gauche comme de droite, engage une réforme. Souvenons nous par exemple de Christian Sautter, à Bercy. Il fallait donc qu'ils s'attendent à un retour de bâton à la première occasion. En outre, d'un gouvernement à l'autre, la réforme des retraites est engagée depuis 93. Donc je ne suis pas tout à fait d'accord pour dire que ce gouvernement agit à la hussarde. Il agit dans la continuité des autres, et en plus, ce qui est assez inédit en la matière, avec un mandat assez clair. Je suis d'accord pour dire qu'il serait inutile et même contre-productif de braquer les syndicats. Mais là, depuis mercredi soir, alors que le gouvernement a pris la perche tendue par la CGT, j'ai plutôt l'impression que ce sont certains syndicats qui jouent la sur-enchère.

Écrit par : ThierryCH | 16/11/2007

pour laz: trou du cul, je ne suis pas conne, je ne paye pas mon ticket en temps de grève, mais j'ai deja ma carte orange (53,50euro pour une paye de 450euro!!) je parle o nom de ceux qui payent ( les touristes par exemple) ils pourraient o moins ouvrir les grilles!!
et je reste sur mes positions, VOYAGEURS EN GREVE!!!!!

Écrit par : lilyfromparis | 16/11/2007

Appel a la grève ; réagissons


Oui ne payons pas notre carte orange en décembre !!!! effectivement que feront ils? Rien si tout le monde s y met; prenons les en otages !!!! C ets un juste retour des choses. Face a l accumulation de la foule ils ne pourront rien faire !!! c est a peine si ils peuvent gérer un groupe de 5 personnes quand ils sont 10 controleurs, alors contre tout un peuple en colère....

Écrit par : john | 16/11/2007

Je lançe un apel ne payez plus la sncf des accidents se sont produit cette nuit et les pompiers n'ont pu atteindre les blessés bilan 2 morts cela merite une apel a ne plus payer!!courage!

Écrit par : Julien | 16/11/2007

Bonne soirée Laz', content de cet échange cordial, et pensez aux usagers qui marchent (dont je fait partie).

Écrit par : ThierryCH | 16/11/2007

Peuple mettons nous en colère!! tous ensemble ils se prennent pour qui serieux,! la oh oh!!

Écrit par : Julien | 16/11/2007

Plus de grande phrase agissons ! Defions les !

Écrit par : Julien | 16/11/2007

chers voyageurs ne vous laisser par berner par ces conducteurs de RER qui vous chambrent sur le site ; ils ont pas une belle vie : passer sa journée a conduire un train tu as le cerveau qui rétrécit; aucune démarche cérébrale, c est redondant ils sont bons a etre ds un potager!!! ils peuvent dire ce qu ils veulent cette bande de Gérard et René, mais surtout ne leur répondait pas, discuter avec des c... nous avons autres choses a faire !!!!

Écrit par : john | 16/11/2007

ThierryCH, dernière réaction car je vais me déconnecter.

En 43 ans d'activité je n'ai jamais été syndiqué, ce qui n'est pas forcément bien. Car même si on ne se reconnaît pas toujours dans leurs discours, loin s'en faut, il en faut des syndicats. Il faut bien que le patronnat est en face de lui une ou des organisations structurées avec qui discuter, négocier.

Mais il y a aussi les salariés, dits grévistes en période de crise, et ceux-ci ne sont pas toujours prêts à suivre les ouvertures ou concessions faites par les syndicats.

Là ça devient la chienlit.

Cordialement

Écrit par : Taux | 16/11/2007

Taux, dernier commentaire aussi : d'accord sur l'utilité des syndicats, comme contre-pouvoir dans le monde du travail. Mais contre les abus, de la "chienlit" comme vous dites (sauf que ce terme ne signifie pas grand chose pour moi : sous de Gaulle, je n'étais même pas né ;-) ).

Écrit par : ThierryCH | 16/11/2007

Tous contre les cheminots apel à la menace .Vous allez finir par vous faire frapper attention !

Écrit par : Julien | 16/11/2007

Ne payez plus vos billets un ami à moi a perdu son boulot!! La sncf va lui payer ses credits????!

Écrit par : Julien | 16/11/2007

Reriens, Reriennes, Metropolitains et Metropolitaines...
L'heure est grave! J'appel à l'anarchie la plus totale sur le réseau RER-RATP en Ile de France!
Libérons la rage et l'amertume de prendre les transports avec des contrôleurs et des agents toujours aussi c...
Même pas capable de coordonner les différents services entre les gares!
Résultat, j encore galérer ce matin pour aller o boulot...
En tt cas, quand c pour faire la grève ; ça Ils savent faire; par contre quand c pour renseigner les gens; y'a plus personne!!!!!
Ne vous laissez pas faire, vive les transports en carton !

Écrit par : Makoo | 16/11/2007

Que tous les cheminots suce mon gros wagon je vais vous manger!!!!

Écrit par : Jean claude | 16/11/2007

Pissons dans les TGV!!!! (dsl c'est un peu bas mais c'est si bon)

Écrit par : Jean claude | 16/11/2007

Elle va mal finir cette greve très mal finir!

Écrit par : Jean claude | 16/11/2007

les gens mal-informés mélangent tout : la SNCF c'est une entreprise avec 1 centaine de métiers : donc ça va du gars au bord des voies qui est peu qualifié, au cadre sup très bien payé, comme partout! Tous les cheminots sont pas des conducteurs! A la SNCF il y a des métiers plus durs que d'autres, comme partout ...
alors vous me faites rire avec vos : "ils l'ont dit à la télé, les cheminots ils gagnent 1600 nets par mois" => vous réfléchissez pas avant de dire des inepties???
on vous a pas dit qu'il y avaient des grilles salariales à la SNCF, comme dans vos conventions collectives? faut arrêter d'être moutons et se rendre compte de la complexité du dossier...
faut surtout arrêter avec le "il a mieux que moi, alors c'est un nanti!" et toi t'as pas mieux que ton voisin? si c'est pas de la jalousie...
Ah et les cheminots se battent juste pour pas perdre de l'argent, un peu comme nous tous en fait...
Réfléchissez bien à l'agneau qu'on vous jette en pature, diviser pour mieux régner, au lieu de s'embetter à faire évoluer les classes les plus faibles...
la plupart des gens qui se plaint de faire des heures supp non payées, etc.. demandez vous qui est le coupable si l'on bafoue le droit du travail... facile de croire que c'est le mec en face!
ah et pour les billets gratuits les jours de greves dans les transports... l'europe à légiférer pour la possibilité d'une greve des transports gratuits, avec service maintenu, génial me direz vous, ils ont cas le faire! et bien non, c'est illégal en france, car le gouvernement traine à légiférer dans ce sens...
voila, il faut éviter la stérilité des débats, les insultes entre classes moyennes et défavorisées et ce retourner contre les vrais coupables de cette situation : les gouvernements qui croient qu'une réforme ça se résume à augmenter le temps de cotisation...
et somme toute, des régimes spéciaux il y en a beaucoup qui ont été agrés dans le régime général, avec compensation de l'état et compensation des avantages, vous avez réagi à ça? non, on vous avait pas dit que ça existait déjà... là vous gueulez sur des gens qui défendent un peu leur bout de gras, alors que vous devriez pensez à défendre le votre... belle mentalité!
pour ceux que ça fait réfléchir tant mieux, pour les bornés dans leur guéguerre et bien attendez vous à des surprises, à moins que la droite ai réussi à créer une culture du "tant pis on crévera au travail, c'est la vie" et que vous vous laissiez faire....

Écrit par : cessail | 16/11/2007

les gens mal-informés mélangent tout : la SNCF c'est une entreprise avec 1 centaine de métiers : donc ça va du gars au bord des voies qui est peu qualifié, au cadre sup très bien payé, comme partout! Tous les cheminots sont pas des conducteurs! A la SNCF il y a des métiers plus durs que d'autres, comme partout ...
alors vous me faites rire avec vos : "ils l'ont dit à la télé, les cheminots ils gagnent 1600 nets par mois" => vous réfléchissez pas avant de dire des inepties???
on vous a pas dit qu'il y avaient des grilles salariales à la SNCF, comme dans vos conventions collectives? faut arrêter d'être moutons et se rendre compte de la complexité du dossier...
faut surtout arrêter avec le "il a mieux que moi, alors c'est un nanti!" et toi t'as pas mieux que ton voisin? si c'est pas de la jalousie...
Ah et les cheminots se battent juste pour pas perdre de l'argent, un peu comme nous tous en fait...
Réfléchissez bien à l'agneau qu'on vous jette en pature, diviser pour mieux régner, au lieu de s'embetter à faire évoluer les classes les plus faibles...
la plupart des gens qui se plaint de faire des heures supp non payées, etc.. demandez vous qui est le coupable si l'on bafoue le droit du travail... facile de croire que c'est le mec en face!
ah et pour les billets gratuits les jours de greves dans les transports... l'europe à légiférer pour la possibilité d'une greve des transports gratuits, avec service maintenu, génial me direz vous, ils ont cas le faire! et bien non, c'est illégal en france, car le gouvernement traine à légiférer dans ce sens...
voila, il faut éviter la stérilité des débats, les insultes entre classes moyennes et défavorisées et ce retourner contre les vrais coupables de cette situation : les gouvernements qui croient qu'une réforme ça se résume à augmenter le temps de cotisation...
et somme toute, des régimes spéciaux il y en a beaucoup qui ont été agrés dans le régime général, avec compensation de l'état et compensation des avantages, vous avez réagi à ça? non, on vous avait pas dit que ça existait déjà... là vous gueulez sur des gens qui défendent un peu leur bout de gras, alors que vous devriez pensez à défendre le votre... belle mentalité!
pour ceux que ça fait réfléchir tant mieux, pour les bornés dans leur guéguerre et bien attendez vous à des surprises, à moins que la droite ai réussi à créer une culture du "tant pis on crévera au travail, c'est la vie" et que vous vous laissiez faire....

Écrit par : cessail | 16/11/2007

1) Au sujet du 13ème mois.
Non, ce que vous appellez le 13ème mois n'est pas un 13ème mois à la SNCF, c'est une prime de fin d'année (PFA), qui est inférieure à un mois classique. effectivement, des retenues sont faites sur cette prime, des côtisations, mais ce n'est pas un 13ème mois mais une prime.

2) Au sujet des otages
Allez expliquer à Ingrid Bettancourt que les Français sont pris en otage...

Écrit par : Eric | 16/11/2007

bravo lilyfromparis ! ce qu'il faut c'est un contre pouvoir à toute ces corporations ayant un tel pouvoir de nuisance !
comment faire ?!
il ne faut pas que la RATP s'étonne qu'on brûle des bus après ça !!

Écrit par : kram | 16/11/2007

bravo lilyfromparis ! ce qu'il faut c'est un contre pouvoir à toute ces corporations ayant un tel pouvoir de nuisance !
comment faire ?!
il ne faut pas que la RATP s'étonne qu'on brûle des bus après ça !!

Écrit par : kram | 16/11/2007

Ok, soutenons tous ces pauvres cheminots pour qu'ils gardent leurs privilèges, faisons fléchir le gouvernement, soyons unis dans cette lutte, allez les gens du privé descendons dans la rue pour les aider...Comment disent-ils :" il faut se mobiliser, il faut arrêter de tirer les retraites vers le bas..."

Admettons un instant que les cheminots gagnent leurs revendications,

VOUS, gens du privé et autre qui n'appartenez pas cette secte, vous croyez vraiment qu'ils vont vous aider avoir la même chose???

NON, la solidarité, ils l'auront oublié, par contre, ils seront toujours là à vous contrôler avec leur tête de con et à vous traiter comme de pauvre M...

Écrit par : marin | 16/11/2007

Réponse à Marin sur "vous croyez vraiment qu'ils vont vous aider avoir la même chose???" :
En 1993, lors de la première réforme pour le privé, la SNCF n'a pas vraiment réagi, c'est vrai. Du coup, en 2003, elle a été solidaire.

En effet, en 2003, quand le gouvernement a réformé les retraites du privé, la SNCF s'est mise en grève par SOLIDARITE. La plupart des gens "gueulaient" sur les cheminots. Les agents, à force de se faire insulter et de s'entendre dire par la direction de la SNCF et les élus, "c'est même pas votre problème, vous n'êtes pas touché en et en plus vous perdez du fric pendant ce temps-là" a eu pour effet que le mouvement s'est essouflé.

Alors, faudrait savoir !!!

Écrit par : Utah | 17/11/2007

j'ai pas dis qu'il fallait cramer des bus, pisser dans les trains pour se faire entendre, je suis pour la paix pas pour la guerre! si personne ne paye son ticket, ca reste une revendication gentille, je ne suis pas une sauvage! lol
perso je suis payé à la journée, j'en ai déjà perdu 4! (1 en Octobre, 3 en Novembre), sur une paye misérable ça fait beaucoup! je n'aurai pas les moyens de toute façon de me payer la carte orange en Décembre, donc que les autres me suivent ou pas, je suis obligé de rester sur mes positions!
en faisant un 'tit calcul: quand ils font grève, ils réduisent le prix de la carte (si on le demande!) sachant qu'ils ont commencé le 14, qu'ils continuent ce we, et que la grève avait été annoncé pour le 20, ca fait déjà 1 semaine, ils veulent refaire 1995, qui avait durer 3 semaines il me semble, si tout le monde demande une réduction pour Décembre, on en arrive à la gratuité!
donc voila... ne payez pas vos ticket ils seront gratuits!

Écrit par : lilyfromparis | 17/11/2007

A Bunny qui dit "Les cheminots se paient leur surcotisation: bien bien, mais en y regardant de plus prés c'est les cotisations patronales qui sont plus élevées, et les cotisations patronales c'est la Sncf qui les paie"

REPONSE :
Les cheminot(e)s cotisent plus et gagnent moins . Car, si l’entreprise SNCF cotise plus que celles dépendant du régime général, il faut savoir que cet écart est intégré dans la politique salariale de l’entreprise, qui le considère comme un élément de la masse salariale. Les salaires sont donc plus faibles

A masse salariale (= cotisation patronale + salariale + salaire net) équivalente pour 2 entreprises (la SNCF et une entreprise privé), le salaire net à la SNCF est inférieur. C'EST DES MATHS !

Écrit par : Utah | 17/11/2007

Que d'arguments de part et d' autre ! je suis pour donner satisfaction au cheminot qui envie le régime des militaires; car du coup il N' AURA PLUS LE DROIT DE GREVE (sauf à passer en coure martiale!)

Écrit par : Xavier | 18/11/2007

Messieur,
vous nous dites d'allez bosser dans le privé, pour comparer et s'apercevoir que nous sommes des nantis, egoïstes, fainéants, etc...
Moi je vous réplique, venez bosser à la SNCF. Pourquoi vous ne postulés pas dans un boulot bien planqué avec que des avantages.
Franchement il faut élever le débat. Nous ne pouvons pas comparer ce qui ne l'est pas. Je ne suis pas jaloux des autres, ni envieu. Mon travail à des avantages et des inconvénients.
Je ne souhaite pas, qu'en perdant mes avantages, que les personnes travaillant dans le privé, récupèrent mes inconvénients.
Vive les agriculteurs, vive les cheminots, vive les gens du privé, vive la France d'en bas, et regardons les véritables avantages de ce qui sont au dessus de nous plutôt que ce qui se trouve à coté.

Écrit par : srag | 18/11/2007

Moi je soutiens à 200% les gens de la SNCF.Je regrette de voir que dans ce pays il y a des millions de fainéants, de jaloux, de profiteurs qui critiquent les agents de la sncf qui défendent leurs droits.Mesdames et messieurs du privé, vous vous êtes fait baisé en été 1995 par Balladur, alors que vous vous bronziez tranquillement, ce Fameux Balladur a fait passer VOS COTISATIONS DE 37.5 à 40 ans.Vous n'avez pas réagis, trop occupés à faire trempette et exiber votre dernier deux pièce!Les agents de la SNCF sont moins cons, ils se défendent et en plus, on ne peut pas passer des réformes dans leur dos en plein été, car eux, ILS BOSSENT EN été !

Écrit par : raslebol | 18/11/2007

il faut bien qu'ils bossent en été, vu que le reste du temps ils font grève ;)

Écrit par : machin | 18/11/2007

bravo vranchement je dis bravo.........a tous ces gens qui ne pensent qu'a eux a leur retraite et de penser qu'a se barrer le plus tot avec le plus d'argent.les voila nos bons francais de base jamais content.moi je pense deja a ma fille et je me dis que je prefere travaille plus pr qu'elle ait queque chose au lieu de me regarder le nombril comme ces syndiques.faut evoluer .au fait je suis pompier de paris donc militaire pour informe ce petit genie de la SNCF moi je doi travaille trois ans de plus pr la meme pension et non retraite ce n'es plus 15 mais 17,5 annee pr partir avec la meme somme de plus l n'y a pas d'emploi reserve kom on dit la reconversion ca se prepare
je sui aussi pompier dc arrete de m fair pleurer avec t reveilon t week end et tous le reste parce que moi kom bcp d'autre on travaille pr ts c jours et on gagne pas plus
sinon avan tavaillais sur les chantiers et la voirie alors avant de pleurer et de pense qu'a toi et meme pas a tes enfants va taper du marteau l hiver ou du marteau piqueur et la tu verra qui sont les gens qui morfles et eux ne font pas greve et parte jusqu a 65 ans

Écrit par : xavier | 18/11/2007

Je n’interviens pas pour défendre les cheminots, ils n’ont pas besoin de moi, ils sont suffisamment grands et organisés comme cela …

Cependant, en toute rigueur, il faut bien reconnaître que les taux de cotisation aux caisses de retraites annoncés par le rédacteur de l’article sont tout à fait exacts. C’est facilement vérifiable sur Internet. Que cela se traduise par un écart en sortie n’est donc pas nécessairement une injustice criante.

Par ailleurs, il est vrai que leur caisse est renflouée par celle du régime général, sur la base des règles du régime général, du fait du déséquilibre démographique enregistré sur ce secteur sur une quarantaine d’années.
Malgré tout cela ne m’apparaît pas plus scandaleux que certaines compensations à l’intérieur même du régime général. En effet, par exemple, aujourd’hui les informaticiens (plus nombreux qu’il y a quarante ans) paient pour les sidérurgistes (moins nombreux qu’il y a quarante ans). Là, bien entendu, personne ne trouve à y redire.

De la même façon la double cotisation des parlementaires ne m’indignait pas, comme personne ne s’indigne que son voisin de palier ait fait le choix de se constituer une retraite complémentaire par le biais d’une assurance vie par exemple. Par contre, le faible nombre d’années exigées pour prétendre à une pension complète m’indispose.

Même s’il est vrai que les agriculteurs ont généralement de petites pensions que personne ne songe à leur contester, il faut bien reconnaître que ce sont les principaux bénéficiaires, avec les ministres du culte, puisqu’ils n’ont pas ou qu’ils ont peu cotisé.

J’ai personnellement un peu de mal à suivre nos politiques, de gauche comme de droite, qui hier expliquaient qu’on pouvait travailler moins (35h00) et aujourd’hui qu’il faut travailler plus.
En fait ce qui compte c’est le nombre d’heures travaillées au cours de sa vie d’actif.
Et donc ce que chacun gagne sur le nombre d’heures hebdomadaires travaillées est en quelque sorte remboursé sous forme d’années supplémentaires de travail.

Il faut se méfier des déclarations et raisonnements à l’emporte pièce sous prétexte d’équité.

L’espérance de vie augmentant il est logique de cotiser plus longtemps. Mais l’espérance de vie des femmes étant supérieure à celle des hommes ne serait il pas normal qu’elles cotisent plus longtemps ? … Evidemment sur ce point je plaisante.

Écrit par : Carte | 18/11/2007

Entre les insultes des uns, les faux arguments des autres, on arrive à peine à lire des discussions intelligentes avec de vrais échanges.

Je rappelles que les conducteurs de trains ne réprésentent qu'à peine 10% des agents de la SNCF. Et qu'il n'y a pas en plus que des conducteurs de TGV.

Tout le monde ne gagne pas des salaires supérieur à 2000 € à la SNCF.
Ceux qui sont aujourd'hui dans la rue, ne sont pas ceux qui gagnent le plus (au contraire)
Et les cadres et maitrises non-greviste sont en renfort sur le terrain depuis le début du mouvement.
Conclusion, c'est pas ceux "qui en ont" qui sont dans la rue aujourd'hui.
Conclusion, vous gueulez aprés des gens qui ne gagnent pas forcément plus que vous et ce sont les cadres avec des salaires confortables qui quoi qu'il arrive profiteront des négociations de l'issu du mouvement et qui auront une part plus importante du gâteau.

Que ceux qui galérent en gagnant un peu plus de 1000 € dans le privé, viennent postuler à la SNCF. Ils auront peut être la chance d'augmenter leur salaire, voire en passant des examens internes de passer maitrise ou cadre et d'atteindre des salaires de "bourges" (comme il a été dit) supérieur à 2000 €

Finalement, c'est pas les plus privilégiés qui vous génent dans les mouvements de greve...

A méditer...

Écrit par : Djey | 19/11/2007

t.bien dit. Mais pourquoi les mêmes conditions ne seraient pas appliquées aux vendeuses des Galeries Lafayette qui gagnent à peu près le smic par ex, qui ont des conditions de travail très dures avec station debout obligatoire (on leur a enlevé tous leurs sièges), horaires difficiles et j'en passe. Elles développent des pathologies du travail comme des problèmes vasculaires, lumbago, dépressions,... Alors, oui, il y a des injustices terribles et les salaires des "dirigeants" qui creusent les déficits et qui montent la personnes les unes contre les autres devraient être revus en baisse, les salaires des infirmières devraient être augmentés, les ripoux devraient être dégagés,...finalement oui à la révolution...mais je pense que ce n'est pas pour demain et pleurer sur son sort en disant qu'il est plus injuste qu'un autre est en soi même un jugement un peu dur émis en direction de ceux qui travaillent dur et qui n'ont pas les moyens de le faire savoir à grande échelle, à bon entendeur,...

Écrit par : valoo | 19/11/2007

étonnant comme les gens haineux ne prennent pas le temps de lire le texte. Ils se décrédibilise tout de suite, on voit bien qu'ils sont incapable de comprendre un texte. Peut être pour ça qu'ils estiment privilégiés les cheminots ? Parce que pour être embauché, bien c'est pas si simple....faut savoir lire par exemple ! Pourtant ces mêmes gens ne sont généralement pas scandalisés par le fait qu'un sénateur gagne plus qu'eux (parce qu'il a un métier plus qualifié peut être ?).

Écrit par : bernard | 20/11/2007

je précise que je suis pas à la SNCF (d'où les fautes d'orthographes dans mon post précédent :))

Écrit par : bernard | 20/11/2007

37.5,40,41,42...un fait jamais remis en cause par personne ici : l'augmentation prétendument nécessaire des annuités pour payer les retraites. Pourtant c'est de l'intox ! il y a 30% de retraités de plus qu'en 90 ? et alors, la productivité a augmenté de combien elle ? combien de jours de travail par tonne de blé en 1900 et combien de minutes aujourd'hui ?

Écrit par : pravochka | 20/11/2007

dans tous les cas, on repart pour une semaine de grèves là! rien à voir, mais 'tit coup de gueule à la mairie de Paris qui m'a OBLIGE de faire grève! et oui, mon école etait fermé hier, j'ai beau m'inscrire en tant que non -gréviste, je ne serai pas payé! j'adoooooore.... :-(

Écrit par : lilyfromparis | 21/11/2007

TOUTE LA FRANCE EST REFORMÉE.
TOUTE?
NON!
UNE PETITE POIGNÉE DE FONCTIONNAIRES RÉSISTE ENCORE ET TOUJOURS A LA RÉFORME.
ILS SONT RETRANCHÉS DANS LEUR PETIT VILLAGE PRIVILEGIÉ, ET LA VIE N'EST PAS TOUJOURS FACILE POUR LES PARTENAIRES SOCIAUX ET LES USAGÉS DES CAMPS DE REFUM, REFERENDUM, DROIDELUM ET SERVICEMINIMUM.

QUELQUES PRIVILÉGIÉS...

CÉGÉTIX, LE SYNDIQUÉ:
petit gréviste malin, il a toujours une bonne idée pour échapper au travail et trouve toujours un prétexte pour déclencher une grève générale.

FONCTIONPUBLIX:
le meilleur ami de Cégétix, Fonctionpublix refuse d'admette qu'il mange trop, et est prêt à taper sur tous ceux qui lui font remarquer qu'il est un peu "enveloppé". Il accompagne Cégétix dans toutes ses aventures, tant qu'on peut rigoler et échapper au boulot.

PRENPADRIX:
c'est lui qui lance la note discordante de la grève générale.

BLOCLEPAYS, LE DRUIDE:
c'est lui qui prépare la potion de grève, la recette magique qui permet de résister encore et toujours aux réformes en prenant le reste du pays en otage.

DÉMAGOGIX, LE CHEF:
époux de Poildanlamimine, il se fait réélire depuis plus de 30ans en promettaznt tout et n'importe quoi à ses militants. Il n'a qu'une seule crainte: que le travail lui tombe sur la tête!
Il se fait porter sur un beau bouclier par Taxonléprofix et Echapofix, les délégués syndicaux.
L'heure de gloire d'Echapofix a été le jour où il a réussi à faire passer sa somptueuse résidence aux frais du CE de sa société.

QUELQUES ALBUMS DÉJÀ PARUS:

-- Cégétix en Espagne (aux frais du CE)
-- Cégétix en retraite (à 50 ans, payée par nos impôts)

PROCHAINEMENT (SAUF EN CAS DE GRÈVE):

-- Les hilarantes aventure de RAnTanPlan,
qui ne comprend jamais rien sauf les mouvements de grèves.

Écrit par : lilyfromparis | 21/11/2007

Marrante ta caricature lilyfromparis ;-)

Écrit par : Djey | 22/11/2007

reprise du trafic presk normal, j'attends la suite av impatience (jeudi 29) et amis voyageurs, n'oubliez pas, le combat continu pour la carte orange!! proposition de la sncf/ratp: ristourne en janvier... j'y crois pas trop, de toute façon c'est en décembre qu'on a besoin d'argent!

Écrit par : lilyfromparis | 23/11/2007

bref.....le droid de grève existe et le droit de vouloir gagnè + c mieu que moin..alor bravo d'avoir encor le courage de fraire grève! signè; une maman vek 3 momes ki bosse dur et elle aussi aimerais gagnèe 1500 euro.

Écrit par : ema007 | 23/11/2007

Tout simplement hilarant lilyfromparis :)

Écrit par : trust | 24/11/2007

http://www.humour.com/videos-comiques/videos.asp?VIDvideo=6993

puisque je suis là pour faire marrer l'assemblée! ;-)

Écrit par : lilyfromparis | 26/11/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu