Avertir le modérateur

16/11/2007

Guerre sociale qui ne peut durer

Tous les indicateurs le montrent : sauf erreur ou événement particulier, cette grève ne peut pas durer dans le temps. Beaucoup d'agents ont comme référence le conflit social de 1995, or le conflit actuel n'a absolument aucun rapport avec celui que connut la France sous Alain Juppé. En effet avant même le premier jour, le principal syndicat (la CGT) faisait mine de bien vouloir engager des négociations, celui des conducteurs (la FGAAC) ayant quant à lui appelé à ne pas faire grève.

Aujourd'hui un certain nombre d'agents se demandent s'il est logique de continuer cette grève dans l'état actuel des choses alors que la table des négociations est ouverte. Une grève étant un constat d'échec, on se demande s'il ne serait pas plus intelligent, par respect pour les usagers, de faire une trève le temps des négociations et reprendre le cas échant ce  mouvement si celles-ci n'aboutissent pas. Evidemment l'intensité de ce genre de grève "saute mouton" a toute les chance de s'atténuer dans le temps.

Sur le terrain la faiblesse de la mobilisation s'en ressent. Les plans de prévision sont largement couverts par les agents non grêvistes, le bureau d'organisation du travail en temps de crise pouvant même se permettre de créer des trains supplémentaires sur des portions de ligne moins prioritaires.

Un conducteur de train (pour lire son blog cliquez ici

Commentaires

Je suis informaticien dans le privé. J'ai le même salaire depuis 15 ans. Ma boite est toute petite, survit difficilement. Pas de CE offrant des sorties, des vacances pas chères. Pas même de tickets restaurants.
Et je n'accepte plus qu'une poignée de gens (toujours les mêmes) qui refuse la réalité économique me prenne en otage et ruine des entreprises pour garder un système de retraite privilégié que JE finance comme tous les autres contribuables puisque ce système est totalement déséquilibré !

Raz le bol à la fin ! Tout le monde doit faire un effort...

Écrit par : Thierry | 16/11/2007

Battez vous donc pour faire évoluer votre situation; et non pas pour faire dégringoler celles de ceux qui ont une situation que vous aimeriez avoir.
Ah la jalousie...

Écrit par : xyp | 16/11/2007

les mal payés, les besogneux..il faut tout reprendre à zéro, d'abord on s' unit avec des collègues, on PROFITE des droits du salarié ( qui existent encore en France, dieu merci, et grace a des grévistes tout au long de l histoire)..on crée un groupe de pression, et on négocie avec le patron :-)..c'est simple, évidement faut sortir du train train quotidien et pas avoir peur de la suite, mais c'est ça la lutte..on a oublié ça en France on dirait, la lutte c'est beau en Birmanie ou ailleurs, mais pas ici...j'en suis désolée.

Écrit par : cat | 16/11/2007

Mon commentaire ci-dessus était destiné à Thierry qui avait posté le premier commentaire du fil.

Écrit par : xyp | 16/11/2007

Je suis d'accord avec Thierry!
Y'en a marre!!!
Actuellement en intérim cela fait 4 jours que je ne peux plus bosser (et des demandes infirmières c'est pas ce qui manque!!!)car ma gare de RER est fermée.Et même en rejoignant à pinces le métro le pus près Porte d'Orléeans j'ai au minimum selon le lieu d'affection 45mn d'attente par rame.

Pour prendre 1 service à 6H50 ,à quelle heure je pars?2h00 du mat?
Et on me parle du respect des usagers!
Ma précédente boîte a gelé 2 ans les salaires pour continuer d'exister!Il faut réfléchir un peu....Si tu gagne moins ou pareil c'est toujours mieux que la disparition de ton emploi!!

Sinon pourquoi ne pas réquisitionner l'armée (je sais que ce n'est pas une super mission mais bon...) pour conduire les usagers?

Autre proposition pour les employeurs 10% supplémentaires en moins pour chaque jour supplémentaire de grève.
C'est facile de dire en AG "Reconduisons la grève,on veut plus!" quand on est motorisé.

Mais le secteur santé ,quand on veut se mettre en grève on nous rétorque c'est non assistance à personne en danger!Les gens qui ne peuvent pas bosser ou se rendre à un entretien d'embauche (cf le 20H00 de France 2 il y a 2 jours) ce n'est pas mettre les gens en danger çà?

Merci d'avoir pris le temps de me lire.

Écrit par : martine and co | 16/11/2007

Je suis informaticien dans le privé. J'ai le même salaire depuis 15 ans,mais j'ai oublié de vous dire !!! il est de 1950 euro net par mois.
donc je reviens sur ce que j'ai dis,VIVE LA SNCF ET VIVE LA GREVE.

JE SUIS DE TOUT COEUR AVEC VOUS ET JE SUIS TRES SOLIDAIRE.

Écrit par : Thierry | 16/11/2007

TROUBLANT SILENCE DE SARKOZY
Rien ! On n'entend plus rien du côté de l'Elysée ! Notre-président-chéri-qui-cause n'a pas donné de la voix dans le poste depuis une semaine environ, date de début des mouvements sociaux . Une apparition chez les marins-pêcheurs , puis silence-radio. Quelles explications plausibles peuvent être ...

Publié Publié il y a 5 heures dans R.Kirsch-Blog | Lire la suite

Écrit par : SNCF | 16/11/2007

créons un groupement contre les bloqueurs nous aussi on peut aller dans la rue !

On dirait stop aux grèves! non a la prise en otage !

puisque dès aujourd'hui on veut bosser et finalement personne ne bosse ou tout juste 4h par jour a cause d'eux !

Organisons une greve contre la grave contre les bloqueur !

PLUS QUE SUR NOUS SERONS PLUS NOMBREUX QU EUX !

Écrit par : contre les bloqueurs | 16/11/2007

Je lis le message de la SNCF PUFFFFFF!!!!!!

Il a raison SARKOSY de rester dans le silence en voilà un intellegent pas comme la sncf et autres groupement s de gens qui ne veulent pas bosser !
Mais qui emmerdent se qui veulent s'en sortir et gagner de l'argent et du temps !

Écrit par : veronique | 16/11/2007

Véronique>>> prostitue toi, tu gagneras de l'argent et tu n'auras même pas besoin de te lever....

Écrit par : jiemo | 17/11/2007

Bravo à Xavier-Yves Pedri et à son blog http://grevessncf.20minutes-blogs.fr/ ! Il y en a marre de la dictature des gauchistes !

Écrit par : Bravo ! | 17/11/2007

Pour Bravo! : je pense que ce remerciement est un peu déplacé. En effet je ne suis ni pour ni contre ce que vous nommez les "gauchistes", de même concernant tels syndicats ou tels gouvernements. Je pense simplement qu'il est logique de procéder par ordre.

Avant d'être conducteur cheminot, j'étais usager (je le suis toujours) donc je me rappelle ce que je pensais, haine et galère contre ce que je nommais des nantis. Aujourd'hui je connais ce métier et ses difficultés, je connais la SNCF, ma boîte, et c'est pour celà que je veux les défendre, mais de manière juste et mesurée, sans débordement. Il n'y a pas de nantis, ni d'avantage. Il y a un équilibre contrainte/compensation à respecter car il est toujours d'actualité malgré ce que ceux qui ne connaissent pas les métiers du rail. Mais je les comprend car je ne connais pas leurs propres métiers.

C'est pour cela que je pense que ce conflit, à ce jour, doit etre stopppé pour entamer les négociations. C'est uniquement s'il n'y a pas de compromis ou de solution possible satisfaisante pour les conducteurs que la grève peut (doit) alors etre envisagée.

Une grève est un constat d'échec. Là nous en sommes à discuter. Cette grève est donc totalement prématurée et ne peut que causer du tort à l'heure actuelle à l'avenir de ma profession et aux valeurs que nous souhaitons conserver chez les cheminots. Je suis avec mes collègues, avec les cheminots, mais aussi avec les usagers et avec tout gouvernement souhaitant comprendre les exigeances et particularités de mon métier tout en adaptant une réforme nécessaire à ces particularités.

Il n'y a pas de pour ou contre la réforme, ni pour ou contre la grève. Une telle vision est puérile. La réforme doit se faire, maintenant il faut l'adapter à chacun. On doit tous travailler ensemble en s'ouvrant aux contraintes et exigeances de chacun (cheminot mais aussi gouvernement), se mettre autours d'une table et nous comprendre.

L'intelligence commune et l'ouverture d'esprit sont les clés du succès de cette réforme, et aussi du respect de chacun dans sa carrière et dans son contrat de travail signé à l'embauche.

Écrit par : xyp | 17/11/2007

vraiment desolée xyp mais quand on voit comment on galère c'est dur de croire que vous avez des valeurs mais bon tu dois comprendre que la cocotte bout fume et commence a faire des bulles

Écrit par : Sylvia | 18/11/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu