Avertir le modérateur

29/01/2009

Sans électricité

Ce matin mon entreprise est privée de courant comme beaucoup d'autres dans l'ouest Parisien.

Les grévistes ne veulent pas que le gouvernement les force à travailler au travers du service minimum obligatoire; et bien personnellement j'aimerais que l'on ne me force pas à "la grève".

Nous ne sommes pas tous égaux face au droit de grève; pour une minorité ce droit devient un pouvoir; un pouvoir trop grand et anti-démocratique, dont ils abusent à mon sens.

Comme l'expriment certains syndicalistes: "à tout pouvoir il est important d'opposer un contre pouvoir" et je suis complètement de cet avis. Il est donc grand temps, je crois, de trouver un contre pouvoir au "droit de grève" exercé de manière irresponsable par certains.

Aujourd'hui beaucoup de professeurs se plaignent de ne plus être respectés. Mais comment voulez-vous qu'ils gagnent le respect de leur élèves en leur présentant régulièrement l'exemple de personnes qui s'élèvent pour un oui ou pour un non contre tout pouvoir légitimement élu par la démocratie ?
Leurs élèves suivent donc très justement ce qui leur est enseigné, ils se rebellent conte un pouvoir installé, celui du professeur et ils l'expriment par l'irrespect.

Qu'à mes enfants ils leurs apprennent le sens critique, la liberté, l'égalité et la fraternité; je dis oui.

Mais que cela passe aussi et peut être surtout par le respect du travail et du devoir de chacun, avant de toujours  penser égoïstement à ses droits.

Messieurs, mesdames, cessez de vous plaindre et montrez aux jeunes que l'on peut faire face autrement, ensemble et pour tous en relevant les manches et en construisant un avenir qui ne se perd pas dans une société d'assistés.
Société qui, aujourd'hui avec la crise, n'attend plus qu'à être euthanasiée par le système mondial. Car un jour, à ce rythme, on risque fort de nous débrancher de notre respirateur.

Gil

Commentaires

Tu n'y es pas assez allé à l'école... Parce que t'arriverais à penser autres que ce que les médias nous bassine à longueur de journée!!!

Écrit par : louison | 29/01/2009

Je suis tout à fait d'accord avec toi GIl !
Y en a marre qu'une minorité prenne en otage la population qui veut aller travailler et qui veut s'en sortir!!!
Je pense que la période est d'autant plus mal choisie que nous sommes en pleine crise et que plutôt que d'aller manifester, les gens feraient mieux d'aller bosser pour relever notre économie et créer de la richesse!

Écrit par : aurél | 29/01/2009

Me retrousser les manches afin d'engraisser les banquiers et les actionnaires... mais j'y vais de suite (d'ailleurs entre nous soit dit je bosse je ne suis pas assistée mais je fais au mieux pour que cela n'atterrisse pas dans les poches de plus riches).

Et la marmotte elle met le chocolat dans le papier d'alu

Écrit par : christine | 29/01/2009

vous etes odieux envers l ecole
peut etre ne la connaissez vous pas, vous devez etre un sacre bourgeois

Écrit par : bihan | 29/01/2009

Je travaille dans le privé, secrétaire commerciale, et je vis avec un fonctionnaire. Je peux donc faire la différence et croyez moi, il y a vraiement de l'abus. je conteste tous ses congés, ses heures récupérées, ses p'tits bobos. Il va être en retraite à 55 ans alors qu'il n'est pas encore foutu... Il y en a meme qui partent encore plus tôt. il me répond que personne ne m'a empêcher d'être fonctionnaire et qu'il ne voit pas pourquoi il n'en profiterait pas.. Je n'ai qu'à m'en prendre à moi même. Que voulez vous répondre à ça ? Et le débat est clos.
Voilà, chacun pour soi et la vache à lait que nous sommes pour tous ces assistés et ces privilégiés qui ne veulent pas perdre leur acquis... Alors que la France s'enfonce. Quand il n'y aura plus de sous !

Écrit par : francoise | 29/01/2009

"Les grévistes ne veulent pas que le gouvernement les force à travailler au travers du service minimum obligatoire; et bien personnellement j'aimerais que l'on ne me force pas à "la grève"."

Là je suis d'accord avec toi.

"Aujourd'hui beaucoup de professeurs se plaignent de ne plus être respectés. Mais comment voulez-vous qu'ils gagnent le respect de leur élèves en leur présentant régulièrement l'exemple de personnes qui s'élèvent pour un oui ou pour un non contre tout pouvoir légitimement élu par la démocratie ?
Leurs élèves suivent donc très justement ce qui leur est enseigné, ils se rebellent conte un pouvoir installé, celui du professeur et ils l'expriment par l'irrespect."

Là, je suis beaucoup moins d'accord avec toi. Des personnes qui s'élèvent "pour un oui ou pour un non", déjà le "pour un oui ou pour un non" minimise beaucoup la cause de grève des professeurs, et à tort à mon avis. De plus, il vient un moment ou pour se faire entendre, il ne reste plus que la grève et la manifestation. J'ajouterais à ça ce qui m'as le plus choqué dans ton passage : le rapport à l'irrespect. Les professeurs ne sont pas irrespectueux envers le gouvernement en lui disant ce qui ne vas pas et ont quelque chose à revendiquer. Les élèves irrespectueux envers les professeurs n'ont pas toujours quelque chose à revendiquer, et si c'est le cas, alors c'est au professeur de l'écouter et soit de lui accorder ce qu'il demande, soit de lui expliquer en quoi ce n'est pas possible. Et l'irrespect devrait s'arrêter là. Si il y a des problèmes d'irrespect des élèves envers les professeurs, cela peut venir de l'éducation donnée par les parents, ou par je ne sais quoi d'autre de logique. Mais il est totalement absurde de faire venir ça du fait que les professeurs se mettent en grève.

"pouvoir légitimement élu par la démocratie"

Allez, un dernier petit truc. Je suis franchement nulle en histoire, mais j'ai au moins retenu qu'Hitler aussi avait été élu démocratiquement. Sans vouloir comparer Sarkozy à Hitler non plus hein.

Écrit par : Andreita | 30/01/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu