Avertir le modérateur

22/11/2007

Lettre à la RATP

Je t'écris par désespoir, car depuis plus d'une semaine, tu adoptes une attitude évasive à mon égard. En effet, lorsque je tente de t'approcher, tu es souvent absent, ou parfois même complètement fermé.

Nos relations ont toujours été très cordiales et n'ont jamais souffert que de petits rendez-vous manqués, lorsque je t'attendais et que tu apparaissait quelques minutes en retard, ou que subitement, un incident t'empêchait de me rejoindre. Fidèle à tes services, je t'ai donné toute ma confiance en souscrivant aux abonnements que tu m'a proposé : accord commun dans lequel tu t'engages à me laisser "effectuer librement un nombre de déplacements illimité sur les zones correspondant à mon abonnement" (http://ratp.fr/). Inutile de préciser que sur cet aspect, je suis quelque peu déçu, car mes déplacements illimités sont désormais bien plus que limités.

Une solution peut-elle être trouvée pour palier à cette déception ? Etant satisfait de tes prestations antérieures, je me dois d'être indulgent, mais sache que néanmoins mon indulgence n'est que temporaire. 286,40 euros pour un an sont-ils justifiés si tu ne remplis plus ta mission?

Je te laisse y réflechir et espère, vivement, pouvoir reprendre une relation honnête et durable avec toi très prochainement.

Cordialement,

Charles.

21/11/2007

La ligne 1 hier a fait payer les voyageurs.

Porte Maillot, les guichetiers n'ont pas trouvé cela anormal de faire payer les voyageurs pour qu'ils aillent s'entasser dans des wagons à bestiaux, en bénéficiant de seulement 2 trains sur 3. Consigne d'en haut: on ne réfléchit pas, on applique.

A une autre station - que je ne citerai pas pour ne pas mettre l'agent RATP en difficulté - le guichetier a montré plus de compréhension. Et heureusement car personnellement, n'ayant pas la carrure pour pousser, ni la mentalité de jouer des coudes, je n'ai pas pu entrer dans le wagon et suis finalement partie à pied.

C'est une goutte d'eau comparée à l'argent que beaucoup ont perdu à cause de ces grèves faute de pouvoir se rendre normalement à leur travail. Mais c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase... Au moins, il auraient pu avoir la décence de ne pas faire payer pour le service misérable offert pendant ces jours de grève.

18/10/2007

Y en a qui trichent...

Vélib' et grève: Y en a qui trichent...

medium_IMAGE_109.jpg

 

Fontenay-le-Fleury, 8h ce matin

medium_P1002882_1_.JPG
medium_P1002881_1_.JPG
medium_P1002879_1_.JPG
 
 

17/10/2007

Grève le 18 octobre : Velib’ s’y met aussi

Des salariés de Cyclocity, filiale de JCDecaux en charge de la maintenance et de la régulation des Vélib', menacent de se mettre en grève jeudi eux aussi, pour protester contre leurs conditions de travail, a-t-on appris mercredi auprès de la direction du groupe et de la CGT.

Une porte-parole de JCDecaux a confirmé l’information, révélée par «Le Parisien» mercredi. Celle-ci a toutefois affirmé que ce «débrayage n'aurait aucun effet sur le bon fonctionnement du service», soulignant que «les salariés en charge de la maintenance des Vélib' ne sont (quant à eux) pas concernés par ce mouvement». Ces derniers «seront présents en masse sur le terrain» jeudi en prévision des perturbations dans les transports publics, a-t-elle ajouté.

Selon la CGT, une décision devrait être prise dans l'après-midi.

medium_article_CPS.HKO61.161007161522.photo00.photo.default-512x341.jpg

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu