Avertir le modérateur

21/11/2007

Pour les Velib, contre les voitures

Depuis le début de cette grève de tous ces privilégiés, moi, je dis oui et encore oui à tous ces Vélib' dont je suis l'un des usagers et pas seulement en temps de grève…
 
L'Etat nous prône depuis plusieurs semaines que Paris et la France entière devraient être moins polluées! Et bien pour une fois, la grève a quelque chose de positif (si positif on peut dire...)
 
En effet, chaque jour, je vois de plus en plus de gens à vélo... et je trouve ça vraiment sympa. Il existe même une certaine solidarité entre usagers des 2 roues écolos... et au moins, nous on prend soin de notre planète!
 
Alors si vous, adeptes du 4 roues, n'êtes pas satisfaits, alors j'ai envie de vous dire tant pis pour vous! Vous n'avez qu'à enfourcher votre monture... et en plus cela vous fera du sport: d'ailleurs ne dis-t-on pas que la France devient obèse?

Alors camarades du 2 roues: continuez à faire chier tous ces usagers de la voiture, bloqués et impuissants face à cette déferlant de 2 roues!
 
Emeric
 
PS: je tiens à souligner que je prends un malin plaisir à slalomer entre vos voitures... pour aller plus vite et car je vois bien que cela vous emmerde et je prends grave mon pied à vous énerver de cette manière!

16/10/2007

Les plans pour arriver à bon port

Avec un trafic annoncé comme proche de zéro sur les réseaux RATP et SNCF, quels sont les plans pour arriver à bon port?

La RTT
Dite «le grand classique». Avec un trafic annoncé comme proche de zéro sur les réseaux RATP et SNCF, l'heure est à la débrouille. Ou au jour de congé. Car entre jouer des coudes pour entrer dans un train bondé ou rester tranquillement chez soi, le choix est vite fait.

Le vélo ou la marche
A chaque grève importante, c’est la même chose: on redécouvre les moyens de transport désuets, mais efficaces. Ainsi, les villes qui ont misé sur le développement des cycles devraient voir leur station, Vélib ou autre, prise d’assaut dès les premières heures du jour. Quant à la marche, elle est à la portée de tous. A condition d’habiter dans un périmètre relativement proche de son lieu de travail.

Le covoiturage
Le principe est simple : on se connecte sur un site spécialisé où l’on inscrit son adresse et l’heure de départ et d’arrivée. Chacun peut ensuite trouver un chauffeur qui l'emmènera à bon port. Le site Covoiturage.fr, société créée en 2004 par Frédéric Mazzella, a déjà séduit un grand nombre de citoyens (800 à 1.000 trajets chaque jour en France sur ce site). Depuis lundi, et en prévision notamment du jeudi noir, la société a lancé un service mobile accessible de tout téléphone portable permettant à chacun la mise en relation immédiate avec un conducteur. L'accès est gratuit, le transport payant en fonction du kilométrage notamment (5 cts/km pour les grandes distances, variable pour les plus courtes), selon Frédéric Mazzella.
D’autres sites proposent ce même service : http://www.covoiturage-france.fr/, http://www.easycovoiturage.com/, http://www.servauto.org/covoiturage/index.php, http://www.tribu-covoiturage.com/ ou encore http://www.comove.com/.

Avec un inconvénient tout de même: si tous les usagers habituels des transports ferroviaires se rabattent sur la route, le trafic risque d’être fortement ralenti.

DEBAT – Quelles solutions allez-vous privilégier? Quels sont vos bons plans? Le débat, c'est ici.


 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu